06 mai 2020

Dans la Normandie d'après il faudra renforcer la démocratie régionale...

Dans le n°35 de la lettre d'information (mai 2020) diffusé par le Conseil social économique et environnemental régional (CESER) on lira avec intérêt le petit éditorial de son président M. Jean-Luc LEGER qui, comme son nom y invite, ne prend jamais les sujets sérieux à la légère: la démocratie régionale, son développement, son organisation et son avenir en est un. Lisons la prose de Monsieur Léger:   Le président du CESER a raison de rappeler l'évidence: "le déconfinement ne se réalisera convenablement que si la population... [Lire la suite]

21 février 2020

L'ancien préfet Yves BONNET dénonce l'impasse idéologique, technologique et financière du TOUT EOLIEN!

L'Etoile de Normandie laisse volontiers la parole à l'ancien préfet Yves Bonnet qui fut aussi député de la Manche (Cherbourg) dans les années 1990 sous l'étiquette centriste et qui a choisi de prendre sa retraite dans le Pays de Caux dont il voit, petit à petit, les paysages massacrés par les grands mâts des éoliennes géantes avant que cela ne soit le tour de notre littoral normand. La parole du préfet honoraire Bonnet est autorisée et bien informée: elle confirme, par ailleurs, nos intuitions et nos informations... La transition... [Lire la suite]
14 décembre 2019

Université populaire: Michel ONFRAY règle ses comptes avec la ville et l'université de CAEN (et il a bien raison!)

L'Etoile de Normandie a relevé cet entretien accordé par Michel ONFRAY à Natacha Polony que l'on peut lire dans le dernier numéro paru de l'hebdomadaire "Marianne" (n°1187 en date du 13 décembre 2019): Le philosophe normand fondateur de l'université populaire de Caen revient, non sans amertume, sur la fin de cette aventure en 2017/2018 qui illustre, une fois de plus, que nul n'est prophète en son pays mais qu'au delà de ce proverbe biblique, la colère encore vive de ce Normand authentiquement et profondément attaché à la région de... [Lire la suite]
07 novembre 2019

Jusqu'au 30 novembre 2019: les Normands sont appelés à donner leur avis sur les futurs fonds européens (2021/2027)

La nouvelle mouture des fonds européens pour préparer l'avenir des Normands dans les années 2021/2027 est à l'étude. La région Normandie a tenu à reccueillir l'avis et l'opinion des citoyens normands quant aux objectifs à suivre suite à une maquette établie lors de premiers ateliers thématiques qui se sont tenus à Louviers en octobre dernier. Les internautes citoyens normands sont donc invités à se rendre sous le lien suivant et remplir un questionnaire où l'on vous demande de répondre par OUI ou NON avec un numéro d'ordre pour... [Lire la suite]
21 septembre 2019

Métropole de Rouen: 1020 hectares d'AMAZONIE NORMANDE menacés par l'urbanisation et le bétonnage

Alors que ce samedi 21 juin 2019 s'organisent des grandes marches pour le climat dans les plus grandes villes normandes (notamment à Rouen et à Caen) d'autant plus suivies à l'approche des prochaines élections municipales de mars 2020 où la question écologique ne manquera pas de faire l'élection, la présentation du futur plan local d'urbanisme intercommunal de la Métropole de Rouen suscite une vive opposition des associations écologistes et de riverains. La question de fond est la suivante: Au lieu de continuer l'artificialisation... [Lire la suite]
09 septembre 2019

ANALYSE MUNICIPALES 2020: les cinq sujets qui vont intéresser les électeurs dans les grandes villes normandes...

Elections municipales dans les grandes villes normandes en mars 2020: L'Etoile de Normandie vous fait connaître l'analyse suivante, proposée par le chercheur en sciences-politiques Nicolas Rio. Les attentes des électeurs à l'occasion des prochaines municipales ne semblent pas, aux dires de ce chercheur, marquées par un intérêt particulier pour une approche territoriale de problèmes qui sont perçus, avant tout, comme étant la déclinaison locale, communale ou municipale de problèmes plus globaux médiatiquement présentés à l'échelle... [Lire la suite]

11 août 2019

Nouvel affront à la Normandie dans l'affaire des barrages du Sud-Manche...

Dans cette affaire de l'effacement (sic!) des barrages de Vézins et de la Roche-qui-boit dans le but de "renaturer" la Sélune, affaire surréaliste qui restera dans les annales comme l'acte de naissance d'un écologisme technocratique d'Etat aussi autoritaire et vain que ne le fut la technocratie d'Etat auparavant au service du tout pétrole et du tout nucléaire, on a le regret d'apprendre qu'une autre avanie va, prochainement, s'ajouter à celles déjà commises à l'encontre de l'intérêt général de la Normandie, voire contre... [Lire la suite]
26 juillet 2019

EOLIENNES EN MER au large des côtes normandes: vous en reprendriez bien encore... Non?

L'Etoile de Normandie a reçu ça: Blablablabla... Un débat public ce n'est pas un enrobage cosmétique d'une décision déjà prise en amont par des technocrates qui considèrent la démocratie comme une contrainte voire comme un risque mais cela devrait être la condition sine qua non permettant le projet et son élaboration par le moyen d'une maîtrise d'usage authentique. Les exemples récents et passés ne nous incitent guère à l'optimisme: contrairement à ce qui peut se pratiquer ailleurs en Europe dans des pays où la culture démocratique... [Lire la suite]
25 juillet 2019

Nouveaux horaires SNCF pour 2020: la région Normandie s'explique...

Le général de Gaulle disait: "délibérer est le fait de plusieurs, décider celui d'un seul". Certes! Mais une décision solitaire sans délibération collective préalable peut être aussi inefficace qu'une absence de décision si sa contestation devient générale. Quand il s'agit de décider de l'avenir d'un service public de transports, notamment ferroviaire, le passage par une phase la plus accomplie possible de démocratie d'usage est indispensable. Il faut prendre le temps de la transparence, de la discussion, de la co-construction de la... [Lire la suite]
07 juillet 2019

Nouvelles inquiétudes pour le CAEN/TOURS, le CAEN/RENNES ou le PARIS/GRANVILLE

Gouverner c'est aussi prévoir en faisant les arbitrages nécessaires. Certains peuvent être douloureux même s'ils peuvent être justifiés par des raisons objectives: le problème pour les décideurs responsables (élus ou haut-fonctionnaires) c'est qu'on ne peut plus prendre de décisions publiques sans que le public concerné ne soit réellement associé à la décision et c'est particulièrement vrai en ce qui concerne la définition d'une politique ferroviaire normande à l'échelle de toute la Normandie: Et c'est ainsi que les arbitrages du... [Lire la suite]