06 novembre 2018

Automobilistes Normands en colère: Hervé MORIN enfile lui aussi son gilet jaune

Certains en penseront ce qu'ils pourront en criant à la démagogie, au "populisme" quitte à nous proposer d'arriver très vite (en trotinette électrique?) au "point Godwin" du débat... Nous préférons, plutôt saluer le courage politique d'Hervé Morin, le président de la Normandie qui a fait savoir lundi 5 novembre à l'abbaye aux Dames à Caen en marge de l'ouverture des assises régionales pour la mobilité (justement!) qu'il sera présent sur le bitume le samedi 17 novembre 2018 aux côtés des automobilistes normands en colère avec... un... [Lire la suite]

02 novembre 2018

ROUEN, "l'Athènes du genre gothique" retrouve enfin sa place dans la hiérarchie nationale du tourisme patrimonial...

Aujourd'hui, 2 novembre, c'est le jour des Morts. Et il arrive parfois que certains ressuscitent  en revenant de loin de très loin... On poussera cette métaphore de la résurrection jusqu'à évoquer une réalité collective à laquelle tout Normand se doit d'être attaché puisqu'il s'agit d'une ville qui a déjà deux mille ans d'existence derrière elle: on parle de Rouen, la métropole (au premier sens historique du mot) qui a suscité la création de la Normandie dans le cadre de l'antique province ecclésiastique, ancienne Seconde... [Lire la suite]
31 octobre 2018

Sébastien LECORNU cause dans Paris-Normandie et voudrait nous faire croire qu'on n'est pas en 2021 mais seulement en 2018...

... A la veille du mois de novembre 2018 pour être précis, voire, pour être encore plus précis, à la veille du 17 novembre 2018 date à laquelle la colère des automobilistes Normands qui a lancé sur les réseaux sociaux cette journée nationale de grogne populiste, poujadiste et  fascistoïde de la France d'en bas dite "périphérique" contre la vie chère avec comme symbole la hausse aussi subite que subie de la gabelle sur les carburants au nom d'une transition écologique que les premiers grands et gros responsables du déréglement... [Lire la suite]
30 octobre 2018

TERRITOIRES: Emmanuel MACRON tente un "reset" / "risette" face à la colère des élus locaux.

Billet de Florestan Emmanuel MACRON semble avoir senti le vent du boulet passer derrière les oreilles: Jupiter ne saurait gouverner seul ou dumoins il est urgent de moins le montrer, question de corriger de toute urgence une image devenue désastreuse car en sous-mains la haute fonction publique d'Etat veut poursuivre une recentralisation conforme à sa nature... Depuis la veille, notre Sire promène sa triste figure dans les territoires des Marches de l'Est du pays: c'est la raison pour laquelle la météo s'est mise brutalement à... [Lire la suite]
29 octobre 2018

On vient de l'apprendre: un colloque (un de plus?) sur la VALLEE DE LA SEINE et le GRAND PARIS le 3 décembre 2018

Selon nos informations, un énième colloque aura lieu sur l'avenir de l'Axe Seine, ou de la vallée de la Seine ou plutôt sur la projection du Grand Paris sur la vallée de la Seine... normande: l'événement devrait avoir lieu le 3 décembre 2018 mais nous ne savons pas encore où: A Paris ou en Normandie? Dans ce programme encore brumeux, nous avons, cependant, quelques certitudes: Les régions concernées, la Normandie pour l'aval et l'Ile de France pour l'amont devraient enfin avoir voix au chapître: Hervé Morin et Valérie Pécresse... [Lire la suite]
24 octobre 2018

Hervé MORIN à Lyon: "Je suis venu défendre la proximité au nom de l'efficacité de la démocratie"

Le 9 octobre 2018 à Lyon dans l'hémicycle de l'hôtel de région de "l'Avernorhodalpie" (région Rhône-Alpes-Auvergne) Hervé Morin était invité, au titre des Régions de France, à venir clôturer aux côtés du Président du Sénat Gérard Larcher les premières assises régionales des élus locaux organisées à l'initiative de Laurent Wauquiez, Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Dans sa conclusion, Hervé Morin souhaite le maintien et l'approfondissement de la décentralisation pour que le "pacte girondin" présenté par Emmanuel Macron lors... [Lire la suite]

23 octobre 2018

Avec l'OMNEO TOUT CONFORT la Normandie ferroviaire sera enfin sur les rails à... 200 KM/H en 2020

En 2020 devrait débuter, enfin, le XXIe siècle dans la longue histoire ferroviaire de la Normandie qui fut pourtant une région pionnière en ce domaine avec des lignes ouvertes avec Paris dès les années 1850... Depuis la fin du Turbotrain actée au début des années 1990, la Normandie ferroviaire est en déshérence car le modèle du TOUT TGV ne correspond pas aux besoins de la géographie normande. En effet, il nous faut pas un TGV mais une Grande Vitesse ferroviaire de proximité privilégiant le confort entre 200 et 250km/h: un standard... [Lire la suite]
21 octobre 2018

BREXIT: La Normandie en première ligne!

Tout éloignement de l'Angleterre du continent, toute fâcherie sinon davantage entre le Royaume-Uni et le reste de l'Europe est une mauvaise nouvelle pour la Normandie... La dernière fois ce fut entre 1940 et 1944 et la Normandie a failli ne jamais s'en remettre! Le Brexit constitue donc une nouvelle épreuve a fortiori si la sortie définitive de l'Angleterre de l'Union européenne n'est assortie d'aucun accord pouvant en atténuer les effets négatifs. Effets négatifs que les Normands seraient parmi les tous premiers à subir de ce... [Lire la suite]
19 octobre 2018

RAZ BLANCHARD: la Normandie relance la filière hydrolienne... avec les Anglais, les Ecossais et les Canadiens!

Constatant que le monde réel est plus complexe et plus divers que celui entraperçu par un ingénieur haut-fonctionnaire depuis le perron d'un cabinet ministériel parisien, la région Normandie a décidé, malgré le retrait fracassant de l'Etat un mois après l'inauguration de l'usine du terre plein des Flamands sur le port de Cherbourg, de poursuivre l'aventure expérimentale de l'hydrolien. Pourquoi? Parce que les Canadiens, les Irlandais, les Anglais et les Ecossais, contrairement aux Parisiens, ne renoncent pas à développer cette... [Lire la suite]
19 octobre 2018

MACRON va-t-il sortir de l'impasse néo-jacobine?

Dans un récent vote en ligne organisé sur le site de Tendance Ouest (le 18/10/18) on constatait qu'à la question posée "attendez-vous quelque chose du nouveau gouvernement?" 89% des internautes normands avaient répondu par la négative... "Tout ça pour ça !" s'est-on exclamé dans la grande presse nationale et on a objectivement raison... A un détail près, semble-t-il, sur le sujet qui nous intéresse ici au plus haut point à défaut d'intéresser sérieusement les éditorialistes de la place de Paris: la question territoriale semble enfin... [Lire la suite]