30 mars 2021

Le Serqueux-Gisors, une renaissance ferroviaire normande...

Après des années de polémiques et de travaux, le seul projet réaliste et d'envergure programmé dans le contrat de plan interrégional pour le développement de la vallée de la Seine de 2013, est enfin opérationnel! Il a fallu concilier de nombreuses réalités a priori inconciliables et l'un des défis les plus importants à relever était de modifier la culture technocratique et autoritaire de la Sncf pour éviter l'habituel affrontement contre le mur des "Nimbystes" ("Not in my back yard"): Ce projet a donc valeur expérimentale dans une... [Lire la suite]

16 mars 2021

SERQUEUX-GISORS: les premiers trains de fret font trop de bruit et c'est parvenu jusqu'aux oreilles de Valérie Pécresse...

La ligne de fret ferroviaire reliant directement le port du Havre à la région parisienne vient d'être mise en service dans la plus grande discrétion tant les riverains notamment du côté de Pontoise sont à l'affût de la moindre nuisance sonore générée par des convois ferroviaires plus lourds et plus longs que les trains de voyageurs. Légitimement, les riverains sont inquiets et peu satisfaits des réponses apportées par les technocrates et les ingénieurs de SNCF Réseau qui n'ont pas la culture de la démocratie d'usage qui demeure une... [Lire la suite]
16 février 2021

Contournement Est de Rouen: la crainte d'une ZAD pourrait faire reculer le préfet de région...

 Dans sa dernière enquête, les journalistes du site d'investigations rouennais et normand du "Poulpe" se proposent de faire un décryptage du dossier du contournement Est qui, il faut bien le dire, n'apporte pas plus d'informations et d'analyses que celles qui ont été partagées ici. Le propos de cette enquête soi-disant objective est même quelque peu biaisé car, contrairement à ce que nous avons fait ici, à savoir, dire clairement notre soutien à ce projet de contournement autoroutier Est de Rouen tout en expliquant les raisons,... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 14:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 février 2021

FUSION PORTUAIRE Anvers-Zeebrugge: Une conseillère municipale bientôt à la tête du futur plus grand port maritime d'Europe!!!

Nous pensions que le goût pour les grands mécanos technos était une passion typiquement française. Nous avions tort car du côté de la Rangée Nord Européenne, les grands ports concurrents belges, hollandais ou allemands sont aussi atteints par la fusionnite: C'est ainsi qu'on apprend que les deux grands ports flamands, Anvers (Antwerpen) et l'avant-port de Bruges (Zeebrugge) annoncent leur fusion en 2022: HAROPA aurait-il fait des émules? Reste, néanmoins, une question de fond qui n'est pas seulement celle de la taille du port mais... [Lire la suite]
04 février 2021

Contournement Est de Rouen: le sondage contre-feu commandé par le parti socialiste en... janvier 2019!

Au lieu de faire des sondages, organisons un référendum d'initiative locale et Nicolas Mayer-Rossignol démontrera, définitivement, qu'il est un grand démocrate! https://www.paris-normandie.fr/id162235/article/2021-02-03/contournement-est-de-rouen-selon-une-enquete-cest-un-projet-secondaire-pour-les?mediego_ruuid=640de2bc-85a5-4c49-9a44-f766dc8c9ae4_3&mediego_euid=b00E80C&mediego_campaign=20210204_7130de2d-5a37-44d3-8049-be54233d8046 Contournement Est de Rouen : selon une enquête, c’est un projet « secondaire » pour les... [Lire la suite]
10 janvier 2021

Chambray (Eure): une antenne de téléphonie de plus de 40 mètres va défigurer le paysage normand!

Le principal argument des vandales cyniques de notre patrimoine paysager normand (comme ailleurs en France) c'est d'accuser les particuliers ou les associations qui s'opposent à leurs projets hideux, parfois, souvent, mal conçus (parce qu'il faut y mettre le moins d'études et donc le moins d'argent possible) de ne le faire que par intérêt selon le principe bien connu du "Not In My Back Yard": on veut bien de la 4G sur son téléphone mais pas d'antenne au fond de mon jardin.  C'est logique que les professionnels cyniques de... [Lire la suite]

27 novembre 2020

Le CESER... à rien car il n'est pas assez... normand!

La crise sanitaire exceptionnelle du coronavirus sert de révélateur de toutes nos défaillances, de toutes nos mutations... Un monde s'en va tandis qu'un nouveau se présente sans trop savoir à quoi il pourrait ressembler. Nous sommes donc dans cet intermède trouble duquel, nous a prévenu le philosophe italien Gramsci, peuvent surgir des monstres mais la confirmation de certitudes indiscutables dont l'évidence peut rassurer. La Normandie fait partie de ces certitudes qui devrait donner du courage et de la volonté à celles et ceux qui... [Lire la suite]
22 septembre 2020

THT, antennes, 5G, éoliennes: les ploucs sacrifiés des ondes...

Souvenirs, souvenirs... Pour l'Etoile de Normandie, nous avions couvert la grande mobilisation populaire et rurale de Mortain contre la construction de la nouvelle THT "Cotentin-Maine" devant connecter le nouvel EPR de Flamanville au réseau avec pour objectif principal, la sécurisation du réseau électrique breton en période de pic de consommation hivernale. Dixit Dominique Maillard, président du directoire de RTE dans un entretien accordé à Ouest-France le 2 mai 2013... Citation: ... [Lire la suite]
06 mai 2020

Dans la Normandie d'après il faudra renforcer la démocratie régionale...

Dans le n°35 de la lettre d'information (mai 2020) diffusé par le Conseil social économique et environnemental régional (CESER) on lira avec intérêt le petit éditorial de son président M. Jean-Luc LEGER qui, comme son nom y invite, ne prend jamais les sujets sérieux à la légère: la démocratie régionale, son développement, son organisation et son avenir en est un. Lisons la prose de Monsieur Léger:   Le président du CESER a raison de rappeler l'évidence: "le déconfinement ne se réalisera convenablement que si la population... [Lire la suite]
21 février 2020

L'ancien préfet Yves BONNET dénonce l'impasse idéologique, technologique et financière du TOUT EOLIEN!

L'Etoile de Normandie laisse volontiers la parole à l'ancien préfet Yves Bonnet qui fut aussi député de la Manche (Cherbourg) dans les années 1990 sous l'étiquette centriste et qui a choisi de prendre sa retraite dans le Pays de Caux dont il voit, petit à petit, les paysages massacrés par les grands mâts des éoliennes géantes avant que cela ne soit le tour de notre littoral normand. La parole du préfet honoraire Bonnet est autorisée et bien informée: elle confirme, par ailleurs, nos intuitions et nos informations... La transition... [Lire la suite]