13 septembre 2019

La musique traditionnelle normande faite son entrée dans la saison du THEATRE de CAEN

Un signe qui ne trompe pas et qui confirme le réveil de l'intérêt pour les expressions culturelles authentiquement normandes, le Théâtre de Caen, institution de centralité urbaine et de prescription culturelle s'il en est, va accueillir dans sa saison un spectacle qui va mettre en scène une anthologie des chansons traditionnelles collectées dans les campagnes normandes grâce au travail réalisé depuis de nombreuses années par l'association de La Loure, présidée par Yvon Davy et qui est basée à Vire... "J'entends des voix", un... [Lire la suite]

27 juin 2019

Catherine MORIN- DESAILLY ministre de la culture de la région Normandie au service d'un jacobinisme rouenno-rouennais?

Billet de Florestan: Nous apprécions et soutenons sans réserves ici la volonté girondine normande affichée par Hervé Morin de construire en Normandie et depuis la Normandie tout un ensemble cohérent de politiques publiques régionales, notamment en ce qui concerne le développement économique, qui puissent proposer des alternatives positives, efficaces et complémentaires à ce qu'entreprend, ou non, l'Etat central au niveau national... Nous apprécions qu'une alternative girondine normande puisse être mise en avant depuis le modèle... [Lire la suite]
20 juin 2019

La langue normande a sa fête: les ROUAISOUNS sont, cette année, à Montebourg du 21 au 23 juin 2019

Cette année, la traditionnelle fête des "Rouaisouns" qui a lieu chaque année, depuis 1998, au début de l'été dans une petite ville du Cotentin ou dans les îles anglo-normandes aura une saveur toute particulière après la reconnaissance officielle pleine et entière du patrimoine linguistique normand par le conseil régional de Normandie qui vient de s'engager dans une convention avec la fédération des associations de la langue normande (la FALE) dans le but de sauver et de valoriser la transmission de la langue normande du Cotentin au... [Lire la suite]
23 avril 2019

REUNION du C.A. du Centre Dramatique de Normandie: faut-il que l'argent des contribuables finance les lubies d'un histrion?

Alors que nous sommes actuellement en train de lire le très nécessaire et réjouissant dernier essai du canadien Mathieu Bock-Côté, docteur en sociologie à Montréal et observateur lucide du débat public en France qui nous alerte régulièrement sur les ravages idéologiques et politiques du politiquement correct au Canada et sur l'importation de plus en plus massive de l'idéologie "diversitaire" dans le débat publique français, notamment dans les élites médiatiques, culturelles et politiques qui se disent de "gauche" avec une actualité... [Lire la suite]
10 avril 2019

David Bobée: un idéologue du politiquement correct financé avec nos impôts et qui remet en cause les valeurs normandes!

La rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu le dernier communiqué du Cercle Normand de l'Opinion où il est, une nouvelle fois, question de David Bobée qui est, avec Thomas Joly, l'un de nos deux grands hommes de théâtre qui font la renommée de la Normandie, du moins, au festival d'Avignon. Mais dans ce qui va suivre, il ne sera guère question de théâtre et encore moins de Normandie, hélas! La culture frelatée des histrions Mardi 9 avril 2019 Communiqué du Réseau citoyen du Cercle Normand de l'Opinion ... [Lire la suite]
08 avril 2019

Abbaye du Gruchet-Le-Valasse, 7 avril 2019: 4ème fête de la bière normande

Il n'y a pas qu'à Munich accoutré d'une culotte de peau où l'on peut boire une bonne mousse! La Normandie confirme son goût pour la bière artisanale au point d'être devenue depuis peu la première région de France sur ce créneau que l'on croyait définitivement acquis aux Picards, Flamands et Artésiens habitant au plus près de la frontière belge... La bière d'abbaye n'étant pas un monopole belge, la 4ème fête de la bière normande a eu lieu ce week-end (7 avril 2019) sur le site de l'ancienne abbaye du Gruchet-Le-Valasse. Le dernier... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 février 2019

MARS 2019: La LOURE nous emmène à la découverte des traditions orales du PAYS de FALAISE

La rédaction de l'Etoile de Normandie vous fait partager la dernière lettre d'informations (mars 2019) proposée par la Loure, l'association culturelle normande présidée par Yvon Davy qui nous propose un printemps très riche et actif autour de la redécouverte des traditions orales populaires normandes... Cette année, le Pays de Falaise fera l'objet de toute la curiosité passionnée de la Loure... Chaque printemps, La Loure pose ses valises dans un coin de Normandie pour encourager la collecte et la valorisation des musiques et ... [Lire la suite]
06 février 2019

LISIEUX: Le spectacle de Nicolas Dubost met en valeur le "PATOIS NORMAND"

C'était à lire dans les pages en noir et blanc (forcément...) de l'édition caennaise de Ouest-France datée du 6 février 2019: on attend toujours le grand article d'un journaliste de la rédaction caennaise en pages "Normandie" rendant compte de la nouvelle politique culturelle régionale en faveur des parlers normands, patrimoine culturel immatériel de la Normandie qui est en grave danger de disparition selon l'UNESCO...
Posté par Collectif BEN à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 février 2019

La chronique normande hebdomadaire de Rémi MAUGER (31 janvier 2019): LES GENDERMES ET LES GANNELETS...

Comme d'habitude, désormais, l'Etoile de Normandie publie la dernière chronique normande proposée par Gilles Mauger dans les pages de l'Eveil de Pont-Audemer (1er février 2019): cette semaine, la petite histoire nous parlera aussi des "gendermes et des gannelets", un jeu qui fait fureur dans les cours de récréation (mais pas seulement) ces derniers temps... J’AIME A REVOIR MA NORMANDIE Chronique de Gilles Mauger dans l'Eveil de Pont Audemer. COMME DISAIT MA GRAND MERE Cha y a fait couomme eun quien à la messe. Ca ne lui a rien... [Lire la suite]
27 janvier 2019

La LANGUE NORMANDE met à rude épreuve la curiosité intellectuelle des journalistes...

Billet de Florestan: Je ne sais plus qui est l'auteur de ce bon mot au sujet des journalistes... "Les journalistes forment la seule caste d'intellectuels qui s'autorisent le droit de travailler avec leurs préjugés". C'est pratique, car au moment d'écrire un papier ou de faire le montage des images, ça permet d'aller plus vite ou de répondre à la commande du directeur de la rédaction qui souhaite partager avec ses lecteurs ou ses spectateurs, sa vision du monde. Cela porte même un joli nom dans le jargon des journalistes: ils appelent... [Lire la suite]