07 janvier 2019

Petit scandale! Les dernières FRASQUES du FRAC avec le FRIC des Normands!

BILLET de FLORESTAN Ce machin-bidule-truc, en langage artiste gaucho-bobo-métro très post-duchampien, disons plutôt, attention à la prononciation, "ready made"...  a été acquis par le Fonds Régional d'Art Contemporain de Normandie (Rouen) dans une galerie de Paris pour la modique somme de 8800€  soit un peu plus de 7 FOIS le SMIC net mensuel d'un Gilet Jaune normand au 1er janvier 2019! Voici la chose... Même chez Leroy-Merlin on fait des vitrines plus réussies et certainement moins coûteuses pour le con-tribuable... [Lire la suite]

17 décembre 2018

CLOCHEMERLE du FRAC: Le DRAC a plus d'un tour dans son sac...

Il n'y a rien de plus pénible pour un citoyen qui n'est pas mandaté et encore moins payé pour s'occuper des affaires qui ne le regardent pas d'avoir à déplorer que les élus, ces professionnels d'eux-mêmes qui sont censés nous représenter entre deux consultations des citoyens, en sachent moins sur lesdites affaires au point de diffuser publiquement des contre-vérités! Nouvel exemple pointé ces temps-ci dans le dernier numéro disponible de la feuille de propagande municipale qui bourre nos boîtes aux lettres aux frais du contribuable: ... [Lire la suite]
13 novembre 2018

Patrimoine historique Normand en danger: la DRAC (l'Etat central en région)... s'en fout royalement!

A Dieppe, tout le monde en fut heureux: après des années d'acharnement d'un certain Alain Le Vern, le dernier pont métallique tournant d'Europe datant de la fin du XIXe siècle a, enfin, obtenu son classement au titre des Monuments Historiques... Mais, depuis... SILENCE RADIO! Nos amis Dieppois qui défendent le patrimoine maritime et industriel de la Normandie s'en inquiètent: le Drac, Monsieur Ollivier est un dragon qui dort sur son siège à Caen où la préservation du patrimoine architectural vis-à-vis de l'avide médiocrité des... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 novembre 2018

Les FRAC CAEN/ROUEN: les deux derniers "fort Chabrol" de la division normande?

Faut-il penser que la division normande ne s'achèvera qu'avec la réunification des Fonds régionaux normands d'art contemporain? Nous avons déjà ici traité de ce sujet délicat, à savoir la pseudo ouverture officielle du FRAC Normandie, site de Caen (ancien couvent de la Visitation) qui est prévu ce week-end du 17 novembre 2018 (avec le risque d'une perturbation générale causée par un happening de ready made de couleur jaune sur le périphérique caennais). On rappelera que cette ouverture quasi-officielle est exigée par la préfète de... [Lire la suite]
25 octobre 2018

Château de BENOUVILLE 24 octobre 2018: nouvelle réunion du G5 départemental normand en présence de la... Préfète de région.

Nouvelle réunion du G5 départemental normand ce 24 octobre 2018 au château de Bénouville: pourquoi faire? Lire, ci-dessous, le communiqué de presse officiel: https://www.calvados.fr/accueil/toute-linfo/dossiers-1/corps/lespace-presse-1/patrimoine--letat-et-les-departe.html Patrimoine : l’Etat et les Départements normands s’engagent ensemble À l’occasion de leur nouvelle rencontre dans le Calvados, les Présidents des Départements normands - Jean-Léonce-Dupont (Calvados), Pascal Lehongre (Eure), Marc Lefèvre (Manche),... [Lire la suite]
21 septembre 2018

Ultime avatar de la DIVISION NORMANDE: la guerre des FRAC aura-t-elle lieu?

Confirmation que dans le tout petit milieu de l'art dit "contemporain" rien ne se passe comme ailleurs... A croire que dans cet infiniment petit d'une certaine création artistique ou plastique officiellement "de notre temps" s'applique la physique quantique d'une absurde division normande perpétuée contre le grand mouvement poussant tous les acteurs Normands à l'unité et à une certaine forme d'harmonie enfin retrouvée selon les lois de la théorie de la relativité... régionale! Tandis que partout ailleurs en Normandie, cadres,... [Lire la suite]

11 juillet 2018

SIGNER LA PETITION POUR ARRETER LES VANDALES QUI VONT MASSACRER LE PALAIS DES CONSULS DE ROUEN...

On va finir par le dire car la colère nous y oblige: "un bon promoteur est un promoteur mort". Ce que les bombes du général d'aviation Harris ou celles de l'US Air force n'avaient pas réussi à faire, la médiocrité esthétique morale et, osons-le dire, spirituelle, d'un promoteur immobilier bétonnant un maximum de mètres carrés pour jouir du rapport réalisé (au lieu de faire l'amour à celle qu'il aime officiellement) va l'achever définitivement. Rouen, sur ses bords de Seine, est devenue moche et seule la plantation d'arbres sur les... [Lire la suite]
04 juillet 2018

CLOCHEMERLE: la bataille du siège du FRAC de Normandie va débuter...

Ne serait-ce que pour rendre hommage à Marcel Duchamp qui était Normand, né à Blainville-Crevon (sic!) et qu'on a eu bien tort de prendre au sérieux, on pourrait se dire que ce sujet est de ceux qui invitent à pisser dans un violon... https://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Duchamp Mais, hélas, au sujet du FRAC,  une nouvelle guerre du siège consistant à ne pas faire dans son froc semble imminente et dès que les clochemerleux, ces pompiers pyromanes de l'unité normande, veulent s'agiter, l'Etoile de Normandie a le devoir de... [Lire la suite]
05 février 2018

CAEN, PLACE DE LA REPUBLIQUE: SALUT LES COPAINS!!!

Et on n'entendra pas: Yé yéyéyéyéyé !!! De toute façon, Johnny est mort... On n'entendra pas davantage: "Oyez braves gens!" puisque dans notre aimable République, les tampons de la préfecture s'enfoncent surtout dans les oreilles des citoyens... NON. Ce ce que l'on entend, au contraire, si l'on dresse l'oreille c'est: "Haro! haro mon duc! On nous fait tort!" C'est ce que les 49 tilleuls en instance d'être tronçonnés, en bordure du 4ème côté de la place de la République à Caen, nous crient en silence dans la froidure et la neige... [Lire la suite]
17 septembre 2017

16 et 17 septembre 2017: JOURNEES du PATRIMOINE. Journées des démolisseurs, bétonneurs et vandales... le reste de l'année !

Nous refusons de communier benoîtement à l'hypocrisie générale: la célébration annuelle sur deux journées de septembre du patrimoine culturel, artistique et architectural de notre cher et beau pays a quelque chose de funèbre... Non pas que, cette année, la météo nous envoie du ciel sa pluie glacée. Mais parce que la situation globale du patrimoine français, notamment le patrimoine architectural et paysager, est, à nouveau, des plus critiques: le manque d'intérêt, de curiosité ou le manque de sérieux se conjuguent avec une misère... [Lire la suite]