23 mars 2019

PARIS! Je te quitte pour vivre à Caen... Une ville normande traditionnellement moderne!

On pourrait citer le célèbre sketch de Raymond Devos qui réclame en vain faute d'être compris, un car pour Caen mais on ne le fera pas car pour quitter une région parisienne de plus en plus chère, contrainte ou polluée le car pour Caen n'est plus une destination qui semble improbable. A Caen? A quand? Pour y faire quoi? Sortir du car à Caen pour fuir le carcan parisien... On pourrait aussi mettre en garde les néo-Normands venus de la région parisienne: "j'aime la Normandie mais il va falloir aimer aussi les Normands". Des Normands a... [Lire la suite]

12 mars 2019

La place de la NORMANDIE en France: deux statistiques édifiantes...

Disons-le d'emblée si la vraie Normandie n'avait pas été réunifiée, ce serait... pire! Dans nos lectures récentes, nous avons repéré les deux statistiques suivantes. A savoir: un tableau complet proposé par l'INSEE (chiffres 2018 pour la population et 2015 pour le PIB), tableau publié dans un atlas fort intéressant consacré aux politiques culturelles sur le territoire national qui vient de paraître. un classement publié dans l'édition du 12 mars 2019 du Figaro au sujet des villes de France qui se montrent les plus accueillantes... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 16:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 janvier 2019

ORNE: IL FAUT SAUVER LE TROU DU C... DU MONDE!

L'Orne est plus que jamais dans le rôle du petit Poucet dans la famille normande: c'est le département le plus rural, le plus enclavé, le moins peuplé et le moins dynamique, démographiquement parlant, des cinq départements normands avec, à peine plus de 285 000 habitants au dernier relevé des compteurs de l'INSEE régionale. Voilà qui est inquiétant. Très inquiétant. Pourtant l'Orne n'est pas un département dépourvu d'industries, d'écoles, de centres d'innovation et de formation et certains fleurons normands de l'Orne ont même une... [Lire la suite]
05 janvier 2019

DEMOGRAPHIE: 3,3 MILLIONS de NORMAND(E)S... Mais de moins en moins de jeunes!

... Puisque les jeunes Normands, notamment les plus talentueux et les plus ambitieux fuient en trop grand nombre notre région qui attire, au contraire, de plus en plus, les jeunes... retraités et les actifs de la région parisienne qui trouvent en Normandie la qualité de vie qu'on trouve de plus en plus difficilement à Paris et dans sa banlieue. Le dernier tableau statistique proposé par l'INSEE confirme donc ce qu'hélas nous savions déjà: La population normande vieillit plus rapidement que la moyenne nationale en raison du double... [Lire la suite]
11 octobre 2018

Avec HUMOUR ils disent NON à la fermeture de la maternité de BERNAY

Christine GARDEL la directrice de l'Agence Régionale de la Santé croquée en gendarme sévère interdisant l'accès de la commune de Bernay aux nourrissons... Brigitte MACRON en femme parturiante accouchée sur le capot d'une "deux chevaux" par un médecin de garde nommé "Manu": tout est dit avec humour sur la colère des territoires ruraux déménagés pour raisons comptables ou sur les réalités concrètes du désert médical lorsqu'on parle de "médecine ambulatoire" au sens propre de l'expression, c'est-à-dire, prendre le risque d'accoucher dans... [Lire la suite]
25 septembre 2018

Démographie, indicateurs sociaux, qualification, avenir de l'emploi industriel: la NORMANDIE est FRAGILE

Depuis sa réunification institutionnelle, tous les observateurs et acteurs régionaux constatent un réveil normand notamment économique. Il est vrai que le nouveau conseil régional de Normandie sous la mandature actuelle d'Hervé Morin déploie une grande activité pour augmenter et dynamiser ce réveil économique régional qui commence à attirer une attention positive sur la Normandie au niveau national: cela faisait longtemps que cela n'était pas arrivé au point que l'on voit des comportements normands qu'on n'avait jamais vu lorsque la... [Lire la suite]

22 janvier 2018

Démographie: le géographe Christophe GUILLUY au chevet du département de l'ORNE

Christophe GUILLUY le géographe polémiste et médiatique de la "France périphérique" doit venir prochainement dans l'Orne à l'invitation des élus du conseil départemental avec le rôle d'un médecin chargé d'établir un diagnostic et une ordonnance pour soigner le malade. En effet, l'Orne est le départment normand le moins attractif et qui perd le plus d'habitants au regard des dernières statistiques publiées par l'INSEE: ... [Lire la suite]
16 janvier 2018

Qui se préoccupe du BIEN COMMUN NORMAND? PERSONNE... Sauf Hervé Morin

Et c'est bien là le problème... Le problème n'est pas que le président de la Normandie prenne enfin en charge un intérêt général régional normand. Le problème est que parmi les "grands" élus de notre région enfin réunifiée il soit le seul à le faire. Le bien commun normand serait-il l'objet le moins bien partagé de toute la Normandie? Car le poison localiste du clochemerle sur fond de panne métropolitaine rouennaise ou d'absence totale de projets de coopération entre les trois premières agglomérations normandes tend à se répandre... [Lire la suite]
08 juillet 2017

La revue de presse du Mouvement Normand (juin 2017)

Comme d'habitude, la rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu la revue de presse régionale proposée pour ce mois de juin 2017 par Didier Patte, porte parole du Mouvement Normand. Bien sûr, l'actualité régionale est dominée par la politique nationale avec l'ouverture d'une nouvelle présidence dans l'histoire de la 5ème République: quatre ministres originaires de Normandie sont dans la place, à commencer par Matignon avec Edouard Philippe, le ci-devant maire du Havre. C'est notre dernière chance avant longtemps pour sortir enfin la... [Lire la suite]
10 mars 2017

COMMUNICATIONS du Mouvement Normand: la panne démographique normande et actualités régionales de février 2017

La rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu le communiqué suivant du Mouvement Normand: Le constat lucide et amer de la perte de dynamisme démographique de la Normandie est dressé. Ainsi que celui de la dévitalisation des centres villes au profit des périphéries et du péri-urbain. Le desserrement de la région parisienne vers l'Ouest est noté aussi (dans l'Eure). En revanche, on ne suivra pas l'idée qu'il y ait un "remplacement" de la population normande par des populations immigrées étrangères qui sont stables et présentes pour... [Lire la suite]