29 octobre 2018

On vient de l'apprendre: un colloque (un de plus?) sur la VALLEE DE LA SEINE et le GRAND PARIS le 3 décembre 2018

Selon nos informations, un énième colloque aura lieu sur l'avenir de l'Axe Seine, ou de la vallée de la Seine ou plutôt sur la projection du Grand Paris sur la vallée de la Seine... normande: l'événement devrait avoir lieu le 3 décembre 2018 mais nous ne savons pas encore où: A Paris ou en Normandie? Dans ce programme encore brumeux, nous avons, cependant, quelques certitudes: Les régions concernées, la Normandie pour l'aval et l'Ile de France pour l'amont devraient enfin avoir voix au chapître: Hervé Morin et Valérie Pécresse... [Lire la suite]

22 septembre 2018

S'il ne devait y avoir qu'un SEUL PORT en AVAL de PARIS, ce port ne peut être que... NORMAND!

Edouard Philippe, ci-devant député-maire du Havre, désormais notre Premier ministre, nous inquiète. Sur tous les dossiers majeurs de l'avenir normand, ces sujets où l'intérêt général normand croise l'intérêt national, l'élu Havrais qui s'était réellement jeté à l'eau pour le retour à l'unité normande (en votant pour la réunification en novembre 2014 et en traversant à la nage le bassin du Commerce de sa ville peu après...) semble en retrait: LNPN phasée pour les calendes grecques, refus de la régionalisation portuaire, abandon des... [Lire la suite]
20 septembre 2018

Métropole de Rouen, LNPN, Frédéric Sanchez avance masqué...

     Dans le journal Paris-Normandie de ce jour, Frédéric Sanchez, Président PS de la Métropole Rouen Normandie, Maire du Petit-Quevilly et Conseiller régional de Normandie, s’exprime sur les transformations pour bâtir une Métropole durable.      Il évoque notamment le dossier LNPN et son contexte rouennais : Frédéric Sanchez (PS) : « Le contournement Est de Rouen et la LNPN conforteront les transformations de la Métropole » Paris-Normandie Publié le 20/09/2018 à 05:00 Mise à jour le 05:00 ... [Lire la suite]
05 juillet 2018

AVENIR des GPM Normands: les trompettes de la Renommée sont-elles bien embouchées?

Les trompettes de la Renommée sont-elles bien embouchées? Un vieux proverbe français nous invite à en douter. Alors que nous rabâchons le sujet sur l'Etoile de Normandie depuis des mois sinon des années, on vous invite à en douter... avec certitude!  On annonce des investissements massifs dans les GPM normands (au Havre et à Rouen) dans l'idée de relever le défi sinon le "chalenge" (un mot d'origine normande) de l'ouverture du canal Seine-Nord Europe qui permettra de brancher directement par la voie d'eau la région parisienne... [Lire la suite]
04 mai 2018

AVENIR DU PORT DU HAVRE: des courageux Normands sont enfin allés à ...ANVERS

Dans ce jargon infame que l'on appelle le globish, ça s'appelle du "benchmarking"... C'est-à-dire que l'on va visiter, plus ou moins discrètement, le potentiel et l'organisation de la concurrence pour faire aussi bien voire mieux. Les lecteurs réguliers de l'Etoile de Normandie sont au parfum depuis longtemps: le grand port maritime du Havre a des résultats plutôt moyens au regard du potentiel du grand port hauturier normand, de  sa situation à la bouche du plus grand fleuve navigable de France avec au bout, une mégalopole de... [Lire la suite]
28 avril 2018

AXE SEINE: CONVENTION GRAND PARIS / LE HAVRE POUR UNE NORMANDIE "OFF SHORE"

GRAND COUP DE GUEULE DE L'ETOILE DE NORMANDIE ! La Nomandie n'existe pas. Ou alors elle existe comme un projet d'éolienne marine "off shore". N'existe que l'Axe Seine entre Paris et le port de Paris. Le Havre? Mais c'est où ça Le Havre? En Bretagne... Car dans l'affaire qui suit et qui est gravissime il s'agit moins du Havre que de Bouville sur la bouche de Seine (qui donnait, jadis, la nausée à Jean-Paul Sartre) branchée sur la bouche du métro du Grand Paris avec entre les deux, un pipeline, un tuyau posé à travers un désert... [Lire la suite]

11 avril 2018

Une voie d'eau de plus de deux millions dans la croisière Philippe/Macron/Attali sur l'AXE SEINE NORMAND

D'après médiapart et le Canard enchaîné, à l'occasion du 500è anniversaire de la fondation de la ville du Havre, on découvre une importante avarie: un trou de plus de deux millions dans la croisière Philippe/ Attali/ Macron sur un Axe Seine normand à rattacher, à terme, à la région parisienne comme n'a cessé de le répéter Jacques Attali à la suite d'Antoine Grumbach. En attendant, c'est Hervé Morin le Normand qui devrait sourire à la nouvelle de cette ardoise havraise laissée par un ancien député maire du Havre devenu Premier ministre... [Lire la suite]
06 avril 2018

Réforme portuaire: le rapport Philizot encalminé devant le rocher de la... CGT

Hâte-toi lentement... Le Premier ministre, un certain Edouard Philippe qui fut député-maire du Havre confirme son peu d'intérêt pour toute réforme d'ampleur de la gouvernance des grands ports maritimes français: on savait qu'il fut frileux dès que s'était levé l'air du large d'une régionalisation "hanséatique" à la normande proposée par Hervé Morin. Mais on s'aperçoit, avec le conflit social majeur en cours à la SNCF, que la raison est tout autre: l'ancien député-maire du Havre craint par dessus tout la convergence des luttes entre... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 11:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 mars 2018

AMELIORER LES PERFORMANCES DU PORT DU HAVRE: TABLE RONDE OUVERTE A TOUS le lundi 26 mars 2018

A l'initiative de la CGT Dockers qui démontre ainsi qu'elle est capable de proposer autre chose qu'un feu de palettes sur un rond-point, une journée de réflexion citoyenne et d'expertise ouverte à tous sur l'avenir du grand port maritime du Havre nous est proposée le lundi 26 mars 2018 au Art sport café, à partir de 13h30 au 8 rue Marcel Toulouzan dans le quartier portuaire de l'Eure, non loin du boulevard Jules Durand... ... [Lire la suite]
11 mars 2018

Le "CANARD" a bien raison de canarder la LNPN et la "clique des ministres normands" qui la soutiennent...

C'était à lire dans la dernière édition du Canard Enchaîné datée du 7 mars 2018. Un article titré " Le Paris-Le Havre sifflera trois fois" qui dit tout, définitivement et duquel on ne retirera rien sauf une erreur quant à la vitesse maximale projetée pour le projet: 250km/h au lieu de 230 km/h comme l'annonce "Jérôme Canard" ce qui ne change rien quant à l'analyse générale du problème que nous partageons totalement... Avant de vous laisser savourer l'article à lire ci-après, on vous résumera le problème en trois points: 1) Une... [Lire la suite]