13 juillet 2018

L'apparente transparence sereine d'Haropa, l'ombre de Paroha...

La dernière opération de communication du groupement d'intérêt économique Haropa, commise sur le site internet de Paris-Normandie en date du 11 juillet sous le titre " Le Havre-Rouen-Paris : trois ports normands, une ambition réaffirmée sous la bannière Haropa " et reprise sur support papier le 12 sous le titre " Le Havre-Rouen-Paris : trois ports, une ambition réaffirmée ", comporte, comme d'habitude, des informations sujettes à caution. Par commodité, voici une transposition de la version numérique dont le contenu est semblable à... [Lire la suite]

08 juillet 2018

Acheminements ferroviaires : la PIEUVRE ANVERSOISE et le petit cordon ombilical havrais

     Le document officiel sur le bilan 2017 du port d'Anvers est disponible sur internet : https://www.portofantwerp.com/sites/portofantwerp/files/POA_Faits_et_chiffres_2018.pdf      Outre les trafics globaux et de conteneurs d'Anvers et des autres grands ports européens, on y trouve ceci :      D'où il ressort que les pré- et post-acheminements ferroviaires du port d'Anvers peuvent emprunter cinq lignes très longues distances dès les abords du port : . Anvers-Paris... [Lire la suite]
05 juillet 2018

AVENIR des GPM Normands: les trompettes de la Renommée sont-elles bien embouchées?

Les trompettes de la Renommée sont-elles bien embouchées? Un vieux proverbe français nous invite à en douter. Alors que nous rabâchons le sujet sur l'Etoile de Normandie depuis des mois sinon des années, on vous invite à en douter... avec certitude!  On annonce des investissements massifs dans les GPM normands (au Havre et à Rouen) dans l'idée de relever le défi sinon le "chalenge" (un mot d'origine normande) de l'ouverture du canal Seine-Nord Europe qui permettra de brancher directement par la voie d'eau la région parisienne... [Lire la suite]
03 juillet 2018

Non, Monsieur Segain, tous les acteurs de l'axe Seine ne sont pas timorés !

L'Assemblée Générale 2018 de l'Union Maritime Et Portuaire du Havre a eu lieu le 22 juin dernier, suivie le 29 juin par une réunion du Conseil de développement et du Conseil des investisseurs du Grand Port Maritime du Havre ; L'antenne, organe de presse spécialisé, en rend compte le 2 juillet en version numérique : Pour l’Umep, les acteurs de l’axe Seine sont trop timorés L’Antenne Lundi 2 Juillet 2018 https://www.lantenne.com/Pour-l-Umep-les-acteurs-de-l-axe-Seine-sont-trop-timores_a43228.html# Dans l’attente de l’annonce d’une... [Lire la suite]
14 juin 2018

A VOIR (pour rigoler) un article de PROPAGANDE sur LE HAVRE tuyau d'arrosage du GRAND PARIS

Paraphrasons le très regretté Michel Audiard: "la propagande, ça ose tout et c'est à ça qu'on la reconnaît..." L'article suivant publié ce 14 juin 2018 dans les colonnes de la Tribune, une feuille consacrée à des informations sérieuses lues par des gens qui manquent parfois d'humour, est très rigolo à lire puisqu'il réussit le numéro clownesque de parler du Havre et de son port sans jamais citer une seule fois le nom de... Normandie (sauf pour rappeler les fonctions de l'un des porteurs d'eau à ce moulin inutile) tout en ne faisant... [Lire la suite]
06 juin 2018

AVENIR DES PORTS NORMANDS DE L'AXE SEINE: il y a les diseux et les... faiseux (Hervé MORIN)

Les anciens, c'est à dire ceux qui ont connu la triste époque de la division normande entre la Corée du Sud  et celle du Nord du temps qu'elle était dirigée d'une main de fer par Alain Le Vern, se souviendront de la formule souvent utilisée par le ci-devant satrape de Haute-Normandie: "Il y a les diseux et les faiseux. Moi je suis un faiseux." Réunification normande enfin faite (grand merci au Rouennais François Hollande de l'avoir imposée à Laurent Fabius à la veille de commémorer en 2014 le souvenir du Débarquement de 1944),... [Lire la suite]

22 mai 2018

PORT du HAVRE ou l’art d’anticiper un trafic de conteneurs à 60 % de sa capacité…

     Faute de réaliser un trafic de conteneurs à Port 2000 correspondant aux objectifs affichés avant son inauguration en 2006, la gouvernance du GPM du Havre s’emploie à enchaîner les opérations de communication destinées à masquer ce qui est une lourde contre-performance, avec la complaisance de la Presse régionale qui est pourtant bien informée sur cet aspect majeur de l’activité économique normande.      En voici un dernier exemple :      Le rédacteur de... [Lire la suite]
17 mai 2018

HAROPA - Port du Havre... : instruisons à décharge, pour une fois...

S'agissant de l'évolution du Grand Port Maritime du Havre et, par extension, d'HaRoPa, le GIE regroupant les ports du Havre, de Rouen et de Paris, l'auteur de ce billet s'est la plupart du temps livré à une critique sévère. Aussi est-il équitable de diffuser ci-dessous une information positive concernant ces acteurs de l'activité maritime et portuaire si importante pour la prospérité normande : .../...      Réjouissons-nous donc de l'attribution récurrente à HaRoPa du trophée du "Best Seaport in Europe" par... [Lire la suite]
04 mai 2018

AVENIR DU PORT DU HAVRE: des courageux Normands sont enfin allés à ...ANVERS

Dans ce jargon infame que l'on appelle le globish, ça s'appelle du "benchmarking"... C'est-à-dire que l'on va visiter, plus ou moins discrètement, le potentiel et l'organisation de la concurrence pour faire aussi bien voire mieux. Les lecteurs réguliers de l'Etoile de Normandie sont au parfum depuis longtemps: le grand port maritime du Havre a des résultats plutôt moyens au regard du potentiel du grand port hauturier normand, de  sa situation à la bouche du plus grand fleuve navigable de France avec au bout, une mégalopole de... [Lire la suite]
28 avril 2018

AXE SEINE: CONVENTION GRAND PARIS / LE HAVRE POUR UNE NORMANDIE "OFF SHORE"

GRAND COUP DE GUEULE DE L'ETOILE DE NORMANDIE ! La Nomandie n'existe pas. Ou alors elle existe comme un projet d'éolienne marine "off shore". N'existe que l'Axe Seine entre Paris et le port de Paris. Le Havre? Mais c'est où ça Le Havre? En Bretagne... Car dans l'affaire qui suit et qui est gravissime il s'agit moins du Havre que de Bouville sur la bouche de Seine (qui donnait, jadis, la nausée à Jean-Paul Sartre) branchée sur la bouche du métro du Grand Paris avec entre les deux, un pipeline, un tuyau posé à travers un désert... [Lire la suite]