28 mars 2017

L'ECHEC du JACOBINISME comme solution dans les programmes de la PRESIDENTIELLE

S'il était possible de guérir le mal par le mal cela se saurait. De même, le grand Albert Einstein tout Einstein qu'il puisse être, nous rappelle l'évidence: “On ne peut pas résoudre un problème avec le même niveau de pensée que celle qui l'a créé.” La Guyane hurle ces temps-ci et de nouveau son profond désarroi et son désespoir avec une nouvelle grève générale et ce slogan arboré sur le barrage bloquant les accès au site spatial de Kourou: "Tant que la Guyane ne décollera pas, les fusées resteront à Terre! " Voir, par exemple,... [Lire la suite]

07 février 2017

6 février 2017: Tribulations d'un citoyen normand lors d'une réunion plénière du Conseil Régional à Caen

Comme j'ai ouï dire qu'il y avait une nouvelle réunion plénière du Conseil régional de Normandie à Caen et que je n'avais pas encore eu l'occasion d'assister à la grand messe régionale hors les murs prestigieux de l'abbaye aux Dames, bien loin des mânes bienfaisantes de la Reine Mathilde mais tout près de celles, plus bruyantes et intéressées, de la galerie marchande des Rives de l'Orne, au dessus d'un parking souterrain et au bout des voies du chemin de fer, j'ai décidé d'aller faire un tour dans cette grosse biscotte marron édifiée... [Lire la suite]
05 février 2017

SERQUEUX/GISORS. Nos élus et nos ingénieurs sont NULS en démocratie: vers un Notre Dame des Landes normand?

Sur l'Etoile de Normandie nous suivons depuis plusieurs mois la colère brayonne contre le manque de démocratie d'usage dans le dossier sensible et essentiel de la ligne de fret ferroviaire du Serqueux-Gisors indispensable pour le désenclavement du port du Havre vers la région parisienne et l'Est: ce dossier résume, à lui tout seul, les impérities normandes: 1) Manque de vision globale et de long terme: le projet a été saucissonné pour des raisons financières et politiques. La liaison Gisors- Cergy-Pontoise posant encore plus de... [Lire la suite]
28 janvier 2017

Politique professionnelle en famille: en Normandie, le cas emblématique de Marie LE VERN

Bernard PIVOT a eu l'idée de créer un nouveau verbe dans la langue française... Pénéloper: être payé grassement pour un emploi inexistant sinon fictif. Voici un archaïsme de la politique à la française placé violemment sous les feux de l'actualité depuis que le Canard Enchaîné a révélé, mercredi 25 janvier 2017, que l'épouse de François Fillon avait reçu 500000 euros pour des activités qui restent à démontrer en tant qu'attachée parlementaire du député qui a remplacé son mari appelé à de plus hautes fonctions sous les ors parisiens... [Lire la suite]
03 janvier 2017

CAEN 10 janvier 2017: le séminaire Normandie de l'Université populaire invite ALEXANDRE JARDIN

Dans le cadre du séminaire "Normandie" 2016/2017 de l'Université populaire de Caen, consacré à l'unité normande en tant que projet collectif pouvant renouveler localement le contrat social français, le collectif citoyen et républicain "Bienvenue en Normandie" accueille l'écrivain Alexandre JARDIN, fondateur du mouvement "bleu, blanc zèbre", candidat aux prochaines élections présidentielles pour porter l'idée devenue indispensable de réforme démocratique de notre belle république française par l'émancipation d'une société civile plus... [Lire la suite]
13 décembre 2016

On trouvera toujours des NORMANDS pour défendre l'ETAT de DROIT !

"C'est mon dreit et j'y ti !"   Outre Manche, c'est évident: on se demande bien pourquoi! Jamais ce célèbre dicton normand n'aura tant été d'actualité! On trouvera toujours des Normands pour défendre l'Etat de droit. Une preuve supplémentaire et éclatante dans ce qui suit: http://www.normandie-actu.fr/prolongation-etat-urgence-collectif-normandie-proteste-contre-abus-calvados_246699/ Prolongation de l'état d'urgence : un collectif de Normandie proteste contre les abus Un collectif de Normandie a écrit aux parlementaires... [Lire la suite]

12 décembre 2016

ROUEN 12 décembre 2016: soirée de lancement du MARATHON METROPOLITAIN

Frédéric Sanchez, le président de la métropole de Rouen, nous propose de découvrir une nouvelle discipline sportive d'endurance. Le marathon métropolitain se pratique assis dans un fauteuil pendant plusieurs heures et le but consiste à ne pas lire le maximum de lignes d'une prose absconse avant la minuit sonnée. Objectif: performer en repoussant les limites de la démocratie... http://www.normandie-actu.fr/conseil-de-la-metropole-rouen-normandie-2-500-pages-a-l-ordre-du-jour-le-maire-de-bois-guillaume-s-insurge_245780/ Rouen ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 novembre 2016

TOCQUEVILLE ne s'était pas... Trumpé: les Normands face au nouvel ordre politique américain

C'est la surprise générale: les médias dominants et les sondages se sont trompés comme d'habitude. Avouons que, nous-mêmes, nous nous sommes trompés sur le pronostic final. Surprise électorale totale donc au bout d'une nuit américaine historique mais qui peut s'expliquer par des réalités politiques et idéologiques guère surprenantes: Marine Le Pen et Vladimir Poutine n'ont pas tardé à saluer le 45ème président des Etats Unis qui, contrairement à un François Hollande, est capable de faire dévisser la bourse et faire trembler... [Lire la suite]
26 octobre 2016

DEMOCRATIE REGIONALE: 3,3 millions de Belges Wallons mettent en échec la mondialisation néo-libérale!

Quand la démocratie existe sur une base régionale fédérale, les citoyens et leurs mandants peuvent à nouveau avoir prise sur le réel de façon décisive. On connaissait déjà le cas suisse et ses votations. Voici maintenant et de façon éclatante, le grand coup de patte du coq wallon qui stoppe pour un temps suffisant la sombre machine néo-libérale de la mondialisation commerciale qui ourdit un monde trop favorable aux entreprises transnationales qui savent trop bien qu'elles sont les seules à le vouloir! Car quand on en parle aux... [Lire la suite]
20 septembre 2016

COUP de GOULE d'un NORMAND: RAS-LE-BOL de l'arbitraire de l'Etat central jacobin!

Nous avons appris la curieuse nouvelle suivante qui en dira long sur l'état de notre "Etat": Une fois de plus, l'appréciation de l'intérêt général est laissé à la discrétion de haut-fonctionnaires autoritaires et arbitraires. La manifestation artistique ci-dessous, de par son objet insolite et contestataire de l'ordre établi qu'ils nous imposent, a été annulée au nom du meilleur motif qui soit: la sécurité civile. On vit une drôle d'ambiance. Une ambiance inquiétante, celle générée par "l'état d'urgence", le risque des attentats, la... [Lire la suite]