25 mai 2021

CAEN, 21 mai 2021: un superbe arc-en-ciel au dessus de la cité de Guillaume le conquérant...

Billet de Florestan: Difficile d'avriler cette année! Avriler? C'est un mot normand qui nous dit que la météo s'adoucit et s'embellit pour bien nous garantir du passage de l'hiver au printemps. Un passage toujours compliqué et incertain car le conflit entre masses d'air opposées est plus rude au printemps qu'à l'automne qui nous réserve presque toujours un été de la Saint Martin. Avril cette année a été plutôt frais sinon froid avec des gelées tardives en fin de nuit quasiment jusqu'à la fin du mois. En résulte de gros dégâts dans... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 00:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mai 2021

Une "fête du fleuve" à Rouen: pour mieux déconstruire... la Seine?

Le Nouveau Maître de Rouen veut sortir notre métropole normande de son confinement sinon de son sommeil. L'opération "Rouen plein R" a l'ambition de réveiller la ville. Mais le "Réveil" rouennais sera-t-il un réveil mariné au... woke? Pour déconstruire la scène nous avions déjà à Rouen un David Bobée, un théâtreux qui se dit "viking" surtout lorsqu'il a perdu le Nord qu'il vient de retrouver dans la brume de Martine Aubry ("quand c'est flou il y a un loup"). Mais après le déboulonnage de la statue de Napoléon partie se cacher avec... [Lire la suite]
12 novembre 2020

Face au Covid et à Amazon, il faut numériser notre commerce: où en sont les Normands?

Billet de Florestan: Comme toutes les crises, l'actuelle crise sanitaire du Covid révèle et accélère des mutations structurelles en cours: pour ce qui est du commerce dans nos centre-villes et dans nos centres commerciaux, tout le monde s'apperçoit avec les conséquences économiques catastrophiques du confinement sur le chiffre-d'affaires qu'il faut trouver des solutions pour suppléer aux limites du commerce dans les magasins et boutiques "physiques". Cette solution c'est, bien évidemment, de numériser et de virtualiser le commerce... [Lire la suite]
25 juillet 2020

Le COVID 19 prend ses quartiers d"été... du côté de la Bretagne tout en évitant le... trou normand!

Les responsables sanitaires s'inquiètent de plus en plus: le Covid 19 ne prend pas de vacances tout en prenant ses quartiers d'été. Il circule toujours, générant un certain nombre de foyers de contamination localisés et comme il fallait s'y attendre, le virus voyage en profitant de la plus grande mobilité des populations pendant la saison touristique estivale avec des "gestes barrières" qui sont moins respectés notamment sur certaines plages et certains littoraux où chacun aura pu voir des entassements humains, serviettes contre... [Lire la suite]
22 juin 2020

Déconfinement de la Normandie: attention! Le virus rôde toujours...

Le déconfinement ne signifie pas qu'il faille baisser la garde: on a vu encore des comportements peu adaptés à la situation à l'occasion de la fête de la Musique dans les rues parisiennes. Restons donc prudents car il ne faudrait pas que survienne la fameuse seconde vague à l'automne qui sera déjà bien submergé par la vague des plans sociaux et du chômage: beaucoup d'activités et d'événements publics et culturels ont été reportés à l'automne justement en Normandie, il ne faudrait pas qu'ils soient annulés définitivement. Et même si... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 16:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 juin 2020

Iles anglo-normandes: pourquoi faire simple alors que l'on peut faire compliqué...

Il faut déconfiner nos îles anglo-normandes! Alors que la France accélère son déconfinement avec la levée des interdictions de circuler confirmées par la dernière allocution présidentielle, les autorités publiques des îles anglo-normandes tiennent à leur autonomie quand bien même elles doivent tenir compte des décisions du Royaume-uni qui a exigé la mise en quatorzaine de toute personne étrangère en provenance du continent: A Guernesey, le confinement vis-à-vis de l'extérieur pourrait durer jusqu'en septembre tandis qu'à Jersey on... [Lire la suite]

11 juin 2020

Pointe de JONVILLE: Le Goéland 1951 déconfine dans la bonne humeur...

Les cafetiers et les restaurateurs broient du noir: ils furent les premiers à être confinés (et, souvent, en catastrophe) et seront parmi les derniers à être totalement déconfinés. D'autres, en revanche, ont eu la bonne idée d'en plaisanter notamment sur les réseaux sociaux pour mieux reconquérir leur clientèle, voire pour encore plus se faire connaître... C'est l'idée pleine d'esprit suivie par l'équipe du "Goéland 1951", une baraque, café, restaurant et cabaret, posé sur le sable au bout de la pointe de Jonville avec vue imprenable... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 juin 2020

Fête des Normands le 29 septembre 2020: il faut déconfiner la Normandie! Déconfiner la fierté normande!

Il faut déconfiner la fierté d'être Normand(e)! Boujou tertous, Cette année 2020 restera dans les annales. La crise sanitaire, qui n’est pas encore terminée, est en train de se muer en crise économique et sociale de grande ampleur. Pas le temps, dans ces conditions, de songer à la Fête Des Normands ? Et bien justement, il est plus que temps d’y songer… Après des mois de confinement qui ont entraîné de graves difficultés économiques dans à peu près tous les secteurs : touristiques, culturels, commerciaux, agricoles (à l’image de... [Lire la suite]
01 juin 2020

A l'occasion de la Pentecôte: un éditoral plutôt édifiant de Jacques JULLIARD (Marianne n°1210)...

Sur le confinement de la vie spirituelle, sur le Mont-Saint-Michel et sur... Louis de Funès. A lire ci-après: (source: Marianne, n°1210 du 22 au 28 mai 2020) Originale
Posté par Collectif BEN à 00:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 mai 2020

Fin du confinement des lycées normands: la réouverture va se faire dans le pragmatisme...

Au cas par cas sans contrainte générale qui pourrait compliquer inutilement une réalité qui l'est passablement et surtout, à la discrétion des chefs d'établissements: c'est le compromis bien normand qui a fini par sortir de la discussion entre, d'un côté, la rectrice d'académie, Christine Gavini-Chevet qui voulait la réouverture la plus large possible des lycées à partir du 2 juin (puisque c'est la volonté du gouvernement) et Hervé Morin, le président de la région Normandie en charge du fonctionnement des lycées et de quelque 2800... [Lire la suite]