19 septembre 2019

Ports normands de l'AXE SEINE: devenir enfin de véritables carrefours logistiques...

Une fois encore, les trompettes de la Renommée se font entendre dans les ports normands de l'Axe Seine et, à chaque fois, à voir les estrades officielles dressées sur ce sujet depuis 2010, on craint moins qu'elles ne nous cassent les oreilles que celles et ceux qui les embouchent ne nous déçoivent une fois de plus! Trop de blabla dans le débit de la Seine, surtout en aval de Rouen. https://www.youtube.com/watch?v=gWRzopyZBSA Mais depuis peu, grâce à certaines initiatives privées normandes audacieuses (on pensera au rôle de... [Lire la suite]

04 septembre 2019

CAEN-TOURS: bientôt un train roulant à l'hydrogène?

Enfin une bonne nouvelle sur le dossier ferroviaire: des trains circulant à l'hydrogène pourraient sauver la ligne Caen-Tours, l'axe ferroviaire "Plantagenêt" qui pourrait, aussi, servir utilement à un désenclavement fret du grand port maritime du Havre par la rive sud de l'estuaire de la Seine tout en permettant un renforcement dans toute la France de l'Ouest et vers l'Espagne de l'hinterland du grand port normand, est actuellement complètement négligé par la SNCF car le "Caen"- "Tours" est une ligne "nationale" dont les destinations... [Lire la suite]
07 juillet 2019

Nouvelles inquiétudes pour le CAEN/TOURS, le CAEN/RENNES ou le PARIS/GRANVILLE

Gouverner c'est aussi prévoir en faisant les arbitrages nécessaires. Certains peuvent être douloureux même s'ils peuvent être justifiés par des raisons objectives: le problème pour les décideurs responsables (élus ou haut-fonctionnaires) c'est qu'on ne peut plus prendre de décisions publiques sans que le public concerné ne soit réellement associé à la décision et c'est particulièrement vrai en ce qui concerne la définition d'une politique ferroviaire normande à l'échelle de toute la Normandie: Et c'est ainsi que les arbitrages du... [Lire la suite]
27 mai 2019

AFFAIRES PORTUAIRES HAVRAISES : la dernière histoire belge comparée à une histoire française édifiante...

     Les connaisseurs seront capables de déterminer au premier coup d'oeil que l’image ci-dessous ne correspond pas au port du Havre.      En effet, il s’agit de la superposition sur une photo de l’écluse Visart, en service dans le port de Zeebrugge depuis 1907, de l’extension prévue de cet équipement désormais sous-dimensionné. Cette extension dotera le port de Zeebrugge d’une deuxième écluse de plus de 400 mètres de long et de plus de 50 mètres de large, ce qui sécurisera l’accès des... [Lire la suite]
22 mai 2019

POLITIQUE MARITIME: comment améliorer la compétitivité des entreprises ligériennes grâce au GPM... du Havre ?

     La presse nationale, par l'intermédiaire du Figaro, évoque à nouveau ces jours-ci le potentiel sous-exploité des ports français : LE FIGARO PREMIUM Economie Christian Buchet : « Nos ports sont une solution à la crise » Par Charles Jaigu Mis à jour le 19/05/2019 à 21:33 Publié le 19/05/2019 à 19:01 http://www.lefigaro.fr/conjoncture/christian-buchet-nos-ports-sont-une-solution-a-la-crise-20190519 INTERVIEW - Pour le spécialiste de la mer, mieux relier Le Havre et Marseille au reste de la France et de... [Lire la suite]
Posté par Verdevase à 11:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 avril 2019

Avenir du service public ferroviaire régional: les parlementaires socialistes normands interpellent la SNCF

... Donc Elisabeth Borne, la ministre des Transports mais aussi Hervé Morin puisque la Normandie doit reprendre l'intégralité des activités de la SNCF dans la région à partir de 2020: https://www.ouest-france.fr/normandie/train-en-normandie-les-parlementaires-socialistes-veulent-savoir-ce-qui-va-fermer-6325278 Train en Normandie. Les parlementaires socialistes veulent savoir ce qui va fermer Ils voient des élus et habitants inquiétés par de nouvelles fermetures de gares ou de guichets en Normandie. Les sept parlementaires... [Lire la suite]

04 avril 2019

PARIS/GRANVILLE/PARIS/DIEPPE/PARIS/LE TREPORT: La Normandie doit réinventer ses trains de plaisir pour irriguer son territoire!

Les décisions comptables ne sont jamais de bonnes décisions: un projet de fermeture n'est pas un projet. Tout au plus est-ce un projet d'enfumage pour tenter de justifier l'injustifiable. Dans le cas qui nous préoccupe, à savoir la fermeture, pour l'instant à l'étude, des gares du Merlerault et de Sainte-Gauburge sur la grande ligne Paris-Granville, c'est s'en prendre à une véritable ligne de vie qui permet aux territoires ruraux du Pays d'Ouche, du Perche, du Haut-Pays d'Auge, du Hiesmois, des Marches, du Houlme ou du Domfrontais... [Lire la suite]
02 avril 2019

VALLEE de la Seine: le système logistique fluvio-maritime normand va se renforcer grâce un promoteur... tchèque!

Tout progrès de la coopération systémique, équilibrée, concertée, spécialisée et complémentaire entre les deux grands ports maritimes normands du Havre et de Rouen, appelés à fusionner d'ici 2021, est une bonne nouvelle. Tout comme la montée en puissance du report modal vers le fleuve pour éviter des norias de camions polluantes sur chaque rive de la Seine. De même que le progrès du désenclavement ferroviaire du GPM du Havre via la ligne Serqueux-Gisors est aussi une bonne chose quand bien même elle devrait être complétée d'un... [Lire la suite]
19 mars 2019

Accès nautiques au port fluvio-maritime de Rouen : aggravation du coût d'entretien par anticipation, indirectement...

     Un article récemment paru dans l'hebdomadaire Le Courrier Cauchois, celui du 15 mars 2019, et dont le contenu risque fort de ne pas être évoqué par un certain quotidien normand instrumentalisé par la communauté politico-portuaire rouennaise, mérite qu'on s'y intéresse :      Cet article peut être mis en perspective d'un autre que j'ai publié : 23 juin 2018 Grand Port Maritime de ROUEN: L’art de transformer en écran de fumée une masse de sédiments ... [Lire la suite]
04 mars 2019

ELETOT ou comment vivre sans INTERNET ou presque!

L'Etoile de Normandie vous propose de lire cet excellent reportage de Clémence Dupont de la rédaction de Paris-Normandie: Vivre et travailler à la campagne c'est agréable et c'est l'un des atouts principaux de l'attractivité résidentielle de la Normandie que de pouvoir vivre et travailler à la campagne ou au bord de la mer pas très loin d'une ville (une ville de 10000 habitants tous les 25 à 30 km; Caen, Rouen ou Le Havre à deux heures de voiture maximum en région; proximité de la Normandie avec la région parisienne). Mais si vivre à... [Lire la suite]