18 février 2019

L'ANTISEMITISME est particulièrement incompatible avec l'histoire et les valeurs de la Normandie...

L'antisémitisme est une lèpre insupportable sur notre corps politique. Elle l'est tout particulièrement pour nous Normands car l'histoire prestigieuse de notre Normandie médiévale est aussi une belle histoire d'intégration et de tolérance religieuse notamment à l'égard de la communauté juive. On rappelle que c'est Guillaume le Conquérant qui autorise la création d'une synagogue à Londres que Rouen au XIIe siècle était un centre de culture et d'éducation juives ayant un rayonnement européen, avec la "maison sublime" un précieux... [Lire la suite]

14 février 2019

Gilets Jaunes VS Parti de l'Ordre et de la Peur, y compris et surtout en Normandie...

BILLET de FLORESTAN On annonce un "acte XIV" des gilets jaunes samedi prochain. Les tragédies classiques se limitaient à 5 actes sauf que leurs héros devaient mourir à la fin. Pas sûr que cela soit le désir de l'immense majorité de ce peuple réveillé en colère que de politiquement mourir. En outre, pour finir le tournoi, notamment en rugby il est préférable d'être à ... XV. Au delà, il devient urgent de réfléchir quant à savoir faire autrement sachant qu'un vote déterminant aura lieu le 26 mai 2019 (référendum en plus des élections... [Lire la suite]
28 janvier 2019

ACTE XI des Gilets Jaunes: les forces de l'ordre se sont opposées à une manifestation d'unité normande

Enfin! Les gilets jaunes Normands ont tenté de s'emparer du symbole contemporain de l'unité retrouvée de notre Normandie en tentant de constituer une chaîne humaine sur le Pont de Normandie entre Honfleur et Le Havre... Mais la pluie, le froid, la grêle et les forces de l'ordre en ont décidé autrement. Lire le compte-rendu proposé sur le site de Normandie actu: https://actu.fr/normandie/honfleur_14333/pont-normandie-gilets-jaunes-empeches-faire-leur-grande-chaine-humaine_21093499.html Citations: "C’est une atteinte à la liberté... [Lire la suite]
25 janvier 2019

Ingrid LEVAVASSEUR: La "gilet jaune" normande qui voudrait prendre la politique au sérieux

On ne pourra que saluer la pureté de la démarche: elle est de bon sens et intellectuellement parfaitement honnête. Elle reflète aussi le goût des Normands de respecter dès que possible la loi et la légitimité qu'elle donne quand il s'agit de faire de la politique. Comme le disait Maurice Thorez, "il faut savoir finir une grève". Il faut donc savoir sortir de la rue pour entrer de plein pied dans l'arène du débat public institutionnel. La démarche n'est pas sans courage... Ingrid LEVAVASSEUR, gilet jaune normande se lance en politique... [Lire la suite]
17 janvier 2019

Gilets Jaunes: LE LABORATOIRE POLITIQUE NORMAND (suite...)

Voilà! C'est fait! Emmanuel Macron, le chef de l'Etat et ses gens (une tablée de 30 personnes à nourrir, le soir après coup, dans un petit restaurant de Vernon avant de regagner Paris) ont fait leur grand numéro: près de sept heures "à portée d'engueulades" devant quelques 600 maires Normands confinés dans un gymnase à Grand-Bourgtheroulde, commune nouvelle du Roumois transformée en camp retranché... A l'extérieur, assez loin, le peuple en gilets jaunes s'était massé sur les rond-points tandis que ceux de Bourgtheroulde étaient en... [Lire la suite]
15 janvier 2019

Emmanuel MACRON joue sa dernière carte politique devant une ASSEMBLEE PROVINCIALE NORMANDE

Mardi 15 janvier 2019: l'Histoire retiendra que le président de la République s'est enfermé pendant près de sept heures dans le gymnase d'une petite ville normande pour discuter et dialoguer sur l'avenir de la France et de son peuple avec 600 maires venus de toute la Normandie. A l'initiative de Sébastien Lecornu, ancien président du département de l'Eure et actuel sous-ministre à la cohésion des territoires, c'était à la Normandie d'inaugurer le fameux "grand débat" voulu par Emmanuel Macron pour tenter de se sortir de la crise... [Lire la suite]

13 janvier 2019

Lettre de MACRON aux Français avant le "Grand" débat: faire les questions et les... réponses?

... Sans s'engager clairement sur la question politique essentielle de savoir si les conclusions du "grand" débat auront une quelconque influence sur la politique actuellement menée par le gouvernement! Pour commencer, en toute objectivité, voici la lettre: nous avons souligné en gras les éléments du texte qui nous ont fait, d'ores et déjà, réagir...   Chères Françaises, chers Français, mes chers compatriotes, Dans une période d'interrogations et d'incertitudes comme celle que nous traversons, nous devons nous rappeler qui... [Lire la suite]
12 janvier 2019

VOEUX 2019 N°5: Faire vivre une démocratie locale plus directe dans une HANSE des VILLES NORMANDES

BILLET de FLORESTAN Alors qu'Emmanuel MACRON doit convoquer 700 maires Normands dans un camp retranché à Grand-Bourgthéroulde le 15 janvier 2019 dans le vain espoir de renouer un dialogue qu'il a contribué à ruiner par ses déclarations et ses mesures politiques, le mouvement des Gilets Jaunes montre par sa durée qu'il est profondément enraciné dans une sociologie et une géographie humaine, celle d'un plancher des vaches qui était sorti des radars des élites urbaines qui, depuis de hautes sphères, pilotent notre pays et qui fabriquent... [Lire la suite]
11 janvier 2019

CRESSY où la fusion ne fusionne pas faute d'être démocratique!

L'Etoile de Normandie a repéré cet article dans une récente édition de Paris-Normandie (5 janvier 2019) histoire de démontrer que la crise actuelle de la représentation démocratique ne concerne pas que les salons dorés de l'Elysée. La question de démocratiser la démocratie à tous ses étages se pose avec urgence: les maires sur lesquels Emmanuel Macron compte pour renouer le dialogue et la confiance disparus dans la fumée des lacrymogènes ne font pas exception surtout lorsqu'il est question de supprimer la commune elle-même, base... [Lire la suite]
11 janvier 2019

Mardi 15 janvier 2019, Grand BUNKER Macron à Bourtheroulde: 700 maires et élus Normands invités...

Emmanuel Macron va enfin tenter de sortir de l'Elysée, sa résidence parisienne surveillée pour éviter de subir le sort d'un Louis XVI enfermé dans son palais des Tuileries et placé sous la surveillance des Sans-culottes de Paris: Il a donc choisi de venir chez nous en Normandie non pas pour nous parler mais pour renouer le dialogue avec les élus locaux qui tentent de nous représenter au mieux et au plus près des réalités concrètement vécues par nos concitoyens, à savoir, les maires. Ces fameux maires que Monsieur Monarc n'avait pas... [Lire la suite]