17 février 2020

Cherbourg-Bayonne par le chemin de fer: Hervé Morin croit à la renaissance de l'AXE PLANTAGENÊT

Voilà, enfin, une coopération britanno-normande qui est aussi heureuse qu'utile parce que fondée sur des intérêts croisés bien compris: le Brexit peut être une belle opportunié pour les économies maritimes normandes et bretonnes en valorisant l'avantage géographique d'être la porte désormais privilégiée de l'Irlande vers le continent européen. La compagnie de ferries "Britanny ferries" qui, comme son nom l'indique, est bretonne (Roscoff) a besoin des ports normands qui lui assurent l'essentiel de son chiffre d'affaires: en projet... [Lire la suite]

04 février 2020

Promotion touristique: le COTENTIN n'est pas une île mais une presqu'île normande...

Depuis quelques temps, le département de la Manche qui a sa propre agence de l'attractivité, tend à retomber dans les beaux errements passés d'un localisme esthétisé... Visuels superbes d'un pays enchanté sinon sublime avec des paysages à couper le souffle... On se souvient, par exemple, d'une campagne de pub à l'esthétique recherchée qui titrait: "la Manche des pouvoirs naturels". Cette campagne ignorait superbement deux réalités pourtant prégnantes: 1) S'il y a du surnaturel dans le Cotentin c'est surtout en raison de... [Lire la suite]
21 janvier 2020

LOUIS XVI, le roi qui aimait les Normands et la Normandie...

1786... Année bénie dans le règne de Louis XVI qui finira, comme tout le monde le sait, coupé en deux par la guillotine révolutionnaire du Destin, tué, sacrifié comme une victime expiatoire afin d'établir un nouveau régime politique sur la mort de l'ancien: Louis XVI a été finalement condamné à mort moins pour le chef d'accusation de haute trahison (après la malheureuse aventure de Varennes) que parce qu'il fut paralysé par son devoir de roi très chrétien face à une Révolution qui n'avait rien de laïque en ce qu'elle voulait... [Lire la suite]
27 octobre 2019

SOUS-MARINS NUCLEAIRES: Les Bretons sont nos Chinois... Nouvelle illustration, dans un domaine plutôt sensible!

Puisqu'il s'agit de la chaîne industrielle permettant la construction de sous-marins nucléaires au Pakistan à partir du savoir-faire normand de l'Arsenal de Cherbourg... Sauf qu'un détour non prévu sinon malhonnête par la Bretagne a mis en alerte les autorités judiciaires du parquet de Rennes. Alors juste une question: Qu'en pense le cerveau qui fut abrité par une triple casquette inamovible ou presque de ministre de la Défense, ministre des Affaires étrangères et surtout... ministre de la Bretagne?  Lire ci-après: ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 septembre 2019

Bientôt l'électricité de l'île d'Aurigny sera produite par les hydroliennes normandes du Raz-Blanchard

Suite heureuse du feuilleton des hydroliennes dans le Raz-Blanchard: face à la pantalonade lamentable de l'Etat central parisien, la tenacité normande a payé... L'électricité qui sera produite grâce aux futures hydroliennes normandes du Raz-Blanchard sera en grande partie destinée à l'île d'Aurigny. Lire le communiqué de la Région Normandie:   La Région se réjouit de la signature de l’accord de décarbonisation entre Normandie Hydrolienne et Alderney Electricity Limited Tim Cornelius, PDG de la société SIMEC Atlantis... [Lire la suite]
22 août 2019

Un fait d'armes méconnu de la guerre de Sécession: la bataille navale de Cherbourg du 19 juin 1864

A Cherbourg et sur les quais de la plus grande rade artificielle d'Europe destinée à abriter une marine française qui n'eut jamais l'occasion d'affronter l'Angleterre à portée de pistolet depuis le port normand du Cotentin, on se souvient encore des rumeurs d'un important combat naval, non pas entre la France et l'Angleterre mais entre Américains du Nord divisés dans une impitoyable guerre de Sécession... En effet, le port de Cherbourg commencé sous Louis XVI pour prévenir la volonté de revanche anglaise après le coup de main français... [Lire la suite]

14 juillet 2019

Projet Poéisidon: quand l'Etat profond s'apprête à détruire l'indépendance navale française

BILLET de Florestan: La haute banque parisienne d'affaires a une réputation, parait-il, mondiale dans le monde de la finance: les banques de la place de Paris abriteraient des "Mozart de la finance" formés aux meilleurs écoles et concours du monde et seraient des virtuoses du... dépeçage des entreprises industrielles et commerciales sous prétexte de grandes opérations de fusions acquisitions dans l'espoir de parvenir à créer des champions mondiaux. Mais des champions le plus souvent aux pieds d'argiles parce qu'apatrides. Le pays... [Lire la suite]
06 juillet 2019

12 juillet 2019: visite d'Emmanuel MACRON à Cherbourg pour le lancement du sous-marin... CAZENEUVE

Derrière la solennité régalienne d'une visite du chef des Armées de la République française dans le dernier arsenal où se conçoivent et se fabriquent les armes ultimes de défense de notre indépendance stratégique et de notre souveraineté nationale, à savoir,  la visite d'Emmanuel Macron à Cherbourg à l'occasion de l'achèvement de la coque du sous-marin nucléaire Suffren, premier bateau de la série "Baracuda" spécialisée dans l'attaque sous-marine, notre esprit impertinent ne s'empêchera pas de penser à une opération préméditée de... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juin 2019

NAUTISME: l'édition 2019 de la Solitaire du FIGARO sourit aux Normands!

Non, non et re-non! Le renom maritime de la France ne passe pas seulement par la Bretagne! Les Normands sont là aussi, et bien présents! Notamment Alexis LOISON, le cherbourgeois qui skippe le bateau aux couleurs de la région Normandie! https://actu.fr/sports/sports-nautiques/trois-normands-saligneront-depart-celebre-solitaire-figaro_24089018.html Trois skippers normands s’aligneront au départ de la célèbre Solitaire du Figaro Eric Delamare, Fabien Delahaye et Alexis Loison seront au départ dimanche 2 juin 2019, de la... [Lire la suite]
27 avril 2019

CHERBOURG: Les hydroliennes redémarrent...

La filière industrielle naissante des hydroliennes marines n'est pas morte née sur les terres pleins du port de Cherbourg: la haute fonction publique française a beau avoir toujours raison surtout quand elle a tort, elle n'a pourtant pas réussi à convaince Hervé Morin le président de la Normandie et l'Agence de développement régionale de laisser tomber cette aventure. Bien au contraire! Après le cuisant échec de l'été 2018, le dossier rebondit positivement en ce printemps 2019 grâce à l'impulsion normande et avec de nouveaux... [Lire la suite]