09 février 2020

NOSTALGIE FERROVIAIRE: quand les trains normands étaient à la pointe du confort et de la vitesse...

Souvenirs, souvenirs... du temps où la Normandie était à la pointe du progrès et de l'innovation ferroviaire (1847 -1944)... Puis, à nouveau, entre 1969 et 1980. Depuis, plus rien! https://actu.fr/societe/histoire-premiers-trains-grande-vitesse-turbos-trains-etaient-normands_31234935.html Histoire. Les premiers trains à grande vitesse, les « turbos » trains, étaient… normands ! Alors que les nouveaux trains OMNEO arrivent en Normandie, zoom sur l'histoire du chemin de fer normand avec un historien ferroviaire. Quand la... [Lire la suite]

11 décembre 2019

La question rouennaise, suite... Réflexions post-LUBRIZOL: un dossier proposé par l'Etoile de Normandie

Quoique l'on puisse en penser, l'usine Lubrizol va redémarrer car la survie de près de 2000 emplois dans le bassin rouennais en dépend. Comme nous l'avions dit lors de la conférence inaugurale de notre séminaire "Normandie" de l'université populaire de Caen consacrée à la "question rouennaise", la catastrophe Lubrizol a servi de révélateur d'une crise plus profonde: 1) Rouen n'a toujours pas toutes les qualités requises pour être une vraie métropole régionale car nous payons aujourd'hui le passif de 60 années de division normande... [Lire la suite]
11 octobre 2019

1772, Saint-Sever: première pollution industrielle en France ou quand le droit normand protégeait les riverains des risques

... Beaucoup mieux que ne le font le droit et la jurisprudence actuels pour la bonne et simple raison qu'après la Révolution et l'Empire de Napoléon 1er instaurant le nouveau régime que l'on sait après avoir abattu un "ancien régime" qui n'était pas si féodal que cela dans sa reconnaissance de "libertés locales", le droit de propriété d'un industriel passe, désormais, avant le droit de propriété des riverains inquiets qui peuvent se plaindre des nuisances et des risques générés par des activités industrielles, certes d'intérêt général... [Lire la suite]