24 octobre 2017

LNPN: pourquoi faire simple et pas cher alors que l'on peut faire compliqué et coûteux...

A l'approche de la prochaine réunion du COPIL de suivi de la LNPN qui va avoir lieu ce 26 octobre 2017 à la préfecture de l'Ile de France à Paris, les débats et avis s'exacerbent sur les diverses options de tracés de la future ligne. Notre position est claire: nous défendons le tracé le plus simple et le moins coûteux et l'endroit de la vallée de la Seine où il serait le plus simple et le moins coûteux de franchir le fleuve d'une rive à l'autre c'est, bien évidemment, dans l'estuaire là où on dispose de la plus grande place... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 16:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 octobre 2017

LNPN: LES OUBLIS DU COPIL ou les impensés du journaliste de Normandie ACTU

Merci à Julien Bouteiller, journaliste sur le site de Normandie Actu (groupe Ouest-France) de nous proposer un tour d'horizon assez complet des problèmes complexes qui seront sur la table de la réunion du prochain comité de pilotage de la Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN) qui aura lieu à Rouen le 26 octobre 2017. Sauf qu'il n'est pas question dans l'article à lire ci-après de deux aspects importants du dossier qui ne sont pas traités par l'article car il est probable que les ingénieurs et haut-fonctionnaires de SNCF Réseaux ainsi... [Lire la suite]
30 juin 2017

Députés engagés à l'Assemblée Nationale pour construire enfin un LOBBY NORMAND?

L'Etoile de Normandie tient à saluer l'arrivée sur les bancs de l'Assemblée Nationale de trois députés normands qui sont plus que disposés à défendre quelques grands dossiers essentiels à l'avenir de notre région: Jean-Paul LECOQ, maire communiste de Gonfreville l'Orcher (à droite sur la photo) et Hubert WULFRANC, maire communiste de Saint Etienne du Rouvray (à gauche sur la photo). Tous deux sont, désormais, députés de la Seine- Maritime. Avec pour le premier, l'ambition clairement affirmée de défendre tous les grands dossiers... [Lire la suite]
01 mai 2017

La LNPN mise au court Bouillon avant de partir...

On entend encore parler de la Ligne Nouvelle Paris Normandie. Dumoins, on en entend si peu parler qu'on a l'impression que le projet est  devenu totalement souterrain... Sauf pour la traversée future du plateau de Caux entre Rouen et Yvetot vers Le Havre: la question d'usage démocratique qui est posée est celle d'imposer à l'environnement et aux riverains déjà impactés par les voies autoroutières et ferroviaires déjà existantes, une nouvelle tranchée menaçant de couper le territoire: on retrouve donc la même problématique qui... [Lire la suite]