17 juillet 2018

INTELLIGENCE TERRITORIALE ECONOMIQUE: coincées entre l'Etat et la Région, les CCI ont-elles encore une utilité?

Alors que le Gouvernement nous prépare un nouveau grand coup de rabot (que les raboteurs de Bercy semblent vouloir s'infliger à eux-mêmes histoire de montrer l'exemple...) avec l'objectif, si l'on en croit les révélations du Figaro daté de ce jour (17/07/18) de réaliser 30 milliards d'économies (plan "Cap 22") selon huit chantiers dont celui de s'attaquer aux "doublons entre les administrations" sur les territoires, on peut se dire que les consulaires vont encore avoir du souci à se faire... En Normandie, tout particulièrement. ... [Lire la suite]

10 juillet 2018

Réforme constitutionnelle: MACRON GIRONDIN avec les textes... Mais MACRON JACOBIN avec la... caisse!

Attention, une fois de plus, à l'entourloupe! (Attention à la marche! Monsieur le président...) La réforme constitutionnelle voulue par "Macronaparte 1er" dont les grandes lignes ont été présentées le 9 juillet 2017 à l'occasion d'un nouveau "congrès de Versailles" en partie boudée par l'opposition parlementaire, prévoit une réforme profonde de l'article 72 de la Constitution par l'ouverture inédite d'un droit à la différenciation territoriale pour les collectivités assorti d'une reconnaissance officielle du cas particulier corse... [Lire la suite]
03 juillet 2018

Relations entre la REGION et l'ETAT: l'opposition régionale jacobine propose d'emprunter le chemin de servitude du gouvernement.

A la lecture de la dernière édition disponible de la Chronique de Normandie proposée par l'excellent Bertrand Tierce et paraissant chaque lundi (n°544 2 juillet 2018), Bertrand Tierce, justement, croit pouvoir discerner une inflexion plus qualitative dans l'action politique de Monsieur Nicolas Mayer-Rossignol au sein du conseil régional de Normandie: Nous aurions affaire à une opposition moins anti "morinade" et plus pro-active normande dans le sens d'un plus grand souci de l'intérêt général normand au delà des (im)postures... [Lire la suite]
25 juin 2018

La mésentente entre l'Etat central et la Région ralentit les PROJETS NORMANDS

Fondamentalement, Hervé Morin qui défend âprement l'acquis de la décentralisation et l'action régionale, a raison tandis qu'Emmanuel Macron, qui nous inflige son mépris mâtiné de jacobinisme comptable, a tort. Mais, concrètement, dans la réalité, on fait quoi? Car il faut bien que le conseil régional de Normandie travaille avec la préfecture de région pour faire avancer quelques projets normands essentiels. Voici deux exemples assez emblématiques: Le premier, concernant l'avenir du Mont Saint Michel démontre que le jacobinisme... [Lire la suite]
22 juin 2018

Assemblée plénière du CD76: La gauche "seino-marine" est, EN MEME TEMPS, pour et contre la REGION...

On vous propose de lire ci-après le communiqué de presse du groupe socialiste du conseil départemental de la Seine-Maritime à la suite de la tenue de la dernière assemblée plénière du conseil départemental qui a eu lieu le 21 juin 2018. Non sans amusement, on relèvera que la Gauche seino-marine soutient "en même temps" la Région Normandie dirigée par la majorité de centre-droite emmenée par Hervé MORIN lorsque cette dernière décide de s'opposer aux projets de l'Agence Régionale de la Santé, agence d'Etat "en régions" qui pratique... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 juin 2018

L'ETAT CENTRAL EN REGION: il nous faut refuser une relation... sado-masochiste!

L'Etat central "en régions" fait actuellement disparaître l'idée de décentralisation sur le mode: "passe moi ta montre et je te dirai l'heure". A moins de faire plus cynique sur le mode:" faites ce que je vous dis mais pas ce que je fais". Voire plus pervers, sur le mode du maître chanteur: "si vous ne vous serrez pas davantage la ceinture, vous serez punis." Doit-on parler de relation sado-masochiste? Certaines collectivités et non des moindres ont, à nouveau, protesté contre cette maltraitance institutionnelle d'un Etat central... [Lire la suite]

19 juin 2018

FONDS EUROPEENS: GERER LE PASSIF LE VERN...

La Normandie est heureusement réunifiée depuis le 1er janvier 2016 avec, à sa tête, un vrai président normand qui met en oeuvre du mieux qu'il le peut, une authentique feuille de route normande. Il nous est donc très pénible d'avoir à ressortir Monsieur Alain Le Vern de la poubelle de l'Histoire normande à chaque fois que l'actualité régionale l'exige lorsqu'il faut, hélas, évoquer le passif de ce sinistre malotru anti-normand dont certaines conséquences désagréables se perpétuent jusqu'à nous à l'instar de vieilles pollutions... [Lire la suite]
15 juin 2018

COUP DE RABOT JACOBIN: Hervé MORIN fait la leçon à Emmanuel MACRON et il a bien raison!

"Faites ce que je vous dit! Mais pas ce que je fais"... Voilà résumée en quelques mots la morale d'un Tartuffe. Et quand un Tartuffe fait la leçon à ceux qui font ce que le Tartuffe ne fera jamais, ces derniers se fâchent à commencer par Hervé Morin, le président normand des Régions de France suite à la dernière provocation de Macronaparte 1er avec un énième coup de rabot jacobin à destination des conseils régionaux sommés de réduire leurs budgets. ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 mai 2018

28 MAI 2018: signature du CONTRAT de TERRITOIRE entre la région Normandie et Caen-La-Mer

Beaucoup de monde et c'était bon signe, la veille au soir au centre des congrès de Caen pour la signature officielle du contrat de territoire entre la région Normandie et la Communauté urbaine Caen la Mer pour la période 2018- 2021. La ville de Caen encore dominée par ses clochers avec l'abbaye aux Dames au premier plan (le Conseil régional) et au fond l'abbaye aux Hommes (l'hôtel de Ville)... Nous y étions pour le compte de l'Etoile de Normandie: Devant près de 600 personnes, pour la plupart les acteurs et décideurs de la... [Lire la suite]
22 mai 2018

Un film à voir d'urgence: Stéphane Brizé et Vincent Lindon EN GUERRE contre l'absence de toute ambition industrielle...

Voilà l'un de ces rares films dont on pourra se souvenir longtemps après l'avoir vu dans une salle comble et un public très sensible réagissant aux situations et aux répliques et applaudissant à la fin de la séance (rare en Normandie où les gens, comme nous le savons, sont plutôt réservés et pudiques). EN GUERRE... Ce nouveau film coup de poing de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon dans le rôle principal (Laurent Amédéo, délégué syndical CGT de son entreprise) va beaucoup plus loin dans la réflexion et frappe beaucoup plus fort... [Lire la suite]