16 mars 2019

L'ACTE III DE LA DECENTRALISATION: C'est pour Caen ? Contribution des territoires au grand débat blabla national...

Un sondage récent (14 mars 2019) commandé par France Info et réalisé par l'institut Odoxa, confirme cet étrange paradoxe: une large majorité de sondés est d'accord pour dire sa satisfaction d'avoir pu prendre la parole ou contribuer lors du grand débat national clos ce 16 mars 2019. Mais une toute aussi large majorité de sondés estime que ce grand débat national ne servira pas à grand chose et qu'il profite surtout à la communication officielle d'un président de la République en large défaut de popularité... A l'instar de ces... [Lire la suite]

13 mars 2019

Au cas où vous ne le sauriez pas: Nouvelle assemblée plénière du CESER à rien, 14 mars 2019 à ROUEN

Le Conseil Economique Social et Environnemental Régional de Normandie (CESER) se rappelle, de tant à autre, à notre bon souvenir à l'occasion de réunions plénières qui ne nous informent guère sur l'action ou, plus modestement, sur l'activité entre deux réunions plénières de cet organisme censé représenter la société civile normande à l'exclusion de sa partie la plus militante ou la plus... normande! Pour commencer, voici le programme de la journée:  De la part de Monsieur Jean-Luc LÉGER Président du CESER de Normandie ... [Lire la suite]
13 mars 2019

14 mars 2019. Edouard Philippe au Mt St Michel: Christophe BEAUX nommé préfigurateur... sans plug anal (espérons!)

On apprend grâce à une brève parue sur Tendance Ouest que le Premier ministre Edouard Philippe sera en visite au Mont-Saint-Michel ainsi qu'au lycée hôtelier de Granville, ce jeudi 14 mars 2019, accompagné de son ministre de la Culture et de deux sous-ministres: Le défilé des ministres en Normandie se poursuit donc bien après la clôture du salon de l'Agriculture... Objet principal de la visite? Annoncer le nom de la personnalité qui aura la charge de préfigurer le futur établissement public qui doit prendre en mains le site du... [Lire la suite]
13 mars 2019

Intelligence économique territoriale: l'ex Normand Bruno LEMAIRE préfère la Garonne à la vallée de la Seine

Affaire SAFRAN: suite et fin... Sans la 3ème région de France pour l'aéronautique, à savoir, la Normandie! Silence radio, pour le moment, du côté de l'abbaye-aux-Dames ou de l'Agence de Développement Economique pourtant très en pointe, non sans raison, et avec, jusque- là, un certain succès... L'ancien député LR de l'Eure préfère donc la Garonne à la Seine, plutôt Bordeaux que... Vernon avec un certain Sébastien Lecornu qui apprend à demeurer droit dans les bottes de Monsieur Juppé! ... [Lire la suite]
13 mars 2019

LAIT CRU: la guerre du vrai Camembert de Normandie est relancée par un député MODEM du... LOIRET!

On pensait en avoir fini avec la guerre du vrai camembert qui avait commencé il y a plus de vingt ans lorsque des industriels escrocs tentèrent d'embrouiller les consommateurs avec une appelation commerciale "camembert fabriqué EN Normandie" qui pouvait permettre la manipulation de lait pasteurisé polonais dans une laiterie située en Normandie et qui faisait, surtout, illégalement concurrence à l'appelation AOC/AOP certifiée par l'INAO "Camembert DE Normandie" réalisé au lait cru sur des terroirs situés en Normandie tout en respectant... [Lire la suite]
07 mars 2019

RETOUR A L'ACADEMIE de Caen-Normandie en 2020: COUP-DE-GUEULE contre la médiocrité de certains syndicalistes...

Et voilà! C'est reparti pour un tour... Le manège enchanté du clochemerle Caen vs Rouen, ou l'inverse, revient pour la plus grande jouissance de certains professionnels des passions tristes et médiocres: Le ressentiment, comme disait l'autre, ment. Mais cela fait toujours plaisir d'avoir toujours raison avec celles et ceux avec qui on aime avoir toujours raison. Puisque l'on parle encore, trois ans après le retour officiel à l'unité normande, de remettre en cause l'idée d'unité normande, en l'occurrence, l'idée pourtant évidente... [Lire la suite]

06 mars 2019

RAS-LE-BOL de voir les ministres du gouvernement confondre la Normandie avec le... salon de l'agriculture!

Billet de Florestan Mais qu'ont-ils tous ceux qui sont "en Marche" au gouvernement, en ce moment, à venir piétiner la Normandie de... Monsieur Morin, à commencer par le président de la République lui-même? Depuis le lancement du "grand débat" par les sept heures de spectacle en bras de chemise d'Emmanuel Macron dans un gymnase du Roumois, voire même avant cela, c'est un véritable défilé de ministres ou de sous-ministres en Normandie et plus particulièrement dans le département de l'Eure autrefois présidé par un certain Sébastien... [Lire la suite]
02 mars 2019

DECENTRALISATION: Edouard PHILIPPE et Emmanuel MACRON sont des MENTEURS!!!

Au sommet de l'Etat on n'est pas à une mentrerie près! Lire à ce sujet le dernier communiqué du Cercle Normand de l'Opinion: FAUSSE DECENTRALISATION Edouard Philippe a déclaré, lors du Congrès de l’Assemblée des Départements de France, à Marseille, le 20 octobre 2017 : « La nouvelle étape de décentralisation ne sera pas celle de grandes transformations institutionnelles appliquées uniformément sur le territoire national. Il s’agira d’une étape où l’uniformité des organisations n’est plus la condition de l’unité de la... [Lire la suite]
02 mars 2019

TROIS EPR EN NORMANDIE? Est-ce bien raisonnable?

Le 28 février 2019 avait lieu à Caen une rencontre au sommet des acteurs de la filière nucléaire française à l'occasion du salon "Nucléopolis": Hervé Morin, le président de la Normandie s'y trouvait et en a profité pour plaider la cause du site de la centrale nucléaire de Penly pour y construire deux EPR... Franchement, est-ce bien raisonnable? Lire l'article proposé par Xavier Oriot pour Ouest-France (édition caennaise datée du 1er mars 2019): Très grande   Commentaire de Florestan: Le pacte faustien que fait la... [Lire la suite]
27 février 2019

FONDS EUROPEENS: le risque du "dégagement" a été dégagé...

Car pour la gestion de la consommation des crédits européens alloués, tout type de programmes confondus, la région Normandie a mis les bouchées doubles pour désamorcer l'une des dernières mines dangereuses laissées dans la place datant de l'époque de la division normande. Le risque était que si les dossiers (complexes) n'étaient pas montés assez vite pour consommer les crédits européens réservés encore aux deux ex-régions de Haute et de Basse-Normandie, l'administration européenne pouvait procéder au dégagement des crédits,... [Lire la suite]