21 juin 2019

NAUTISME: l'édition 2019 de la Solitaire du FIGARO sourit aux Normands!

Non, non et re-non! Le renom maritime de la France ne passe pas seulement par la Bretagne! Les Normands sont là aussi, et bien présents! Notamment Alexis LOISON, le cherbourgeois qui skippe le bateau aux couleurs de la région Normandie! https://actu.fr/sports/sports-nautiques/trois-normands-saligneront-depart-celebre-solitaire-figaro_24089018.html Trois skippers normands s’aligneront au départ de la célèbre Solitaire du Figaro Eric Delamare, Fabien Delahaye et Alexis Loison seront au départ dimanche 2 juin 2019, de la... [Lire la suite]

27 avril 2019

CHERBOURG: Les hydroliennes redémarrent...

La filière industrielle naissante des hydroliennes marines n'est pas morte née sur les terres pleins du port de Cherbourg: la haute fonction publique française a beau avoir toujours raison surtout quand elle a tort, elle n'a pourtant pas réussi à convaince Hervé Morin le président de la Normandie et l'Agence de développement régionale de laisser tomber cette aventure. Bien au contraire! Après le cuisant échec de l'été 2018, le dossier rebondit positivement en ce printemps 2019 grâce à l'impulsion normande et avec de nouveaux... [Lire la suite]
18 avril 2019

EOLIENNES: vers un 4ème parc au large des côtes normandes...

Après le projet au large de Courseulles qui peut entrer en conflit avec le cahier des charges d'un futur site historique et mémoriel inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO (les plages du débarquement de 1944), après un projet au large du Tréport où le débat local fut très compliqué mais où un compromis acceptable par toutes les parties semble pouvoir émerger (les pêcheurs pourront chaluter dans le périmètre, les éoliennes ont été réimplantées dans le sens des courants marins, les réseaux sous-marins enterrés et les... [Lire la suite]
19 mars 2019

CHERBOURG: avec le WB YEATS, le port normand devient la porte continentale de l'IRLANDE

La décision d'affreter le plus grand ferry du monde sur la ligne Cherbourg-Dublin prise par la compagnie Irish Ferries date d'avant le Brexit: mais il est évident que le Brexit va avoir des conséquences puisque l'on prévoit une multiplication par deux ou trois du trafic de marchandises et de passagers transitant pour l'Irlande par le port de Cherbourg. La compagnie irlandaise a même pris les devants en concentrant toutes ses activités sur la desserte avec le port normand en abandonnant le port breton de Roscoff dont les qualités... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 11:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 mars 2019

Pour une Normandie libérée: le rêve normand et cherbourgeois de l'ancien préfet Yves BONNET

La rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu le texte suivant qui est important car c'est une réflexion de prospective normande proposée par un ancien préfet qui démontre que tous les préfets de notre République ne sont pas forcément des Jacobins ignares ou méprisants à l'égard de la question régionale. https://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Bonnet Yves Bonnet nous propose dans ce texte volontariste sa vision d'une Normandie suffisamment forte politiquement depuis sa réunification pour expérimenter des solutions qui lui seraient... [Lire la suite]
28 février 2019

CHERBOURG 16 mars 2019: Un après-midi normand / Arlévaée du Prêchi Normaund

On signale à la rédaction de l'Etoile de Normandie cette initiative autour de la langue normande du Cotentin, samedi 16 mars 2019 à Cherbourg:   Commentaire de Florestan: Belle initiative autour de notre prêchi normaund d'autant plus que mars est un temps à rippleure dans le ciel et les histoires!
Posté par Collectif BEN à 23:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 février 2019

BREXIT : perspectives contrastées et incertaines pour Cherbourg et Le Havre

     Dans la version papier de l'hebdomadaire Le Marin du 31 janvier 2019, parmi d'autres articles concernant certains ports normands, celui-ci :      En ce qui concerne les conséquences envisageables pour le port de Cherbourg, pas trop d'inquiétude en matière de trafic de fret avec l'Irlande.      En revanche, pour le GPM du Havre... Et ce ne sont pas les propos lénifiants habituels du directeur du GPMH qui suffisent à nous rassurer...
Posté par Verdevase à 15:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 janvier 2019

Vers un "hard Brexit": les ports français de la Manche se préparent à une tempête qui pourrait profiter aux Normands...

Et les ports normands sont, bien entendu, en première ligne en ce qui concerne des évidences géographiques qui échappent pour lors aux crânes d'oeuf d'une commission européenne visiblement très sensible aux lobbies portuaires belges et hollandais. En effet, ces technocrates qui n'ont jamais pris visiblement la mer envisagent des routes maritimes directes pour le fret entre Cork, Dublin et... Anvers ou Zeebruges pour relier l'Irlande au reste de l'Europe alors que la route maritime la plus courte entre le continent et l'île Verte se... [Lire la suite]
05 janvier 2019

VOEUX 2019: OFFRIR "la Normandie pour les Nuls" aux fonctionnaires jacobins de l'Agence Régionale de la Santé

Le jacobinisme comptable a remplacé depuis un certain temps l'aménagement du territoire et son idéal d'équilibre entre villes et campagnes avec ce fameux réseau urbain qui "maille" le territoire comme on dit dans les discours de préfecture. Pourtant la Normandie très polycentrique avec une ville de 10000 habitants tous les 30 km proposait et propose toujours à nos crânes d'oeuf une géographie de l'aménagement du territoire proche de l'idéal... Mais nos crânes d'oeuf de l'Etat "déconcentré en régions" (sic!) ne peuvent survivre loin... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 00:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 octobre 2018

RAZ BLANCHARD: la Normandie relance la filière hydrolienne... avec les Anglais, les Ecossais et les Canadiens!

Constatant que le monde réel est plus complexe et plus divers que celui entraperçu par un ingénieur haut-fonctionnaire depuis le perron d'un cabinet ministériel parisien, la région Normandie a décidé, malgré le retrait fracassant de l'Etat un mois après l'inauguration de l'usine du terre plein des Flamands sur le port de Cherbourg, de poursuivre l'aventure expérimentale de l'hydrolien. Pourquoi? Parce que les Canadiens, les Irlandais, les Anglais et les Ecossais, contrairement aux Parisiens, ne renoncent pas à développer cette... [Lire la suite]