18 septembre 2018

Hervé MORIN est heureux de présider la Normandie: tant mieux pour lui. Tant mieux pour les Normands!

Le site d'informations "Normandie actu" (groupe Publihebdos filiale de Ouest-France) a mis en ligne un entretien avec le président de région le plus heureux de France quant à présider une région. Il est rare qu'un élu dise aussi clairement et spontanément qu'il est heureux de ce qu'il fait et surtout fier du territoire qu'il sert: la Normandie ce n'est pas le" Grand Est" ou l'Avernorhodalpie... C'est une vraie région, humaine à la géo-histoire millénaire et prestigieuse. En revanche, le président de la Normandie est moins heureux... [Lire la suite]

18 septembre 2018

Hervé MORIN Le Normand aimerait bien sauver d'un naufrage définitif ce qui reste de la POLITIQUE MARITIME de la FRANCE

Ce mardi 18 septembre 2018, Hervé Morin avait choisi le Marché d'intérêt national (MIN) de Rouen pour remettre le sujet à l'eau: les grands ports maritimes français manquent d'ambition et de vision à moyen et long terme en raison d'une gestion technocratique centralisée à Paris qui privilégie l'approche technique sur les réalités commerciales et logistiques. Hervé Morin a décidé de faire de l'avenir des deux GPM normands (Rouen et Le Havre) un enjeu aussi important pour l'avenir de la Normandie que l'enjeu ferroviaire (les deux... [Lire la suite]
18 septembre 2018

Relation ETAT/REGION: Celui qui négociait des coquilles vides avec VALLS critique MORIN trop normand pour Edouard PHILIPPE

L'opposition de gauche au conseil régional de Normandie faisait sa rentrée médiatique ce lundi 17 septembre 2017 à l'occasion d'une conférence de presse donnée à l'abbaye aux Dames à Caen. Nous avons déjà ici relevé que Nicolas Mayer-Rossignol n'était pas Laurent Beauvais et inversement puisque nous avons apprécié la mesure et la sagesse toute normande du second qui pourrait, espérons-le, modérer la fébrilité politicienne du premier encore jeune homme et qui s'est converti sur le tard, c'est le moins que l'on puisse dire, à l'idée... [Lire la suite]
15 septembre 2018

Desserte ferroviaire du Mont St Michel: DEMONSTRATION est faite que la SNCF favorise le... TGV BRETON

... au détriment des trains normands. C'est ce que croit savoir l'Association pour la Défense et Promotion du Chemin de fer et l'intermodalité dans l'Ouest de la Normandie ( ADPCR association autrefois concentrée sur la défense de la ligne SNCF Caen-Rennes). Ce sont des gens bien informés qui suivent leurs dossiers et qui nous démontrent comment la SNCF arnaque les Normands tout en favorisant la desserte ferroviaire du Mont Saint Michel via le TGV Paris/ Rennes au détriment de toutes les solutions ferroviaires normandes! On vous... [Lire la suite]
14 septembre 2018

Aménagement du TERRITOIRE: l'Ouest est-il à... l'ouest? Les CESER de l'Atlantique se fédèrent.

Un lecteur assidu et avisé de l'Etoile de Normandie nous a signalé cette information parue dans la dernière édition de la lettre d'information du CESER Normandie (N°18 septembre 2018). Pour les non-initiés, on rappelle que le sigle "CESER" signifie: Conseil Economique Social Environnemental et Régional et que cette sinécure consiste à représenter les institutions de la société civile régionale (on ne dira pas, hélas, "normande") auprès de l'Etat en région (préfecture) et auprès du Conseil régional de Normandie avec, dans l'idéal,... [Lire la suite]
14 septembre 2018

Le grand RABOT JACOBIN déteste tous ces corps intermédiaires qui dépassent!

Repéré dans la dernière livraison de la Chronique de Normandie (n°549, 10 septembre 2018), cet article démontre que le jacobinisme comptable pratiqué à grands coups de rabot du côté de Bercy (Paris XIIème) fait quelques victimes collatérales inattendues: Les CCI sont à l'os à force de restrictions financières de la part de l'Etat. Mais aussi les chambres d'agriculture et l'ensemble des associations paritaires du dialogue social victimes du même coup de rabot recentralisateur. On pensera, bien entendu, à la question du financement... [Lire la suite]

12 septembre 2018

A l'occasion de la visite de la Reine de Norvège à ROUEN, le pouvoir doux normand intéresse le Breton Le Drian...

A l'occasion du 100ème anniversaire de la création de la classe de norvégien au lycée Corneille de Rouen en 1918 au lendemain de la Première Guerre mondiale et dans la foulée du Millénaire normand solennellement célébré en 1911, la Reine Sonja de Norvège fera le déplacement le 24 septembre 2018 à Rouen. Par son prestige historique et patrimonial de réputation mondiale, la Normandie, dont le nom est connu dans le Monde entier, peut servir utilement aux progrès de l'influence française à l'international. Hervé Morin a parfaitement... [Lire la suite]
12 septembre 2018

Contrats de Plan, LNPN, désenclavement: L'ETAT investit pour l'avenir en Normandie... Mais avec l'argent des Normands!

Grand classique bien connu en Normandie a fortiori lorsque notre région était coupée en deux: Quand l'Etat central dit investir pour notre avenir il le fait surtout avec notre argent sur le mode "passe moi ta montre et je te dirai l'heure". Sur les 40 dernières années, les haut-fonctionnaires de l'Etat central parisien avaient pris l'habitude d'une certaine placidité normande pour ne pas dire davantage si l'on devait comparer au cas... breton où l'on n'hésite pas à brûler une sous-préfecture pour obtenir l'intérêt sinon la... [Lire la suite]
09 septembre 2018

Brexit, gestion portuaire, innovation, ferroviaire: les solutions sont normandes!

Une lecture de la dernière édition de la Lettre Eco Normandie (n°1589 datée du 7 septembre 2018) nous aura permis de vous proposer les articles suivants qui confirmeront ce que nous savons déjà: bien des problèmes ont leurs solutions, qui plus est, normandes! Brexit: au lieu d'aller dans un bureau des pleurs à Paris ou à Bruxelles, ne faudrait-il pas mieux nouer des relations directes avec nos voisins britanniques pour négocier au mieux ce que nous devons négocier avec eux? Cela semble être le parti choisi par Hervé Morin qui, non... [Lire la suite]
03 septembre 2018

L'unité normande signifie: harmoniser les territoires dans l'équité...

Lorsqu'une région a été coupée, voire cassée en deux et que les politiques publiques régionales ont à ce point divergé entre les ci-devant régions de Haute et de Basse-Normandie pour, précisément, rendre difficile tout retour à l'évidente et nécessaire unité régionale ou pire, lorsque certains fiefs partisans ont pu profiter assez égoïstement de privilèges qui, par principe, ne profitaient pas autres territoires, il est normal, sinon légitime, que le retour à l'unité normande soit aussi le retour à l'harmonie ou l'équité entre les... [Lire la suite]