22 juillet 2018

TERRIBLE PASSIF de la DIVISION NORMANDE: 35% des NORMANDS ADULTES n'ont aucun diplôme!

Nous avons déjà évoqué sur l'Etoile de Normandie ce consternant constat: le passif de la division normande n'a pas généré que des retards dans le désenclavement routier ou ferroviaire de notre région. L'absence de toute vision globale et stratégique à l'échelle régionale pertinente, l'absence d'une véritable dynamique métropolitaine régionale mais aussi un profil économique industriel et agro-industriel qui a longtemps donné l'illusion que la Normandie laborieuse était un pays de cocagne où l'emploi était facile, tous ces éléments se... [Lire la suite]

21 juillet 2018

En attendant la gratuité (2027 ?) le passage des ponts sur l'estuaire de la SEINE va être moins onéreux.

Une des caractéristiques caricaturales d'une certaine soumission de la Normandie à l'Etat central parisien c'est que les Normands ont financé et financent toujours de leurs propres deniers les grandes infrastructures de transport essentielles au désenclavement régional. Ainsi, les grands ponts jetés au dessus de la Seine à Tancarville et à Honfleur à l'initiative de la CCI du Havre toujours payants 60 ans ou 20 ans après leur construction car il faut rembourser des emprunts qui, ailleurs, quand il s'était agi de faire la même chose... [Lire la suite]
06 juillet 2018

PASSIF LEVERN (suite): menacée par le départ des FONDS EUROPEENS, la région Normandie renforce son organisation

Cela nous arrive parfois de trouver dans notre abondant courrier normand des enveloppes, plus ou moins discrètes, au contenu fort intéressant qui nous sont laissées à notre discrétion. L'Etoile de Normandie s'est donné comme objectif de nourrir un débat public régional de qualité avec un point de vue régionaliste normand totalement assumé: c'est pourquoi nous publions tout ou partie des informations et documents que nous recevons si nous estimons que cette publication peut contribuer aux prises de conscience nécessaires face à une... [Lire la suite]
19 juin 2018

FONDS EUROPEENS: GERER LE PASSIF LE VERN...

La Normandie est heureusement réunifiée depuis le 1er janvier 2016 avec, à sa tête, un vrai président normand qui met en oeuvre du mieux qu'il le peut, une authentique feuille de route normande. Il nous est donc très pénible d'avoir à ressortir Monsieur Alain Le Vern de la poubelle de l'Histoire normande à chaque fois que l'actualité régionale l'exige lorsqu'il faut, hélas, évoquer le passif de ce sinistre malotru anti-normand dont certaines conséquences désagréables se perpétuent jusqu'à nous à l'instar de vieilles pollutions... [Lire la suite]
13 juin 2018

MSA: une réunification normande qui se passe bien...

La réunification de la Normandie consiste à rétablir l'unité normande pour en faire un cadre justifiant la fin de l'égoïsme localiste et le progrès de la solidarité régionale par la mutualisation et la coopération. La réunification normande n'est pas un projet de fusion aussi comptable que mesquin pour faire des économies dans le but de faire des économies mais un projet pour être plus forts et solidaires ensemble. Illustration avec la réunification normande des mutualités sociales agricoles des ci-devant Haute et Basse Normandie:... [Lire la suite]
30 avril 2018

A ROUEN CHERCHEZ L'ERREUR: En attendant la LNPN, on finance les entreprises parisiennes de l'AXE SEINE... rue de Bretagne.

Ce billet est daté du 30 avril 2018. On en conviendra, c'est un peu tard pour vous proposer encore un dernier... "poisson d'avril". Et pourtant ce qui suit n'est pas un canular. Cela existe bel et bien même si on a l'impression d'être en présence d'une... erreur, voire d'une faute de goût! http://www.n-ci.com/ Derrière NCI pour "Normandie Capital Investissement" (on vous laissera chercher ce qu'il y a de trop dans ce sigle), on trouvera un certain Gérard LISSOT qui n'est pas un inconnu pour ceux qui ont connu "l'ancien monde"... [Lire la suite]

14 février 2018

ROUEN NORMANDY INVEST a commandé un sondage national sur l'IMAGE DE ROUEN. Et les résultats sont ... LOCALISTES!

Et le localisme renvoie à une certaine médiocrité, un certain manque d'ambition, une image "floue" (jetons un voile pudique...). Une fois de plus, on aura à l'esprit la leçon de Bossuet: "Dieu se rit des Hommes qui se plaignent des effets dont ils chérissent les causes"... Nouvelle illustration rouennaise de cette grande maxime morale: Voir, ci-après, la publicité diffusée par "Rouen Normandy Invest" autour de la publication des résultats d'une étude nationale sur l'image de Rouen au Kindarena le 13 février 2018: on remarquera qu'il... [Lire la suite]
07 février 2018

CALVADOS: Le voeu d'unité normande de quelques IDIOTS UTILES de Monsieur GRUMBACH

Nouvel épisode du clochemerle en cours entre Caen et Rouen qui advient de façon quasi automatique puisqu'un "clochemerle" est une grande mécanique avec des rouages multiples, plutôt petits (on dira: mesquins) et qui se croient mus par eux-mêmes alors que le grand horloger tourne la clef et tire les poids bien loin de là... A Paris! Il faudrait dire à ces élus qui croient défendre la noble et belle idée d'unité normande en tant qu'alternative au centralisme métropolitain qu'il soit de Paris, de Lyon, Nantes, Rouen ... Caen? sont plus... [Lire la suite]
16 janvier 2018

Qui se préoccupe du BIEN COMMUN NORMAND? PERSONNE... Sauf Hervé Morin

Et c'est bien là le problème... Le problème n'est pas que le président de la Normandie prenne enfin en charge un intérêt général régional normand. Le problème est que parmi les "grands" élus de notre région enfin réunifiée il soit le seul à le faire. Le bien commun normand serait-il l'objet le moins bien partagé de toute la Normandie? Car le poison localiste du clochemerle sur fond de panne métropolitaine rouennaise ou d'absence totale de projets de coopération entre les trois premières agglomérations normandes tend à se répandre... [Lire la suite]
27 décembre 2017

IL FAUT VACCINER LES ELUS ROUENNAIS CONTRE LA MALADIE DU CLOCHEMERLE!

Urgence prophylaxique absolue! Pour éviter que Rouen, notre métropole normande ne soit qu'un grand corps malade et qu'avec une bonne migraine rouennaise, la Normandie en pleine renaissance ne se prenne encore la tête entre les mains. L'Etoile de Normandie relaye cette initiative intelligente et désespérée de Nicolas PLANTROU, grande personnalité normande et rouennaise ( président du conseil de surveillance de la Caisse d'Epargne de Normandie, vice-président du groupe Banque Populaire-Caisse d'Epargne et ancien président du CESER de... [Lire la suite]