29 mai 2020

Philippe AUGIER bien en selle pour... sauver le PMU?

Mais le fringuant cavalier maire de Deauville, une ville aussi connue pour sa plage que pour son rôle éminent dans l'économie nationale et internationale de la filière équine, arriverait à la tête du Pari Mutuel Urbain dans un moment difficile de sa longue histoire avec de nombreuses incertitudes à gérer sinon à solutionner et que la crise sanitaire actuelle n'a fait qu'aggraver: 1° Les courses hippiques peinent à attirer un nouveau public: les encourts du PMU subissent depuis de nombreuses années une lente érosion. A l'instar de la... [Lire la suite]

04 mars 2020

L'ORNE brille au salon international de l'agriculture de PARIS

L'Etoile de Normandie adresse toutes ses félicitations à ces producteurs normands de l'Orne, le département le plus rural mais aussi le plus secret de notre Normandie: des terroirs et des territoires d'exception encore préservés et authentiques. https://www.ouest-france.fr/normandie/orne/orne-les-producteurs-ont-ete-medailles-vingt-fois-au-salon-de-l-agriculture-6762438 Orne. Producteurs et éleveurs ont été médaillés vingt fois au Salon de l’agriculture Quatre médailles d’or, neuf d’argent et sept de bronze ont été décrochés au... [Lire la suite]
07 décembre 2019

CQFD: PLUIE=HERBE=CHEVAL=NORMANDIE...

Nous avons déjà traité ici d'une belle et bonne nouvelle normande, à savoir, la création d'un campus international dédié au cheval sur le site de Goustranville dans le Calvados avec délocalisation de la section équine de l'école nationale vétérinaire de Maisons-Alfort. Ouest-France, dans son édition caennaise du 4 décembre 2019 revient, bien entendu, sur cette importante décentralisation dont bénéficie enfin la Normandie. Sauf que le journaliste n'a, semble-t-il, pas remarqué un petit détail subliminal dans la vue d'artiste proposée... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 01:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 novembre 2019

Revue de presse normande glanée chez les Bretons de Ouest-France mais aussi ailleurs...

Dans les éditions caennaises des 5 et 6 novembre 2019 de Ouest-France, le quotidien régional ligéro-breton qui parle parfois de la Normandie nous avons relevé les articles suivants: L'inquiétude parfaitement justifiée des pêcheurs normands face à la présence de navires industriels hollandais qui vident la mer de ses poissons dans la bande des 6 milles nautiques: le journaliste de OF se gausse un peu de la situation dans un titre mal choisi et on verra ce qu'on lira dans Ouest-France quand les Bataves voudront descendre plus à... [Lire la suite]
25 octobre 2019

HIPPISME: inquiétude des professionnels d'une Normandie... toujours divisée!

Dans l'édition du 23 octobre 2019 de l'édition caennaise de Ouest-France, nous avons relevé cet article au sujet d'une actualité plutôt discrète concernant l'une des activités essentielles à l'image de la Normandie puisqu'il s'agit des prochaines élections professionnelles dans le monde de la course hippique. Cet article nous révèle l'inquiétude des professionnels sur l'avenir de la filière du hippisme en raison de la baisse structurelle des encours au Pari Mutuel Urbain (PMU): cette désaffection tient à des raisons générationnelles... [Lire la suite]
10 septembre 2019

DEAUVILLE: Inauguration d'une académie hippique pour former nos jeunes cavaliers

Enfin une bonne nouvelle en provenance de la filière équine normande... Lire le communiqué de presse diffusé par la région Normandie (9 septembre 2019):  Une nouvelle académie à Deauville pour les jeunes cavaliers Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Sabrine Delaveau, créatrice et directrice de l’académie Delaveau, Jean-Léonce Dupont, Président du Département du Calvados et Philippe Augier, Maire de Deauville et Président de la Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie ont inauguré, le 9 septembre, à Deauville,... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 août 2019

Le HARAS du PIN: les collectivités territoriales normandes se mobilisent pour lui trouver un avenir

Symboliquement, les deux haras emblématiques de la Normandie terre de cheval, les deux anciens haras nationaux de Saint-Lô et du Pin, sont à la peine... Tandis que le premier était la proie d'un incendie dévastateur, le second peine à se trouver un avenir. Pourtant, tant à Saint-Lô qu'au Pin, les collectivités territoriales normandes, notamment les départements concernés (Manche et Orne) avec le concours de la région Normandie n'ont pas cessé de se mobiliser financièrement mais aussi en terme de projets pour sauver les haras du... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juillet 2019

PRIVATISATION de la Française des Jeux: un risque pour la filière EQUINE NORMANDE?

L'Etat central jacobino-parisien dirigé depuis Bercy et qui prend ses ordres essentiels à Bruxelles selon les principes de la gestion ordo-libérale que vous savez, renonce à faire autre chose que de la gestion à courte vue: Les privatisations des bijoux de famille sont, à nouveau, à l'ordre du jour... On parle beaucoup en ce moment du projet de privatisation des Aéroports de Paris qui génère, à raison, contre lui une procédure inédite de référendum d'initiative partagée déclenchée par toutes les oppositions politiques représentées à... [Lire la suite]
14 février 2019

Pôles de compétitivité: le TRI SELECTIF du gouvernement déshabille la Normandie... MERCI MONSIEUR PHILIPPE!

Il y a quelques jours, le Premier ministre a fait connaître la liste de la quarantaine de pôles de compétitivité régionaux qui pourraient poursuivre l'aventure avec un nouveau plan de financement. Or certains pôles ont dû soit se regrouper pour fusionner entre eux, soit disparaître... La Normandie, grande région industrielle est directement concernée avec un pôle sur la filière automobile (Movéo), la filière de la verrerie de luxe, de la pharmacie et des cosmétiques (Glass Valley et Cosmetic Valley), de la logistique (Novalog), du... [Lire la suite]
06 décembre 2018

Le pôle équin de l'école nationale vétérinaire déménage totalement à Goustranville en Normandie

Les décentralisations d'intérêt national sont rares, notamment en Normandie contrairement à d'autres régions dont le lobbying est très actif sur la place parisienne. En raison d'une Normandie trop longtemps coupée en deux et jetée comme deux trognons de pomme aux pieds des haut-fonctionnaires parisiens, les décentralisations nationales vers la Normandie ne sont guère nombreuses. A notre connaissance, nous avons en Normandie: 1) Le Grand Accélérateur National d'Ions Lourds installé à Caen 2) L'Ecole Nationale Maritime Supérieure... [Lire la suite]