22 avril 2018

AMOCO CADIZ: L’amas de déchets dans la réserve naturelle depuis quarante ans et… l’intolérable pointillé sur la carte!

     « déchets d’hydrocarbures », « formés de sable, de galets, d’algues, de bâches en plastique, de seaux, de bottes, de tuyaux », « estimés à 20 000 tonnes dont 12 000 tonnes de pétrole ».      C’est une partie de ce qu’on peut lire dans l’article « Les déchets oubliés de l’Amoco » paru dans Paris-Normandie du 22 avril 2018 reproduit ci-après :      On peut aussi lire : « on en trouve jusqu’au... [Lire la suite]
Posté par Verdevase à 14:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 avril 2018

LE CLAPOTIS du HAVRE, Saison 2, du 13 au 15 juin 2018: un énième FORUM pour parler et ne rien... faire!

Blabla bla bla bla... Mercredi 13 juin 2018 DEAUVILLE, Villa Le Cercle A partir de 15h: Accueil & inscription des participants 16h30: Discours d’ouverture : Philippe AUGIER, Maire de Deauville, 1er Vice-président du Pôle métropolitain de l’Estuaire de la Seine 16h45 -18h15 : Table ronde : Estuaires & économie circulaire Conciliant richesse de l’écosystème et contraintes d’un développement économique / urbain rapide, les estuaires sont des territoires privilégiés pour expérimenter et mettre en... [Lire la suite]
27 mars 2018

Port du Havre : un séminaire-colloque-débat de plus, mais à la sauce cégétée

Lundi 26 mars 2018, s’est déroulée au Havre, dans les locaux du Art’ sport café, une nouvelle activité verbale concernant le port du Havre mais, cette fois-ci, c’est ce que l’on appelle un corps intermédiaire qui en était l’organisateur : L’événement était décomposé en quatre tables rondes, d’une durée de ¾ d’heure chacune, portant sur les thèmes suivants : . « Pourquoi un tel développement du trafic maritime dans les échanges internationaux ? » . « Quelle est la place du Havre et d’Haropa (l’entité gestionnaire des... [Lire la suite]
16 mars 2018

La brasse coulée de Luc LEMONNIER dans l'air estuarien

Encore un article d'anthologie dans Paris-Normandie du 15 mars 2018 en page 17 : " Je pense que les lignes vont bouger " En préambule : Politique. Maire du Havre, président de la Communauté de l'agglomération havraise et du pôle métropolitain de l'estuaire de la Seine, Luc Lemonnier évoque les enjeux du territoire, l'ouverture récente des magasins d'usine d'Honfleur. Et laisse la porte ouverte à Honfleur, Pont-Audemer et Pont-l'Evêque pour le rejoindre. En détails : Il s'agit d'une interview qui, pour un lecteur parano comme... [Lire la suite]
30 janvier 2018

SENALIA : "après la pluie" la fuite en avant rétrograde...

Quelqu'un m'a tendu la gaffe, pardon, la perche, pour dissiper mon humeur à propos d'un article paru dans la Chronique de Normandie n° 523 du 29 janvier 2018 transposé ci-dessous : Et pendant ce temps-là... • Sénalia : “après la pluie”. Pour le groupe Sénalia, qui exploite les terminaux céréaliers et agro-industriels du port de Rouen, la campagne 2016/2017 est à oublier au plus vite. Le groupe n’a, en effet, traité que 4,9 Mt de céréales, contre 8,3 Mt en 2015/2016, le plus mauvais résultat depuis 13 ans. Les raisons sont connues... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 14:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 janvier 2018

CHATEAU DE TANCARVILLE: Les FOOTEUX PARISIENS s'en foutent du patrimoine normand...

UNE HONTE ! Alors que dans le cadre du pôle métropolitain de l'estuaire, les élus concernés réfléchissent enfin à une mise en réseau des principaux sites touristiques qui pourraient faire rayonner davantage la Seine normande dans son estuaire, l'état du château de Tancarville, l'un des hauts lieux de l'histoire normande et du tourisme culturel normand est préoccupant pour ne pas dire davantage... Ce qui est à lire ci-dessous est proprement scandaleux: la Normandie comme terrain de jeu des Parisiens, ça suffit! Surtout lorsqu'il... [Lire la suite]

12 octobre 2017

COUP DE GUEULE: Veut-on vraiment préserver l'avenir du Grand Port Maritime du HAVRE?

Nous commençons sérieusement à perdre patience... Tandis que les officiels portuaires du côté d'HAROPA fanfaronnent sur des résultats moyens et attendus comme un verre à moitié plein ou à moitié vide, que les flonflons mouillés d'un été au Havre s'achèvent dans un automne sans Saint Martin pour le 500ème anniversaire d'une fondation qui a fait venir les bobos parisiens derrière les vitres du Musée Malraux et fait fuir le maire à Matignon, on apprend que la patience ferroviaire havraise pourrait s'exercer au-delà de 2030, on apprend... [Lire la suite]
28 juillet 2017

SEDIMENTS de ROUEN: que vous soyez d'un côté ou de l'autre de l'eau le jugement médiatique vous fera blanc ou noir

Médiatiquement, sous la forme d'un fantôme impensé, demeure dans la cervelle des journalistes, la frontière mentale sur la Seine entre, d'une part, la Basse-Normandie de Ouest-France, qui, comme son nom l'indique, reste toujours en retrait sinon en méfiance vis-à-vis de Rouen, et d'autre part, la Haute-Normandie de Paris-Normandie, qui comme son nom l'indique, reste concentré sur le seul corridor de la vallée de la Seine entre Paris en amont et ... Rouen en aval. VS   Ainsi, le même jour (le 21 juillet 2017)... [Lire la suite]
27 mai 2017

"Enquêtes de région" sur FR3 NORMANDIE: le littoral normand est-il menacé?

Mercredi 24 mai 2017 était diffusé un nouveau numéro du magazine "Enquêtes de région" proposé par FR3 Normandie et qui était consacré à un sujet lancinant quant à l'avenir même de notre région, ou dumoins, qui participe de l'identité de la Normandie: Les quelques 630 km de littoral normand sont aujourd'hui menacés par divers facteurs qu'ils soient humains ou naturels (ou les deux à la fois, les premiers provoquant les seconds). La baie des Veys, à la frontière des départements de la Manche et du Calvados, reste l'un des sites... [Lire la suite]
02 mai 2017

Le retour du bateau du HAVRE à partir du 7 mai 2017

Alors que certains voudraient nous mener en bateau dimanche 7 mai prochain, on nous annonce le grande retour du "bateau du Havre" à partir du 7 mai 2017 après une expérimentation réalisée l'été dernier qui fut très concluante. On peut donc espérer que ce service maritime qui, autrefois existait toute l'année entre Trouville, Honfleur mais aussi Ouistreham et le port du Havre va redevenir pérenne après plus de 70 années d'interruption. La Normandie de l'Estuaire est donc en pleine renaissance... ... [Lire la suite]