06 août 2019

La Normandie n'est pas la déchetterie des autres: il lui faut, d'urgence, un PLAN REGIONAL des déchets!

La Normandie est belle de par son exceptionnel patrimoine naturel et culturel, de par son patrimoine historique et artistique prestigieux et elle est sortie bien enlaidie et estropiée d'un XXème siècle violent de guerres et de progrès qui a fait aussi de notre région une grande région industrielle: Le marais Vernier dans la brume sur fond de raffineries... http://www.laurentvdbk.fr/2018/09/le-marais-vernier-au-lever-du-jour.html S'il y a une région où cohabitent parfois intimement les réalités industrielles et les beautés... [Lire la suite]

19 juin 2019

AXE SEINE: LA NORMANDIE POUBELLE DU BTP GRAND-PARISIEN?

L'économie circulaire, c'est paraît-il bon pour l'avenir de la planète: redonner une seconde vie économique à des déchets recyclés, on ne saurait s'opposer au principe même d'une telle idée. Mais comme toutes les idées un peu trop idéales, cette idée pèche par sa mise en oeuvre pratique: la réalité est toujours plus complexe et sournoise que le ciel serein et pur des belles et nobles idées. Des armées de diables s'agitent dans les moindres détails! Par exemple, un gravat généré par l'activité du BTP parisien ne trouverait de... [Lire la suite]
24 avril 2019

LA NORMANDIE, POUBELLE NATIONALE DES DECHETS NUCLEAIRES, va enfin faire l'objet d'une consultation publique...

Les Bretons en ont cauchemardé... Les Normands l'ont fait. Ou, plutôt, ils l'ont laissé faire parce qu'ils y ont trouvé leur intérêt. Comme tout "pacte faustien", le nucléaire a ses avantages et ses inconvénients. Mais sur le long terme, les inconvénients l'emportent, bien évidemment, sur les avantages avec une particularité tragique dans le cas du pacte faustien nucléaire c'est que les inconvénients sont de long, de très, très, très, très long terme... Grâce à la Normandie du nucléaire, la France, globalement, respecte le cadre des... [Lire la suite]
31 janvier 2019

La NORMANDIE plus que jamais au péril du nucléaire...

D'abord le prix... ENORME! Puisque pour le seul EPR expérimental de Flamanville nous en sommes à 10,5 milliards d'euros soit le coût total d'une modernisation complète de la Normandie ferroviaire: la LNPN peut toujours attendre!  Lire cet article de Normandie-Actu: https://actu.fr/normandie/flamanville_50184/nucleaire-edf-prefere-temporiser-le-calendrier-le-cout-construction-lepr_21197552.html Nucléaire : EDF préfère temporiser pour le calendrier et le coût de construction de l’EPR Après les mises en garde de l'ASN, EDF... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 14:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 septembre 2018

Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets: qui a jeté la démocratie à la... décharge?

Voilà une affaire bien étrange sinon édifiante qui démontre qu'il faut procéder de toute urgence une vraie réforme démocratique dans ce pays et non pas à une énième réforme constitutionnelle consistant à chambrer les députés de l'Assemblée Nationale! La démocratie française est malade. Malade de l'abstention civique et citoyenne faute d'avoir des procédures suffisamment ouvertes, claires et réellement démocratiques qui inter-agissent concrètement avec les citoyens. S'il y a une institution démocratique française totalement en... [Lire la suite]
13 avril 2018

UN SCANDALE HIDEUX sur le littoral normand: le dépotoir sauvage de DOLLEMARD

HONTE à ceux et celles qui ont déversé des années durant toutes leurs merdes du haut de la falaise à Dollemard!   L'Etoile de Normandie vous donne à lire ce qui suit: c'est édifiant! Cette alerte à l'adresse de nos consciences normandes nous vient de l'excellent blog suivant, un très beau texte à lire et à méditer signé Thibaut Shepman. Comme nous avons ici l'esprit mal tourné et mal pensant, on ne résistera pas à la tentation de faire un lien entre cette déplorable affaire de décharge au bas d'une falaise autrefois admirée... [Lire la suite]
22 septembre 2017

Un grand pari déjà pris: transformer la Normandie en déchetterie du Grand Paris

En 1960, dans le cadre du schéma de développement d'une Basse Seine normande transformée en intestin grand parisien avec tripes et boyaux épendus jusqu'à la mer au coeur d'une Normandie écartelée en deux par Paul Delouvrier en ... charcuterie, les Normands avaient déjà beaucoup donné pour peu recevoir: la Normandie, divisée en deux régions était destinée à recevoir les externalités malodorantes et encombrantes de la mégalopole parisienne en passe de devenir une "ville monde". C'est la raison pour laquelle il a fallu distinguer deux... [Lire la suite]