07 avril 2021

FUSION PORTUAIRE DE L'AXE SEINE: PRIERE DE NE PAS IGNORER LE REEL!

Les chats ne font pas des chiens ou l'inverse! En France, depuis Colbert, l'Etat et ses bureaucrates a pris l'habitude d'administrer le réel, pour le meilleur (par exemple: le jardin à la française) mais aussi le pire... Et le pire de l'abstraction "à la française", nous l'avons dit ici bien des fois, on le rencontre trop souvent dans l'histoire de notre pays avec les réalités maritimes qui ont été systématiquement mal traitées dès lors qu'une capitale aussi terrienne que Paris a voulu s'en occuper directement. Par exemple, Louis... [Lire la suite]

13 février 2021

FUSION PORTUAIRE Anvers-Zeebrugge: Une conseillère municipale bientôt à la tête du futur plus grand port maritime d'Europe!!!

Nous pensions que le goût pour les grands mécanos technos était une passion typiquement française. Nous avions tort car du côté de la Rangée Nord Européenne, les grands ports concurrents belges, hollandais ou allemands sont aussi atteints par la fusionnite: C'est ainsi qu'on apprend que les deux grands ports flamands, Anvers (Antwerpen) et l'avant-port de Bruges (Zeebrugge) annoncent leur fusion en 2022: HAROPA aurait-il fait des émules? Reste, néanmoins, une question de fond qui n'est pas seulement celle de la taille du port mais... [Lire la suite]
10 décembre 2020

Le Sénat s'oppose à la décentralisation des grands ports maritimes.

Le Sénat adopte son texte sur l'attractivité des ports français A lire sur le site spécialisé dans l'économie de la logistique et des transports, "L’Antenne",  mercredi 9 décembre 2020, un impossible "en même temps" à l'oeuvre au Sénat pour désencalminer nos grands ports maritimes français qui perdent de plus en plus de parts de marché au profit de leurs grands concurrents du Nord de l'Europe qui ont le bonheur d'avoir su garder vivante la vieille tradition hanséatique d'une gestion portuaire locale municipale ou régionale,... [Lire la suite]
07 octobre 2020

Le siège de l'autorité unique portuaire de l'Axe Seine doit se trouver en Normandie mais à condition d'éviter le clochemerle!

Car c'est la logique de réseau urbain et métropolitain normand qui devrait être respectée à l'instar d'une "hanse" de villes maritimes normandes qui est, hélas, totalement étrangère à la culture politique française dominée par le centralisme à la parisienne ou le localisme clochemerleux lorsqu'en province, on n'a pas les moyens de ses ambitions... A défaut de faire les réformes réellement urgentes et concrètement utiles pour remettre à niveau les outils portuaires et logistiques de l'Axe Seine normand qui est, pourtant, un enjeu... [Lire la suite]
28 août 2020

Nouveau rapport du Sénat sur le naufrage de nos GPM: Quand j'examine l'activité maritime en France, je vois la vie en... morose!

« … Le nombre très important de rapports publiés ces dernières années – dont quatre rapports parlementaires en 2016, trois rapports d’axes en 2018 et un rapport réalisé par l’IGF et le CGEDD en 2018 – qui tendent tous à montrer des résultats décevants, des occasions manquées mais aussi des potentialités à exploiter, révèle une inertie préoccupante de l’Etat. Alors que les gouvernements successifs disposaient de constats bien établis et de pistes de solutions, la mise en œuvre d’une stratégie de reconquête ne s’est jamais... [Lire la suite]
04 novembre 2019

FUSION PORTUAIRE: Le port fluvial de Paris/Gennevilliers veut le futur siège en pariant sur une division... normande

Evidemment, on ne pouvait que s'en douter! La dernière édition de la Lettre Eco Normandie (n°1640 datée du 31 octobre 2019) nous donne l'alerte: A t-on déjà vu un seul port maritime dans le Monde qui soit géré et piloté depuis son hinterland? Au delà de cette nouvelle provocation venant d'une grenouile bretonne qui fait son petit chef en coassant depuis une voie d'eau de la région parisienne, on doit se poser la question suivante: La fusion portuaire des ports de l'Axe Seine (les deux grands ports maritimes normands et le port... [Lire la suite]

12 janvier 2019

VOEUX 2019 N°5: Faire vivre une démocratie locale plus directe dans une HANSE des VILLES NORMANDES

BILLET de FLORESTAN Alors qu'Emmanuel MACRON doit convoquer 700 maires Normands dans un camp retranché à Grand-Bourgthéroulde le 15 janvier 2019 dans le vain espoir de renouer un dialogue qu'il a contribué à ruiner par ses déclarations et ses mesures politiques, le mouvement des Gilets Jaunes montre par sa durée qu'il est profondément enraciné dans une sociologie et une géographie humaine, celle d'un plancher des vaches qui était sorti des radars des élites urbaines qui, depuis de hautes sphères, pilotent notre pays et qui fabriquent... [Lire la suite]
02 décembre 2018

AXE SEINE: La Normandie doit exiger de contrôler son cerveau sinon sa moelle épinière...

L'Etoile de Normandie vous donne à lire le dernier communiqué disponible du Cercle Normand de l'Opinion consacré au dossier essentiel de la fusion portuaire au coeur même de la Normandie et que nous avons largement traité ici... On posera cette question: La Normandie peut-elle survivre si elle ne reprend pas le contrôle de son cerveau et de sa moelle épinière? A savoir la vallée de la Seine où se concentrent l'essentiel du PIB produit en Normandie, l'essentiel de la population et l'essentiel des emplois normands... Nous subissons... [Lire la suite]
19 septembre 2018

LA NORMANDIE, contrairement à l'ETAT central, veut et propose une POLITIQUE MARITIME et PORTUAIRE

Mardi 18 septembre 2018, dans les locaux du Marché d'intérêt national de Rouen "Halles de Normandie", les décideurs portuaires normands étaient conviés à un mini colloque sur les perspectives, ambitions et stratégies de la région Normandie en tant que première région de France pour l'économie maritime, portuaire et logistique du pays, un sujet d'intérêt général normand qui est aussi un sujet d'intérêt national. On connait la vision sinon la volonté d'Hervé Morin, président de la Normandie, qui est aussi la nôtre et qui part des... [Lire la suite]
18 septembre 2018

Hervé MORIN Le Normand aimerait bien sauver d'un naufrage définitif ce qui reste de la POLITIQUE MARITIME de la FRANCE

Ce mardi 18 septembre 2018, Hervé Morin avait choisi le Marché d'intérêt national (MIN) de Rouen pour remettre le sujet à l'eau: les grands ports maritimes français manquent d'ambition et de vision à moyen et long terme en raison d'une gestion technocratique centralisée à Paris qui privilégie l'approche technique sur les réalités commerciales et logistiques. Hervé Morin a décidé de faire de l'avenir des deux GPM normands (Rouen et Le Havre) un enjeu aussi important pour l'avenir de la Normandie que l'enjeu ferroviaire (les deux... [Lire la suite]