05 novembre 2018

HEMORRAGIE à l'hôpital: les étudiants en médecine normands FUIENT la Normandie sur fond de déficit financier...

Une fidèle lectrice de l'Etoile de Normandie a attiré notre attention sur cette réalité inquiétante qui risque d'exploser prochainement et qui démontre une fois encore l'INUTILITE sinon la NOCIVITE d'une agence régionale de la Santé qui dépend non pas du ministère de la Santé mais du Premier ministre via la préfecture régionale, donc du gouvernement en général donc, très concrètement, des RABOTEURS de BERCY! C'est ainsi qu'on apprend que le numerus clausus étant plus favorable à l'université de Caen qu'à Paris ou d'autres facs de... [Lire la suite]

16 octobre 2018

PASSIF DE LA DIVISION: L'état de l'ECOLE en Normandie est INQUIETANT... Voire très INQUIETANT!

Sur l'Etoile de Normandie nous n'avons jamais cessé de le dire sinon de le dénoncer en faisant le constat que fit un jour à Rouen dans une conférence le géographe Roger Brunet, il y a 25 ans: "La Normandie est première pour le nombre d'ouvriers et dernière pour le nombre de bacheliers: ça définit un profil!" La Normandie qui fut un pays de Cocagne industriel et agricole après la Reconstruction de l'Après-guerre fut aussi une région de l'emploi facile jusqu'à l'orée des années 1990: pas besoin de faire de longues et difficiles études... [Lire la suite]
25 septembre 2018

RETOUR à une seule académie normande: lancement d'une consultation publique

La Normandie va retrouver le périmètre académique dont elle disposait jusqu'en 1964 avant la confirmation de la déplorable division régionale entre Haute et Basse-Normandie, à savoir l'académie de Caen qui rayonnait autrefois sur les cinq départements normands plus la Sarthe (et encore aujourd'hui l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon) https://fr.wikipedia.org/wiki/Acad%C3%A9mie_de_Caen_(%C3%A9ducation) C'est la logique géopolitique de l'évidence normande qui s'applique: les périmètres régionaux normands doivent correspondre au... [Lire la suite]
07 septembre 2018

DESOLANT: La population normande demeure largement sous diplômée...

Nouvelle statistique qui confirme ce que nous ne cessons de dire et de dénoncer ici... (source: la Lettre Eco Normandie, n°1589 datée du 7 septembre 2019) En raison de la division normande, notre région a totalement ratée sa démocratisation de l'accès aux diplômes faute d'une métropolisation régionale suffisamment puissante et attractive pour fixer en Normandie la jeunesse normande la plus ambitieuse et la plus talentueuse. En outre pendant des années, jusqu'à l'orée des années 1990, la Normandie, grande région agro-industrielle... [Lire la suite]
13 juin 2018

ORIENTATION des jeunes NORMANDS abandonnée à Ouest-France: la Région va prendre le relais de l'Etat central défaillant

Cela fait des années que nous dénonçons sur l'Etoile de Normandie cette situation de fait, un VRAI SCANDALE: http://normandie.canalblog.com/archives/2017/01/31/34876264.html Dans les établissements scolaires secondaires (collèges et lycées) de l'académie de Caen, de la ci-devant région de Basse-Normandie toujours placée dans la zone de diffusion du quotidien régional ligéro-breton Ouest-France fabriqué à Rennes, l'information gratuite la plus visible et la plus diffusée vers nos jeunes Normands en ce qui concerne leur formation... [Lire la suite]
20 avril 2018

PAS DE FUSION UNIVERSITAIRE NORMANDE AU RABAIS SOUS LE RABOT!

Le constat est sévère! Le maintien de trois universités normandes dans le bocage universitaire normand condamne notre région à n'être qu'une banlieue de la région parisienne en terme de matière grise ou à demeurer cette région qui fait fuir sa jeunesse la plus talentueuse et la plus ambitieuse qui s'exile pour ne jamais revenir tout en nourrissant le dynamisme métropolitain des régions voisines: la Normandie serait, pour ainsi dire, définitivement enfermée dans ce schéma de type colonial, celui d'être un pays "naisseur" ou... [Lire la suite]

13 avril 2018

CONFIRMATION: en terme d'image régionale, la Normandie est derrière... l'Ouest France!

Présentation quelque peu désabusée, d'un sondage récemment paru sur l'image des régions et des villes "en régions" (on ne dit plus: "en province") dans Paris-Normandie le 11 avril 2018: on appréciera le côté subliminal du titre donné à ce papier par la rédaction de Paris-Normandie mais sur l'Etoile de Normandie on n'aura pas ces "pudeurs de gazelle" pour dire qu'une image régionale positive, ça se travaille comme les idées d'ailleurs et que l'organe de presse régional voisin de Paris Normandie s'y emploie sans défaillir pour faire... [Lire la suite]
10 avril 2018

Le CIO OUEST FRANCE ça suffit! Le service public de l'orientation de la jeunesse normande doit être confié à la REGION

Les C.I.O. (pour Centre d'Information et d'Orientation) sont en grève car le ministre de l'Education Nationale a des doutes sur leur efficacité dans le giron de ... l'Education Nationale! Pour une fois que le jacobinisme a un éclair de lucidité sur lui-même... Car sur le terrain, dans les collèges et les lycées, il faut avoir l'honnêteté de dire que ce service public de l'orientation dirigée par l'Education Nationale ne fonctionne pas de façon optimale notamment sur deux points essentiels: 1) l'information sur l'information: dire... [Lire la suite]
12 février 2018

MOBILISATION GENERALE POUR SAUVER L'ORNE DU DESERT

Moins de 300000 habitants dans l'Orne désormais qui abrite plus de ruminants (vaches et chevaux) que d'êtres humains selon les derniers chiffres de l'INSEE: Habiter dans une superbe carte postale c'est magnifique mais pouvoir y vivre vraiment c'est mieux... L'Orne est en train de devenir une belle réserve d'Indiens, bien verte, bien rurale comme il le faut pour des "people" parisiens fuyant le bruit et la fureur médiatique dans des manoirs et des anciens presbytères ornés de roses et de roses trémières... Le... [Lire la suite]
08 février 2018

La jeunesse normande en perdition faute de se savoir... normande!

C'est le pari normand que nous faisons: face au Grand Paris, il nous faut un pari normand et au coeur de ce pari normand il faut mettre un pari sur la jeunesse. Une jeunesse qui méconnait la Normandie, qui la méprise quand elle ne se déteste pas elle-même car personne ne vient lui raconter la belle histoire des aventures normandes du passé mais aussi du présent et de l'avenir. Le pire résultat d'une gestion localiste, médiocre, mesquine, sans perspective ni objectif du présent normand durant ces décennies perdues dans la division... [Lire la suite]