06 novembre 2018

CAEN, 25 octobre 2018, réunion de la commission permanente du conseil régional de Normandie

A Caen, en l'Abbaye-aux-dames, siège de la région, la commission permanente du conseil régional de Normandie s'est réunie pendant les dernières vacances de la Toussaint avec un programme d'investissements et de décisions très important: lire ci-après, le compte-rendu complet des décisions prises et financées... On notera, par exemple, le soutien au projet des rencontres théâtrales de Grestain qui met en valeur le patrimoine historique normand...   ... [Lire la suite]

19 octobre 2018

MACRON va-t-il sortir de l'impasse néo-jacobine?

Dans un récent vote en ligne organisé sur le site de Tendance Ouest (le 18/10/18) on constatait qu'à la question posée "attendez-vous quelque chose du nouveau gouvernement?" 89% des internautes normands avaient répondu par la négative... "Tout ça pour ça !" s'est-on exclamé dans la grande presse nationale et on a objectivement raison... A un détail près, semble-t-il, sur le sujet qui nous intéresse ici au plus haut point à défaut d'intéresser sérieusement les éditorialistes de la place de Paris: la question territoriale semble enfin... [Lire la suite]
22 août 2018

PORT du HAVRE et autres ports normands : relégation implicite par la Commission européenne ?

     La version numérique de l’hebdomadaire Le Marin nous rapporte une proposition de la Commission européenne en relation avec le prochain Brexit par les termes suivants : Brexit : une proposition de nouvelle desserte de l’Irlande… sans la France Le Marin Publié le 09/08/2018 17:09 | Mis à jour le 10/08/2018 14:12 http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/shipping/32090-brexit-une-proposition-de-nouvelle-desserte-de-lirlande-sans-la Tollé dans les ports français de la façade Manche mer du Nord, et même... [Lire la suite]
30 juillet 2018

Paradoxe énergétique de l'ETAT CENTRAL du côté de La Hague: 11 MILLIARDS dépensés dans un EPR POURRI... RIEN pour l'HYDROLIEN!

Une fois encore, l'Etat central jacobino-parisien dirigé par un ancien banquier d'affaires peu regardant quant au principe de préserver l'indépendance stratégique et énergétique de la France (que l'on se souvienne un peu du rôle joué par un certain Emmanuel Macron dans la cession de l'activité turbines d'Alstom à l'américain Général Electrics: https://www.lemonde.fr/economie/article/2017/09/27/emmanuel-macron-et-alstom-une-longue-histoire_5192101_3234.html ), démontre son incapacité à mener une politique d'intelligence territoriale de... [Lire la suite]
06 juillet 2018

PASSIF LEVERN (suite): menacée par le départ des FONDS EUROPEENS, la région Normandie renforce son organisation

Cela nous arrive parfois de trouver dans notre abondant courrier normand des enveloppes, plus ou moins discrètes, au contenu fort intéressant qui nous sont laissées à notre discrétion. L'Etoile de Normandie s'est donné comme objectif de nourrir un débat public régional de qualité avec un point de vue régionaliste normand totalement assumé: c'est pourquoi nous publions tout ou partie des informations et documents que nous recevons si nous estimons que cette publication peut contribuer aux prises de conscience nécessaires face à une... [Lire la suite]
05 juillet 2018

RENFORCER la souveraineté financière de la Normandie... Avant que les JACOBINS de Bercy ne le fassent!

L'actualité régionale nous ramène vers un sujet stratégique voire essentiel, à savoir: la reconstruction d'une souveraineté financière suffisante en Normandie pour soutenir et orienter le développement économique régional. Cette considération est au coeur d'une stratégie d'intelligence territoriale qui pourrait se dire ainsi dans notre belle langue normande: "Sire de sei", c'est à dire, être le Seigneur de soi-même. Dès les années 1960, Michel Rocard, dans une réflexion visionnaire sur l'idée régionale parée du beau slogan "il faut... [Lire la suite]

19 juin 2018

FONDS EUROPEENS: GERER LE PASSIF LE VERN...

La Normandie est heureusement réunifiée depuis le 1er janvier 2016 avec, à sa tête, un vrai président normand qui met en oeuvre du mieux qu'il le peut, une authentique feuille de route normande. Il nous est donc très pénible d'avoir à ressortir Monsieur Alain Le Vern de la poubelle de l'Histoire normande à chaque fois que l'actualité régionale l'exige lorsqu'il faut, hélas, évoquer le passif de ce sinistre malotru anti-normand dont certaines conséquences désagréables se perpétuent jusqu'à nous à l'instar de vieilles pollutions... [Lire la suite]
28 juin 2017

BRUXELLES: la piété normande dans l'unité et l'action pour conquérir l'EUROPE... mariale

ENFIN ! Les Normands  débarquent à Bruxelles...  Pour que les intérêts de notre région soient mieux pris en compte à partir d'une équipe groupée, réactive et informée au moment où les fonds européens vont intervenir de façon déterminante dans les politiques publiques des régions des états membres de l'Union européenne. Les temps misérables où une petite délégation haut-normande et hautaine méprisait une petite délégation bas-normande qui logeait dans un autre immeuble que l'autre sont bel et bien terminés ! Au delà des... [Lire la suite]
17 mars 2017

Totalement HASBEEN ! La maison ci-devant bas-normande de l'Europe de Caen va fermer ses portes.

Qui ici voudra verser une larme ou plutôt donner encore un euro pour la pérennité de ce qui suit? Alors que le magnifique projet européen d'Après Guerre, de paix, de prospérité, de coopération internationale, de progrès social, technique et humain s'est abîmé depuis la fin des années 1980 (1986 et l'Acte Unique pour être précis) dans cet imperium à la fois doux et mou qui ne sert, au final, que les intérêts puissants défendus en permanence à Bruxelles par la plus grande armée de lobbyiste du Monde passant régulièrement au glyphosate... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 octobre 2016

La REGION investit dans l'artisanat normand.

La région Normandie sous l'égide d'Hervé Morin déploie ce qui semble être la meilleure arme contre le chômage: aider les entreprises normandes, les accompagner au plus près de leurs besoins, voire, les accompagner financièrement avant qu'il ne soit trop tard car un plan social est mille fois plus coûteux qu'un coup de pouce financier ou technique bien en amont d'une éventuelle catastrophe sociale. Bref! Mieux vaut prévenir que guérir. Cette stratégie volontariste et dynamique en faveur de l'emploi normand et de l'industrie normand,... [Lire la suite]