02 décembre 2018

Retournement de vestes avec une doublure... jaune: l'appel de 9 députés Normands LREM

Après les émeutes parisiennes en marge de la journée nationale de manifestations des gilets jaunes ce samedi 1er décembre 2018, Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement qui est surtout la voix de son maître, a confirmé la hausse des taxes sur les carburants au 1er janvier 2019: le président Macron a-t-il donc choisi la fermeté sur tous les aspects de la crise politique et sociale la plus virulente depuis mai 1968? On peut le craindre et les députés "marchistes" s'en inquiètent de plus en plus quitte à préparer quelques... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 décembre 2018

CLIMAT INSURRECTIONNEL EN FRANCE: COMMUNIQUE de L'ETOILE de NORMANDIE et APPEL des GILETS JAUNES LIBRES

La rédaction de l'Etoile de Normandie le webzine de l'unité normande CONDAMNE avec la plus grande fermeté les violences et agressions contre les personnes et les biens et tout particulièrement lorsqu'il s'agit des MONUMENTS PUBLICS qui identifient les valeurs de notre communauté nationale! Les Normands violemment modérés que nous sommes condamnent la profanation et le pillage de l'Arc de Triomphe à Paris, quelques semaines après les commémorations du 100ème anniversaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale. Nous condamnons... [Lire la suite]
01 décembre 2018

CAEN 1er décembre 2018: Hervé MORIN a reçu une délégation de gilets jaunes venus de toute la Normandie...

Le mouvement des Gilets Jaunes est à un tournant difficile: l'auto-organisation initiale doit construire la pyramide auto-gérée au bout de laquelle il faut bien mettre un ou une porte-parole afin que les doléances et revendications discutées et approuvées dans des assemblées générales citoyennes locales soient portées auprès des autorités du "pays légal". La légitimité de ces assemblées, de ce qui y est décidé et la façon dont les porte-paroles sont désignés est contestée tant par certains gilets jaunes à la base que par les pouvoirs... [Lire la suite]
30 novembre 2018

GILETS JAUNES NORMANDS: Macron prend garde! Macron prend garde... de te laisser abattre!

Sur l'air de la comptine "la tour prend garde". Air populaire bien connu... Car sous le gilet jaune normand réfléchissant on pourrait trouver aussi ça: ... Si Macron ne prend pas garde à la coagulation des colères que son nom plus que sa parole génère désormais! Rappel: les Normands sont violemment modérés. On est d'accord. Mais faut pas les pousser à bout non plus! Voir aussi ce lien: Guy Lefrand, le maire LR d'Evreux soutient à ce point les gilets jaunes qu'il a été entendu par la... police au sujet d'un éventuel blocage de... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 21:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 novembre 2018

ROUEN 5 décembre 2018: on va officiellement causer de la... pauvreté à la préfecture de Région!

En pleine jacquerie anti-fiscale des Gilets Jaunes, ces Va-Nus-Pieds normands du XXIe siècle, on apprend que le gouvernement, via la préfecture régionale, organise de façon imperturbable un cycle de colloques pour présenter une "stratégie" (sic!) nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté: il est vrai que la pauvreté peut paraître un sujet plus riche sous les lustres du salon Dufy de la préfecture de région que sur le bitume du rond-points des vaches...    Commentaire de Florestan: En l'absence (à notre... [Lire la suite]
30 novembre 2018

GILETS JAUNES: le coup de gueule des journalistes normands...

La rédaction de l'Etoile de Normandie se fait volontiers l'écho de ceci car c'est inquiétant:  Commentaire de Florestan: je ne sais plus qui disait ceci: "Le journalisme est la seule profession intellectuelle qui s'autorise le droit de travailler avec ses préjugés". Si les journalistes protestent de voir leurs conditions de travail se dégrader sur le terrain à cause des excès, inadmissibles (on est d'accord) de certains Gilets Jaunes en colère, ils devraient aussi se pencher un peu sur les causes de certaines... [Lire la suite]

28 novembre 2018

GILETS JAUNES: les régions en première ligne pour réparer le tissu social

Macron sur Seine c'est le problème alors que les solutions se trouvent sur nos territoires. A l'heure où selon un sondage publié le 28 novembre 2018 relève que 84% des Français soutiennent encore le mouvement des Gilets Jaunes (du jamais vu de mémoire de sondeur...) et que les déclarations d'Emmanuel Macron ont moins que jamais convaincu (seulement deux Français sur dix dans ce même sondage), il est temps de laisser le soin à d'autres élus, d'autres institutions de la République de prendre enfin le relais: quand la tête est... [Lire la suite]
26 novembre 2018

Christophe GUILLUY : le géographe Cassandre...

Après l'avoir longtemps snobé ou maltraité en en faisant un idéologue du populisme, Christophe Guilluy apparaît soudain comme celui qui avait vu venir avant tout le monde le réel qu'ils ont refusé de voir par cécité idéologique. La France périphérie diagnostiquée par Guilluy ne résume pas à la question de la mobilité contrainte entre un domicile trop éloigné d'un service urbain ou d'un lieu de travail, c'est aussi une question sociale, culturelle voire identitaire... Ci-après, on vous donne à lire une petite compilation des... [Lire la suite]
26 novembre 2018

Arnaud BRENNETOT, géographe à l'université de ROUEN: de quoi le gilet jaune est-il le nom?

En pleine crise des gilets jaunes, alors que le gouvernement doit réinventer en toute urgence le fil à couper le beurre dans la fumée parisienne des gaz lacrymogènes en redécouvrant subitement tout l'intérêt de la concertation démocratique et des corps intermédiaires, à commencer par les collectivités territoriales qui ont été méprisées depuis plus d'un an par ledit gouvernement, on lira avec beaucoup d'intérêt l'analyse très claire, très objective proposée par le géographe Arnaud Brennetot de l'université de Rouen et membre du... [Lire la suite]
23 novembre 2018

FINANCER LA MOBILITE CONTRAINTE: L'EXEMPLE VIENT DE LA REGION DES "HAUTS-DE-FRANCE"

En pleine colère des gilets jaunes alors qu'il faut politiquement penser "en même temps" la préoccupation pour la fin du Monde et la gestion de la fin du mois comme l'a finement déclaré la veille au soir sur France 2 un Nicolas Hulot "libéré, délivré" telle la reine des neiges de la tutelle du pouvoir macroniste, la responsabilité politique et la dignité républicaine consistent à trouver, de toute urgence, les solutions pour éteindre l'incendie sans jeter de l'huile sur le feu en ajoutant à un certain mépris de classe, le cynisme... [Lire la suite]