22 juin 2017

26 juin 2017: assemblée plénière du CR Normandie au Havre. La météo annonce un coup de chaud... brayon!

A en croire Filfax, toujours bien informé, les élus et citoyens brayons opposés au projet en l'état de la ligne fret ferroviaire du Serqueux-Gisors auraient l'intention de venir en force à la prochaine réunion plénière du Conseil Régional de Normandie qui aura lieu lundi 26 juin 2017 à partir de 10h00 dans le tout nouveau auditorium du centre des congrès du Havre... Lire l'article proposé par Filfax: https://www.filfax.com/2017/06/22/ligne-ferroviaire-serqueux-gisors-brayons-mecontents-sinvitent-a-lassemblee-pleniere-de-region/ ... [Lire la suite]

19 juin 2017

18 juin 2017: Seuls 38% des électeurs normands ont voté. Mais pour choisir le DEGAGISME modéré...

On annonçait un tsunami en marche emportant à lui seul près de 450 sièges dans l'Assemblée Nationale. Au final, Il pourrait y en avoir au moins 350 ce qui reste un record dans toute l'histoire parlementaire de la 5ème République. Et si l'on met dans les brisées des marcheurs. celles et ceux de droite ou de gauche qui s'apprêtent à voter la plupart des textes d'un Gouvernement Macron qui risque de monopoliser le pouvoir essentiel d'initier les lois, on voisine les 400 sièges alors que seuls 15% du corps électoral est réellement... [Lire la suite]
18 juin 2017

APPEL du 18 JUIN 2017: Les Normands doivent se mobiliser contre l'abaissement du Parlement.

L'Etoile de Normandie défend les valeurs normandes car l'identité normande est fondamentalement politique. Et s'il fallait résumer ce que c'est qu'être Normand dans l'ordre politique nous dirions ceci: 1) "Sire de sei", c'est à dire, être le maître de soi-même: respect des droits humains et de toutes les libertés individuelles 2) "C'est mon dreit et j'y ti": c'est mon droit et j'y tiens. Respect de l'Etat de droit, refus de l'arbitraire. Séparation des pouvoirs. Refus de tout despotisme. Nous tenons à partager notre inquiétude avec... [Lire la suite]
12 juin 2017

RAZ DE MAREE EN MARCHE aussi en NORMANDIE: la question des limites de la démocratie est posée

Les citoyens normands qui disposent pourtant d'un remarquable patrimoine historique pour exercer un minimum de lucidité politique ne feront pas exception: (en violet: les candidats LREM arrivés en tête au premier tour du 11 juin 2017) Le raz de marée en marche vers la Macronie déferle ici aussi avec une moyenne qui voisine les 30% dans les circonscriptions normandes pour le candidat "républicain" qui marche pour passer largement devant le candidat "les républicains" qui ne marche plus. Les autres, frontistes et insoumis sont... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 02:29 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mai 2017

LE TREPORT 10 juin 2017: marche de protestation contre les éoliennes marines

La rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu le communiqué suivant de la part de la Fédération Environnement Durable qui milite contre le mitage des paysages par les éoliennes avec la pollution visuelle et sanitaire que ces machines géantes souvent peu adaptées à leur environnement immédiat ne manquent pas de provoquer... Difficile, en effet, de concilier les inconciliables lorsque les champs d'éoliennes marines qui, a priori, devraient avoir un impact limité, perturbent les autres activités économiques et sociales du littoral sans... [Lire la suite]
21 mai 2017

GRANDS TRAVAUX D'INFRASTRUCTURES: La Normandie victime du jacobinisme parisien et du localisme... normand !

Jeudi 18 mai 2017, la Fédération Nationale des Travaux Publics organisait dans le cadre d'une grande consultation nationale, une réunion publique à Mondeville près de Caen pour attirer l'attention, en ce début de nouveau quinquennat Macron, sur les grands enjeux et les grandes urgences de réinvestir dans l'aménagement du territoire français. Une réunion était organisée dans chaque région: pour la Normandie, c'était donc à Mondeville... Voir sous les liens suivants, la présentation de l'événement: ... [Lire la suite]

13 mai 2017

1944 /2016: LA SECONDE RECONSTRUCTION NORMANDE pour sortir de la crise française

A Paris et, pire encore, à Bruxelles nous n'avons que des gestionnaires et des comptables qui respirent l'air de leur évidence, celle de la finance mondialisée et dérégulée, tout en l'imposant au reste du réel. Ces messieurs dames dirigeants tant dans la haute fonction publique que dans les grands conseils d'administration des banques ou des multinationales, se plaignent régulièrement de la France, pays bloqué qui refuse les "réformes"... Leurs réformes. Il nous semble judicieux, sinon urgent, de renverser un tant soit peu la... [Lire la suite]
08 mai 2017

RECOURS à la NORMANDIE POLITIQUE: REPORT du séminaire NORMANDIE UP CAEN au MARDI 16 MAI 2017 18h00

Nous vous informons que notre dernière séance du séminaire Normandie de l'Université Populaire de Caen consacrée à l'unité normande comme projet politique de recours, séance que nous allons co-animer avec Sophie POIREY, la spécialiste du droit normand à l'université de Caen, prévue initialement le mardi 9 mai 2017 aura lieu finalement le MARDI 16 MAI 2017 à partir de 18h00 dans la salle annexe de l'auditorium du Musée des Beaux arts de Caen, enceinte du château ducal (entrée libre et gratuite dans la mesure des places disponibles). ... [Lire la suite]
08 mai 2017

MACRON: LA DERNIERE CHANCE?

... Dans les pas du Prince Louis Napoléon Bonaparte? "Macron: la dernière chance". C’est le titre avec son éditorial qui barre la une, ce 8 mai 2017, fête de la Libération de l’Europe du Nazisme (et véritable fête de Jeanne d’Arc) sur toutes les éditions du quotidien ligéro-breton d’un Grand Ouest qui a massivement voté Emmanuel Macron au second tour des élections présidentielles les plus extraordinaires depuis 1962. http://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/emmanuel-macron-elu-la-derniere-chance-editorial-4977602 Pour... [Lire la suite]
05 mai 2017

Votons dimanche prochain. Sauvons nous!

Pour voter au 1er tour, il y avait une file d'attente de 400m le long de l'Ecole Française de Munich. L'électeur se tenait 3 à 4 h dans le froid... J'irai voter au 2nd tour parce que c'est mon devoir d'homme libre, parce que je ne souhaite pas que mon pays devienne une seconde Turquie. Regardez le parcours de Erdogan, de modéré il s'est imposé dictateur. Il fait les lois lui-même et la dernière est plutôt surprenante, elle impose à la femme turc un mode épilatoire. Sincèrement! J'entends parler de votes protestataires, de... [Lire la suite]