18 février 2019

MENSONGE d'ETAT sur l'avenir de la maternité de BERNAY

Alors qu'une récente étude de niveau européen vient de démontrer que la France serait le pays où l'inégalité de l'accès aux soins sur le territoire aurait le plus progresser, alors que la ministre de la Santé est attendue ce 18 février 2019 à la maternité de Bernay, son ministère, le gouvernement et la directrice de l'agence régionale de la Santé en Normandie (qui dépend de la préfète de région et donc d'un Premier "sinistre" ancien député-maire du Havre) continuent de proférer des mensonges quant à l'avenir de l'emblématique... [Lire la suite]

15 février 2019

Les bobos parisiens s'en inquiètent... LE CAMEMBERT CHEF D'OEUVRE EN PERIL?

Un fidèle lecteur de l'Etoile de Normandie et du... Monde nous propose de partager l'article à lire ci-dessous:   Commentaire de Florestan: La fin de la guerre du camembert est actée. On espère que le pari qualitatif pour sauver toute la filière proposé et financé par la région Normandie sera gagné avec l'enjeu d'une renormandisation générale du troupeau laitier normand et du retour à l'herbe. L'objectif final sera atteint quand il sera possible de présenter un dossier de dépôt d'une AOP "lait de Normandie": ce sera là la... [Lire la suite]
14 février 2019

Pôles de compétitivité: le TRI SELECTIF du gouvernement déshabille la Normandie... MERCI MONSIEUR PHILIPPE!

Il y a quelques jours, le Premier ministre a fait connaître la liste de la quarantaine de pôles de compétitivité régionaux qui pourraient poursuivre l'aventure avec un nouveau plan de financement. Or certains pôles ont dû soit se regrouper pour fusionner entre eux, soit disparaître... La Normandie, grande région industrielle est directement concernée avec un pôle sur la filière automobile (Movéo), la filière de la verrerie de luxe, de la pharmacie et des cosmétiques (Glass Valley et Cosmetic Valley), de la logistique (Novalog), du... [Lire la suite]
14 février 2019

Gilets Jaunes VS Parti de l'Ordre et de la Peur, y compris et surtout en Normandie...

BILLET de FLORESTAN On annonce un "acte XIV" des gilets jaunes samedi prochain. Les tragédies classiques se limitaient à 5 actes sauf que leurs héros devaient mourir à la fin. Pas sûr que cela soit le désir de l'immense majorité de ce peuple réveillé en colère que de politiquement mourir. En outre, pour finir le tournoi, notamment en rugby il est préférable d'être à ... XV. Au delà, il devient urgent de réfléchir quant à savoir faire autrement sachant qu'un vote déterminant aura lieu le 26 mai 2019 (référendum en plus des élections... [Lire la suite]
13 février 2019

TEMOIGNAGES: Les Dieppois dans l'attente du BREXIT...

L'Etoile de Normandie vous donne à lire ce bel article proposé par Le Monde qui souligne l'inquiétude des Dieppois face aux incertitudes d'un Brexit sans accord. On rappelera que le port régional normand de Dieppe concerne aussi le port anglais de Newhaven qui avait été acheté il y a quelques années par le conseil départemental de la Seine-maritime. https://www.lemonde.fr/international/article/2019/02/12/de-dieppe-a-newhaven-des-destins-suspendus-au-brexit_5422384_3210.html Brexit : de Dieppe à Newhaven, des destins suspendus ... [Lire la suite]
12 février 2019

FUSIONS ACADEMIQUES REGIONALES: ils ont enfin compris!

Depuis 2015, le cas d'école normand a été éhontément instrumentalisé par la haute fonction publique des cabinets ministériels parisiens qui pratiquent un "jacobinisme comptable" sans vergogne sur le mode managérial du "cost killing" bien connu outre-atlantique mais pas seulement: Fusionner pour faire des économies d'échelle et de structures en supprimant tous les doublons en espérant que cela sera plus efficace et moins coûteux. La fusion n'est qu'un moyen mais si l'on pratique la fusion pour fusionner sans autre but que celui de... [Lire la suite]

12 février 2019

COMME D'HABITUDE: Le pouvoir parisien promet à la Bretagne ce qu'il refuse à la Normandie

Dans son entretien accordé à Paris-Normandie diffusé le 8 février 2018, Edouard Philippe répondait à une question pertinente du journaliste sur l'opposition girondine et normande d'Hervé Morin en déclarant qu'il préférait travailler avec les présidents de la Bretagne et des Pays-de-la-Loire pour contractualiser et accorder des expérimentations de transferts de compétences comme l'appelle de ses voeux Hervé Morin quand il invoque un "pacte girondin" autrefois annoncé par un Macron en campagne. Il se confirme que le pouvoir n'aime pas... [Lire la suite]
11 février 2019

FUSION PORTUAIRE, AXE SEINE: COMMUNIQUE DU COLLECTIF BIENVENUE EN NORMANDIE

Le 7 février 2019, à l'occasion d'un énième colloque consacré à l'aménagement de la Vallée de la Seine qui se tenait à Paris, en l'absence d'Hervé Morin qui savait bien que c'était encore l'occasion d'épandre une logorrhée inutile, l'ancien député-maire du Havre à présent Premier ministre, a fait les annonces que vous savez au sujet de l'avenir de nos grands ports maritimes normands de l'Axe Seine (voir ici-même un billet précédent avec le texte de l'entretien d'Edouard Philippe accordé aux journalistes de Paris-Normandie). Les... [Lire la suite]
08 février 2019

JACOBINISME PORTUAIRE: Fusion des ports de l'axe Seine, les jeux sont faits, rien ne va plus... pour la NORMANDIE !

Dans la version numérique de Paris Normandie en date du 7 février 2019, nous sommes gratifiés d'une interview en exclusivité d'un premier ministre très attaché au Havre qui évoque notamment le projet de fusion des trois ports de l'axe Seine : Édouard Philippe s’exprime sur la fusion des ports... et sa possible candidature en 2020 au Havre Paris-Normandie Publié le 07/02/2019 à 20:53 Mis à jour le 07/02/2019 à 20:53 Christophe PRETEUX - Stéphane SIRET ... [Lire la suite]
05 février 2019

FERROVIAIRE: LE PLAN MORIN commence à produire ses effets positifs...

Que l'on se souvienne... Dès la réunification actée au 1er janvier 2016, Hervé Morin, premier président de la Normandie s'était mis au travail pour s'attaquer au dossier le plus urgent qui était de sauver, ni plus ni moins, l'avenir du service public ferroviaire normand. En avril 2016, il négociait avec le Premier ministre de l'époque, un certain Manuel Valls un plan global de renouvellement de la Normandie ferroviaire d'un montant total de 1,4 MILLIARDS d'euros pour une mise en oeuvre opérationnel dès 2020 puisqu'il était devenu... [Lire la suite]