13 février 2018

La NORMANDIE est un ENJEU NATIONAL pour le GRAND PARIS: le dire avant mars 2018 SVP!

La question du Grand Paris va bientôt arriver dans l'agenda des grands médias: on entend déjà au loin battre le tambour. Et ça fait longtemps qu'on l'entend battre... La conférence territoriale tant attendue, prévue en octobre dernier, est repoussée à mars 2018. Les hérauts de l'Elysée vont bientôt distribuer la pâtée prête à être digérée aux gros chiens médiatiques qui vont aboyer ensemble: "Grand Paris, Grand Paris, Grand Paris". Le sujet va tourner en boucle dans tous les grands médias quelques jours durant avant de pouvoir passer... [Lire la suite]

05 février 2018

Quand le port du Havre contribue aux difficultés du port d'Anvers...

SANS LE FAIRE EXPRES ! La presse continue, au moins jusqu'à la publication des résultats pour l'année 2017 du port de Rotterdam, à commenter ceux des autres ports français et européens. Dans son édition du 1er février, Le Marin évoque page 22 la situation et les perspectives du port d'Anvers :   Procédons à quelques comparaisons : En fin de premier paragraphe, il est écrit : ... " Les volumes traités à Anvers ont doublé en vingt ans, ..." ... En effet, entre le trafic de l'année 2017, et celui de l'année 1997 (111,9 Mt),... [Lire la suite]
02 février 2018

LE HAVRE: Territoire d'Innovations de Grande Ambition... ou la loterie dérisoire à certains égards...

Faute d'action lucide et résolue à long terme pour l'avenir du port et de la ville du Havre, les milieux politico-économiques havrais s'agitent avec le concours des sociétés de communication autour de projets plus ou moins cosmétiques à court et moyen terme. Voici l'un des derniers événements rapportés par la presse : Le Havre pourrait toucher 50 millions d'euros pour se transformer Tendance Ouest - Le 01 février 2018 à 16:22 Par : Gilles Anthoine ... [Lire la suite]
30 janvier 2018

SENALIA : "après la pluie" la fuite en avant rétrograde...

Quelqu'un m'a tendu la gaffe, pardon, la perche, pour dissiper mon humeur à propos d'un article paru dans la Chronique de Normandie n° 523 du 29 janvier 2018 transposé ci-dessous : Et pendant ce temps-là... • Sénalia : “après la pluie”. Pour le groupe Sénalia, qui exploite les terminaux céréaliers et agro-industriels du port de Rouen, la campagne 2016/2017 est à oublier au plus vite. Le groupe n’a, en effet, traité que 4,9 Mt de céréales, contre 8,3 Mt en 2015/2016, le plus mauvais résultat depuis 13 ans. Les raisons sont connues... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 janvier 2018

URGENCE !!! DIRE A MONSIEUR GRUMBACH QUE LA NORMANDIE... EXISTE !

ATTENTION... IL RECIDIVE !!! L'Etoile de Normandie vient d'apprendre qu'un nouveau lâcher de Grumbach un gaz dangereux sinon mortel pour notre Normandie vient d'avoir lieu. Nous rappelons que respirer intellectuellement ce gaz est dangereux pour toute intelligence normande qui voudrait se penser elle-même, pour elle-même et par elle-même dans le but de maîtriser l'avenir. Dans les déclarations toutes récentes à lire ci-dessous de Monsieur Antoine Grumbach, définitivement classé SEVESO, il n'est aucunement question de la Normandie... [Lire la suite]
18 janvier 2018

Quand HAROPA annonce une année de trafic de conteneurs exceptionnelle, c'est 40 à 60% de ce qu'elle aurait dû être...

Prenons par exemple la source suivante : Haropa annonce une année record Actu Transport Logistique | publié le : 12.01.2018 | Dernière Mise à jour : 12.01.2018 http://www.actu-transport-logistique.fr/bibliotheque-numerique/ot/2909/actualites/haropa-annonce-une-annee-record-454315.php L’alliance portuaire qui regroupe Le Havre, Rouen et Paris vient de présenter ses résultats annuels. L’exercice 2017 enregistre une forte croissance des trafics. Avec tous les trafics en hausse, hormis les vracs solides, Haropa réalise une année... [Lire la suite]

24 décembre 2017

Le Grand Paris de Macronaparte 1er pointe le bout de son nez pour entrer en... SEINE

Le 20 décembre 2017, Emmanuel MACRON a convoqué une réunion de travail sur le Grand Paris avec le préfet de la région Ile de France: La fusion des départements de la petite couronne de Paris pour constituer le territoire métropolitain du Grand Paris qui est, en fait, le retour à l'ancien périmètre de l'ancien département de la Seine semble être la solution choisie: il n'est donc plus question d'annexer la vallée de la Seine normande à la région parisienne en écorchant et en éventrant la Normandie pour lui en prendre le coeur. Pour... [Lire la suite]
14 décembre 2017

CAEN 14 décembre 2017: REUNION PLENIERE DU CESER autour de la question de la gouvernance portuaire normande

Le sujet est très important et il faudrait en parler plus. Sur l'Etoile de Normandie, nous faisons donc notre devoir de médiatisation des questions essentielles qui font l'intérêt général normand et qui font son urgence: Le rapport très attendu présenté par Jacques BRIFAULT sur la question de la gouvernance des grands ports maritimes normands suite à une saisine du CESER par le président de la Normandie Hervé MORIN,  sur ce sujet stratégique essentiel à l'avenir même de notre région est présenté ce jeudi 14 décembre 2017 en... [Lire la suite]
13 décembre 2017

LE HAVRE, CONFIRMATION: Le jacobinisme portuaire ne flotte que dans la bouche des ministres...

Et c'est un éminent spécialiste de la géographie logistique, Jacques Charlier, professeur émérite de l'université de Lyon qui nous le dit... Sur la toile, notre ami impertinent du Havre a repéré les quelques diapositives suivantes qui avaient illustré une conférence de cet expert donnée à Lyon le 10 novembre 2016 devant l'alliance des Rhodaniens qui fait la promotion du Rhône comme voie navigable. http://www.alliance-des-rhodaniens.com/ Le constat dressé en 2016 par ce spécialiste est assez consternant: les grands ports maritimes... [Lire la suite]
01 décembre 2017

L'AXE SEINE tuyau tendu entre un TERMINAL HAVRAIS et un TERMINUS PARISIEN N'EST PAS SUFFISANT!

On se souvient de ce mot célèbre de Georges Clémenceau: "la guerre est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux seuls militaires". Et si nous devons évoquer à nouveau sur ce site nos affaires portuaires c'est pour dire qu'un enjeu normand d'importance nationale est aussi une affaire trop sérieuse pour la laisser aux seuls haut-fonctionnaires parisiens qui confondent la gouvernance prospective et stratégique d'un grand port maritime qui participe encore du commerce international avec la gestion d'une boutique à dividendes et... [Lire la suite]