04 avril 2017

Les fossoyeurs de l'idée de région ne sont pas qu'au FN: voir aussi du côté de l'ARS

A. R. S. Encore un sigle! Pour: Agence Régionale de la Santé. Pour soigner le territoire normand? Non franchement ! Ne soyez pas si naïf ! La mesquinerie comptable s'est emparée de la chose pour la vider de son contenu en confondant utilement la régionalisation avec la rationalisation en répliquant à tous les étages les mauvais du jacobinisme central... en mettant les élus locaux et régionaux devant le fait accompli! C'est, d'ailleurs, le meilleur moyen d'entretenir le localisme desdits élus si des haut-fonctionnaires les infantilise... [Lire la suite]

04 avril 2017

ROUEN 3 avril 2017: Polémiques inutiles à la 10ème PLENIERE du CONSEIL REGIONAL

A Rouen, au siège de la région, dans l'hémicycle de la Caserne Jeanne d'Arc, s'est tenu la 10ème session plénière du conseil régional de la Normandie réunifiée avec un ordre du jour chargé. Consulter ci-après l'ordre du jour de l'assemblée plénière: https://www.normandie.fr/sites/default/files/documents/region/conseil-regional/ap-20170403.pdf Lire le communiqué diffusé par la Région Normandie après la séance plénière: https://www.normandie.fr/assemblee-pleniere-de-la-region-normandie-5 Une assemblée plénière de la Région... [Lire la suite]
03 avril 2017

Lettre à Jean-Luc MELENCHON au sujet de l'idée régionale

Vous lirez ci-après le texte d'une lettre qui va être expédiée au courrier le 3 avril 2017 à l'adresse du QG de campagne parisien du leader de la France Insoumise au sujet de l'idée régionale. Dans un billet précédent publié ici-même nous avions dénoncé à quel point l'idée régionale pouvait être maltraitée dans les programmes des onze candidats à l'élection présidentielle à l'exception notable d'un berger du Béarn... Entre ceux qui veulent supprimer les conseils régionaux (Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan) et... [Lire la suite]
04 mars 2017

Bonne nouvelle dans l'ORNE: Alain LAMBERT s'en va !

Et c'est un certain Christophe de Balorre qui le remplace... Cet illustre inconnu remplace un Alain Lambert devenu inaudible, inaccessible, sinon inacceptable pour le département le plus rural mais aussi le plus secret de la Normandie qui mérite tellement mieux que d'être soit une réserve d'indiens pour Parisiens friqués qui se mettent au vert ou soit le fameux "trou du cul du monde" selon le mot malheureux d'Hervé Morin qui était moins dans la condescendance pour les Normands de l'Orne que dans une certaine empathie. Car l'Orne,... [Lire la suite]
14 février 2017

Alençon: le désert médical progresse inexorablement...

Décidément, l'Orne est le plus maltraité des cinq départements normands: le désert médical y progresse de façon inexorable et les logiques entrepreneuriales comptables qui prévalent plus que les autres dans la gestion du système de santé se voient encore plus dans l'Orne qu'ailleurs. http://www.tendanceouest.com/actualite-214435-fermeture-nocturne-du-centre-appels-dans-orne-la-colere-des-medecins-ne-faiblit-pas.html Fermeture nocturne du centre d'appels : dans l'Orne, la colère des médecins ne faiblit pas Le Docteur Gall,... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 février 2017

Le SRADDET: l'outil collectif pour passer de la réunification à l'unité normande

Et encore un sigle barbare de plus qui cache des réalités et des enjeux essentiels pour notre avenir. Car il s'agit d'élaborer le premier Schéma régional d'aménagement de développement durable et d'égalité des territoires pour toute la Normandie désormais réunifiée. Heula avait vu juste: la vraie division normande n'est pas entre la Haute et la Basse mais entre Normandie littorale et Normandie rurale. Car le retour à l'unité de vision, de commandement, de décision et finances en Normandie était d'une urgence absolue: après plus de... [Lire la suite]

19 décembre 2016

LA QUESTION ORNAISE: Alençon, porte de Normandie, du Maine ou de la Bretagne?

URGENCE: Le mépris pour l'ORNE doit cesser au plus vite!   Le panneau des urgences ornaises doit-il indiquer la direction du Grand Ouest? Dans ce département, les élus s'interrogent et s'inquiètent: le plus rural des cinq départements normands se sent abandonné. On craint la concentration de l'intérêt normand sur le triangle métropolitain et estuarien Caen / Rouen / Le Havre sur fond d'augmentation des inégalités sociales et spatiales à toutes les échelles normandes entre les espaces ruraux et les espaces urbains... [Lire la suite]
01 décembre 2016

La nouvelle carte normande des formations d'aide-soignants et d'infirmières

Après plusieurs semaines de polémiques plus ou moins justifiées tant sont grandes les inquiétudes de nos concitoyens concernant l'extension du désert médical, David Margueritte, vice-président régional à la formation, a présenté à l'abbaye aux Dames à Caen, le 29 novembre 2016, la nouvelle carte régionale des écoles d'aide- soignants et d'infirmières: http://www.paris-normandie.fr/region/trop-d-infirmiers-et-d-aide-soignants-au-chomage--la-region-veut-tailler-dans-les-centres-de-formation-AJ7218299#.WECs9X0neM8 La carte diffusée... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 décembre 2016

La revue de presse normande de POULE d'EAU

Poule d'Eau revient nous proposer la revue de presse normande dont notre collaboratrice a le secret! Thomas Pesquet photographie la Normandie depuis l'espace: http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/calvados/caen-la-mer/caen/normandie-vue-thomas-pesquet-1145541.html Sur cette image, on reconnaitra en noir la Manche, le Pas de Calais et la mer du Nord. Sur la rive continentale française resplendit l'île de lumière parisienne et sur la rive anglaise d'en face brille le soleil du Grand Londres. Vers la droite:... [Lire la suite]
11 novembre 2016

Manque de travail et d'attractivité: LES JEUNES NORMANDS QUITTENT LA NORMANDIE

Sur l'ensemble des cinq départements normands et des deux académies de Caen et de Rouen, on estime que ce sont 6000 jeunes normands qui leur formation initiale secondaire achevée, décident de quitter la Normandie soit pour poursuivre ailleurs des études supérieures, soit pour trouver du travail stable et bien payé. Ainsi la Normandie continue-t-elle de se dévitaliser: c'est une vraie hémorragie qu'il faut stopper au plus vite! Justement, à ce propos, puisque nous sommes face à une urgence médicale vitale et qu'il y a en ce moment... [Lire la suite]