19 juin 2018

L'ETAT CENTRAL EN REGION: il nous faut refuser une relation... sado-masochiste!

L'Etat central "en régions" fait actuellement disparaître l'idée de décentralisation sur le mode: "passe moi ta montre et je te dirai l'heure". A moins de faire plus cynique sur le mode:" faites ce que je vous dis mais pas ce que je fais". Voire plus pervers, sur le mode du maître chanteur: "si vous ne vous serrez pas davantage la ceinture, vous serez punis." Doit-on parler de relation sado-masochiste? Certaines collectivités et non des moindres ont, à nouveau, protesté contre cette maltraitance institutionnelle d'un Etat central... [Lire la suite]

15 juin 2018

COUP DE RABOT JACOBIN: Hervé MORIN fait la leçon à Emmanuel MACRON et il a bien raison!

"Faites ce que je vous dit! Mais pas ce que je fais"... Voilà résumée en quelques mots la morale d'un Tartuffe. Et quand un Tartuffe fait la leçon à ceux qui font ce que le Tartuffe ne fera jamais, ces derniers se fâchent à commencer par Hervé Morin, le président normand des Régions de France suite à la dernière provocation de Macronaparte 1er avec un énième coup de rabot jacobin à destination des conseils régionaux sommés de réduire leurs budgets. ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 juin 2018

Scandale humanitaire de l'AQUARIUS: les régionalistes siciliens et corses sauvent notre honneur national...

La crise humanitaire des migrants qui sont plus de 15000 (depuis janvier 2015) a avoir trouvé la mort par noyade dans la profonde douve méditerranéenne qui nous sépare de la misère et de l'enfer, a pris ces derniers jours un tour pathétique avec le rejet des côtes italiennes de l'Aquarius un navire affrété par l'association SOS Méditerranée avec, pour conséquence, une lamentable pantalonade franco-italienne au plus haut sommet des états concernés entre accusation de cynisme du côté français et d'hypocrisie du côté italien. Sauf que... [Lire la suite]
14 juin 2018

TERRITOIRES: Lancement d'une plateforme de réflexions girondines. Les réunions prévues en NORMANDIE

La rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu l'invitation suivante: Le dernier banquet des députés Girondins par Félix Philippoteaux (1850) visible au musée officiel du Robespierrisme du château de Vizille (Dauphiné). Cher ( e ) Ami ( e ),L’année 2017 a été marquée par des échéances électorales majeures. Elle a considérablement bouleversé notre paysage politique et ébranlé les repères auxquels  nous nous référions traditionnellement. Aujourd’hui, nos concitoyens évoquent un nécessaire renouveau du lien au... [Lire la suite]
22 mai 2018

Foot NORMAND avec ballon crevé en CORSE: les régionalistes chauvins sont les pires idiots utiles du JACOBINISME PARISIEN

LA - MEN- TABLE !!! On n'a vraiment pas envie d'en dire plus: tout est dans le titre de ce billet! https://www.20minutes.fr/sport/football/2275019-20180522-ajaccio-havre-president-assemblee-corse-promet-riposte-energique-justice Ajaccio-Le Havre: Le président de l'Assemblée de Corse promet une «riposte énergique» en justice POLEMIQUE Le président indépendantiste de l'Assemblée de Corse Jean-Guy Talamoni dénonce à son tour le «racisme anti corse»... La LFP examine l’affaire, ce mardi midi. Avant que la Cour européenne des droits... [Lire la suite]
22 mai 2018

Un film à voir d'urgence: Stéphane Brizé et Vincent Lindon EN GUERRE contre l'absence de toute ambition industrielle...

Voilà l'un de ces rares films dont on pourra se souvenir longtemps après l'avoir vu dans une salle comble et un public très sensible réagissant aux situations et aux répliques et applaudissant à la fin de la séance (rare en Normandie où les gens, comme nous le savons, sont plutôt réservés et pudiques). EN GUERRE... Ce nouveau film coup de poing de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon dans le rôle principal (Laurent Amédéo, délégué syndical CGT de son entreprise) va beaucoup plus loin dans la réflexion et frappe beaucoup plus fort... [Lire la suite]

17 mai 2018

17 MAI 2018 Hervé MORIN sur EUROPE 1 pour une belle tribune girondine et normande...

Sur l'antenne de la matinale d'Europe 1 ce 17 mai 2018 Hervé Morin président de la Normandie et des régions de France était invité au micro de l'intraitable Patrick Cohen. Le président normand qui a pu rappeler entre deux passages du rasoir Cohen que le "Mont Saint Michel était bien en Normandie" a donné quelques exemples concrets illustrant l'inefficacité procédurière et politicienne de l'Etat central: la centralisation de l'apprentissage et, justement, le blocage de la création d'un Etablissement public national pour le Mont St... [Lire la suite]
09 mai 2018

Un conseil régional, ça ne sert pas à faire des économies: ça sert d'abord à INVESTIR dans l'AVENIR de la REGION!

Un conseil régional qui ne serait géré que par des fourmis comptables ferait plutôt ressembler la Normandie à ça: La Normandie (dans sa moitié haut-normande) sous les mandats Le Vern, mais aujourd'hui dans la tête de l'opposition à l'actuelle majorité régionale (Nicolas Bay-Mayer-Rossignol) c'est comme l'entretien d'un cimetière: les Morts ne coûtant rien puisqu'ils ne demandent rien, on concentre l'effort sur l'entretien de l'existant notamment la suppression de toute mauvaise herbe qui serait trop normande à trop vouloir pousser... [Lire la suite]
06 mai 2018

Nouvelle rubrique sur l'Etoile de Normandie: les forces politiques représentées au CONSEIL REGIONAL de NORMANDIE

L'Etoile de Normandie est un webzine normand: voilà qui paraîtra évident à tous nos lectrices et lecteurs, de plus en plus nombreux désormais à consulter notre site qui existe depuis 2004 maintenant... ( Pour mémoire: une moyenne de 600 à 1000 visites quotidiennes, un public d'Etoiliens et d'Etoiliennes qui sont une centaine à nous suivre tous les jours ou presque, 177 "j'aime" sur un réseau social bien connu). Mais l'Etoile de Normandie est aussi un webzine citoyen d'analyses et de réflexion sur l'actualité de notre région qui... [Lire la suite]
05 mai 2018

Défense et progrès de l'idée régionale en FRANCE: La visite d'un président Normand chez les Corses

Au moment même où on apprenait que l'ETA (en basque: Euskadi Ta Askatasuna "Pays Basque et Liberté") déposait définitivement les armes et annoncait son auto-dissolution signifiant l'échec TOTAL et SANGLANT d'un régionalisme ethno-linguistique fourvoyé dans l'impasse d'un nationalisme séparatiste, alors que la "crème brûlée catalane" nous démontre que la question régionale en Europe est devenue lancinante au fur et à mesure que les Etats "nations" centraux abandonnent leur souveraineté à l'échelon européen supérieur ou organisent leur... [Lire la suite]