09 mars 2018

FIN PROVISOIRE DU CLOCHEMERLE: Le gouvernement renonce à caler la carte des cours d'appel sur celle des 13 régions

La rumeur du clochemerle normand au sujet de la possibilité d'une cour d'appel unique en Normandie mais aussi le bruit de la  fronde des avocats se mobilisant pour éviter la fermeture du TGI du Havre ou de Lisieux sont remontées jusqu'aux oreilles d'Edouard Philippe Premier ministre ci-devant député-maire du Havre et partisan d'une réunification normande qui ne doit pas rimer avec punition... Il n'y aura donc pas de fusions de cour d'appel pour n'en garder qu'une seule par région: la réforme déjà vivement rejetée en Normandie,... [Lire la suite]

05 mars 2018

LA NORMANDIE EST MEPRISEE ! NOUS DEMANDONS AUX GRANDS ELUS REGIONAUX DE JOUER LE COLLECTIF NORMAND

Une fois de plus l'excellente parution hebdomadaire de la Chronique de Normandie (n°528 en date du 5 mars 2018) éditée par Bertrand TIERCE nous alerte: Une fois de plus, la Normandie, en tant que telle, se retrouve maltraitée, marginalisée, méprisée par les arbitrages politiques et financiers à l'étude au gouvernement. Une fois de plus, on déplore l'absence d'un LOBBY POLITIQUE NORMAND quand bien même il y ait et il y eut toujours au moins un ministre normand à Paris qui n'est pas si loin... Si nous devions adopter la grille de... [Lire la suite]
01 mars 2018

FUSION des Cours d'appel normandes: les CLOCHEMERLEUX CAENNAIS repartent à la bataille! "Ah! les CONS! s'ils savaient..."

"Ah! Les CONS! s'ils savaient..." C'est l'exclamation qu'aurait eu le président du conseil Daladier à sa descente d'avion au Bourget après avoir négocié les très honteux accords de Munich en 1938 en étant accueilli par une foule en délire qui croyait que le risque de la guerre mondiale nous avait été ainsi définitivement épargné... Rien ne nous sera épargné dans ce MINABLE CLOCHEMERLE entre Caen et Rouen... La lecture du texte de la pétition suivante est assez consternante car il n'y a pas plus ressemblant à un clochermerleux... [Lire la suite]
25 février 2018

NORMANDIE: PRIERE DE NE PAS GACHER UN PROJET MAGNIFIQUE AVEC UNE MAUVAISE METHODE...

BILLET DE FLORESTAN Les proverbes sont remplis de sagesse. Et la sagesse normande ne manque pas de proverbes... On vous laissera choisir, dans la liste suivante, celui qui pourrait le mieux convenir à la situation présente car être le premier président de la Normandie réunifiée n'est visiblement pas une sinécure et les chiens n'aboient pas sans que noise en soit la cause... Sourd comme une boise. Brume en mars, gelée en mai. On ne peut parler et manger en même temps. Vaut mieux se dédire que se détruire. ... [Lire la suite]
24 février 2018

L'Etoile de Normandie apporte son SOUTIEN à Jean-Marc PITTE journaliste normand trop impertinent pour rester en poste

Il n'y a pas qu'en Turquie où la liberté de la presse peut être menacée: en Normandie aussi lorsqu'on est un journaliste trop curieux et trop consciencieux dans la recherche de la vérité, trop impertinent aussi, trop "fouille merde" comme disent les barons locaux qui ne veulent pas voir leurs frasques exposés en public au risque de l'avanie populaire et citoyenne. C'est pour n'avoir pas respecté les us et coutumes du journalisme de connivence ( le "off" qui doit rester "off") que Jean-Marc PITTE vient d'être licencié de la rédaction... [Lire la suite]
24 février 2018

OUEST FRANCE EST LE BAROMETRE DE LA ZIZANIE NORMANDE

"Poule d'Eau" qui réalise de façon parfaitement bénévole et quotidienne notre revue de presse pour la rédaction de l'Etoile de Normandie nous a envoyé cette nuit (24 février 2018) la capture d'écran suivante: Ouest-France ventilateur de la merde normande comme d'autres font de l'épandage de lisier sur leurs terres est donc confirmé...
Posté par Collectif BEN à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 février 2018

A méditer: OUEST FRANCE, l'organe officiel breton de la médiocrité localiste BAAAAS normande

A méditer justement, justement, dans l'édition dominicale de Ouest-France disponible à Caen (18 février 2018) la petite homélie en forme de billet d'humeur du journaliste clochemerleux d'origine bretonne semble-t-il, Sébastien Breteau qui, au sujet de l'Orne, rappelle un mot malheureux d'Hervé Morin (cela lui sera reproché ad vitam aeternam) avant de faire la leçon à un autre clochemerleux, Antoine Casini, conseiller départemental PS du Calvados, qui fait preuve d'un localisme caennais à toute épreuve! Entre le politicien localiste... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 février 2018

COUR D'APPEL: Les avocats rouennais REFUSENT LA FUSION et refusent d'alimenter le feu du CLOCHEMERLE contre CAEN

Certains clochemerleux rouennais accusent l'Etoile de Normandie de militer pour une unité normande vue depuis Caen. Vue depuis quand? Depuis 2004 alors que tout le monde s'en foutait de l'unité normande! Voilà notre réponse! Et pour se sortir des faux débats et des postures politiciennes médiocres qui mettent en danger le projet normand, il faut prendre connaissance des arguments des uns et des autres: aussi, nous vous proposons de prendre connaissance, avec précision, de la position des avocats du barreau de Rouen qui ont quelques... [Lire la suite]
14 février 2018

CLOCHEMERLE: Le collectif "Nous sommes Guillaume" revient et se mobilise pour une métropole normande CAEN ROUEN LE HAVRE

Le clochemerle attisé entre Caen et Rouen nous agace. Il agace aussi le président de région. Mais nous venons d'apprendre qu'il agaçait tout autant le collectif caennais et normand "Nous sommes Guillaume" qui fut actif dans le courant de l'année 2015 pour veiller à ce que nous ayons un retour à l'unité normande dans l'équilibre et la justice a décidé de se réveiller pour repartir à l'action. Ce clochemerle CAEN vs ROUEN est un poison! Et son retour résulte d'un calcul bassement politicien consistant à mettre en difficulté Hervé... [Lire la suite]
13 février 2018

UNIVERSITES NORMANDES: FEDERER AU LIEU DE FUSIONNER

L'Etoile de Normandie, le webzine de l'unité normande depuis 2004 et militant en conséquence depuis cette date pour la réunification de la Normandie et pour les fusions indispensables à mettre en oeuvre pour rétablir cette unité normande, n'est pas favorable au principe de fusionner pour fusionner: car on voit bien le piège où cette posture peut nous mener. La fusion pour fusionner, la "fusionnite" est le mauvais carburant d'un clochemerle entre Caen et Rouen que d'authentiques ennemis de l'idée normande ou plus médiocrement, des... [Lire la suite]