08 octobre 2017

Jean-Luc LEGER le président du CESER... à rien ?

Le CESER, c'est à dire, le Conseil Economique Social et Environnemental Régional, à quoi sert-il? Sur l'Etoile de Normandie on dira que cela ne sert pas à grand chose surtout ces derniers temps... On dira aussi, histoire de rester positif, que ça sert à obliger des "conseillers" souvent arrivés premiers dans un concours de circonstances pour représenter les corps constitués et institutions de la société civile régionale, à réfléchir à une idée pour laquelle ils n'avaient souvent aucun intérêt avant de siéger au CESER avec les... [Lire la suite]

05 octobre 2017

CLAMEUR DE HARO: L'heure de la révolte girondine a sonné dans l'EURE!

L'Etoile de Normandie soutient totalement les élus normands du département de l'Eure, à commencer par Guy Lefrand le maire d'Evreux qui s'opposent à une suppression de la taxe d'habitation dont on ne sait comment elle sera compensé financièrement par un Etat central jacobin impécunieux, qui fragilise la continuité des services publics au niveau le plus local et le plus concret et qui détruit le principe même de notre République, à savoir, le consentement à l'impôt. Lire cet article proposé par Paris-Normandie: ... [Lire la suite]
04 octobre 2017

HOMMAGE à Jean MAZE, fédéraliste girondin normand

Compte tenu de l'actualité de la question régionale tant en Espagne (séparatisme catalan) qu'en France (néo-jacobinisme de Macron), nous publions volontiers cet hommage au journaliste normand Jean MAZE qui fut, au lendemain de la Seconde guerre mondiale, l'un des pionniers d'une alternative fédéraliste, régionaliste, girondine à la nationalisation jacobine centralisée à Paris. Jean Maze fut, d'ailleurs, le témoin affligé du massacre de la vallée de la Seine par le schéma de développement de la Basse Seine imaginé par Paul Delouvrier... [Lire la suite]
04 octobre 2017

Entre le pire du centralisme et le pire du régionalisme, le moment GIRONDIN NORMAND est arrivé !

Alors que la situation en Catalogne devient critique obligeant le roi d'Espagne Felipe VI à faire, au soir de 3 octobre 2017, une alocution officielle solennelle, l'idée régionale est aussi dans l'actualité en France: les jacobins parisiano-centrés, sidérés par la crème brûlée catalane, découvrent enfin le sujet et c'est, bel et bien, un sujet sérieux qu'on aurait bien tort de rejeter avec mépris comme un romantisme infantile passéiste sinon réactionnaire: la mondialisation et la généralisation du standard culturel Nord-américain... [Lire la suite]
30 septembre 2017

Face au néo-jacobinisme de Macronaparte 1er, veillée d'armes en Normandie...

Maintenant, vous le savez: il y aura, dans l'histoire de la Normandie au XXIème siècle un avant et un après 23 octobre 2017: Emmanuel MACRON va nous faire l'une de ses grandes messes dont il a le secret pour nous expliquer comment il entend faire de Paris le... Grand Paris de niveau mondial dont tous les experts qui hantent sa cour espèrent l'avènement. Pour lors, la seule certitude que nous ayons c'est que Macronaparte 1er va reprendre l'idée de Sarkozy-Rufenacht-Grumbach-Delouvrier d'un Grand Paris étendu jusqu'à la mer avec... [Lire la suite]
28 septembre 2017

CATALOGNE: Le pire du régionalisme s'oppose au pire du centralisme

L'écrivain américain Marc Twain disait non sans raison: "Quand on n'a qu'un marteau on ne peut qu'enfoncer des clous." L'affaire de la crème brûlée catalane est, pour tous les régionalistes français, un vrai crève-coeur, une réalité politique difficile qui nous met dans l'inconfort intellectuel: raison de plus de la regarder en face car quand on apprend qu'un appareil judiciaire et policier répressif en vient à interdire l'accès de citoyens aux urnes en 2017 sur le territoire d'un pays membre de l'Union européenne, on est... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 08:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 septembre 2017

Les indépendantistes CATALANS mettent l'idée régionale en danger

Nous le réaffirmons ici avec force: le régionalisme normand n'est pas régionaliste au sens qu'il n'est pas un séparatisme (indépendance vis-à-vis de la France), un irrédentisme (rattachement à l'Angleterre), un communautarisme (Normands uber alles), un ethnocentrisme (tous les Normands sont des descendants de Vikings), un chauvinisme (Saint Malo c'est en Normandie), un égoïsme fiscal ou financier (L'armée révolutionnaire de libération normande plastique les recettes locales des impôts...). La Normandie est terre de France. Un creuset... [Lire la suite]
08 septembre 2017

MACRON ENVISAGE DE DETRUIRE LA NORMANDIE POUR LES BEAUX YEUX DU GRAND PARIS

Macronaparte 1er, tel le cyclone géant Irma, a décidé de ne pas nous décevoir en nous obligeant à nous préparer au pire et à affirmer ce que nous sommes avec plus de radicalité: c'est la seule vertu de se prendre un coup de pied au cul ! Comparer Emmanuel Macron qui pousse l'incarnation monarchique de l'Etat français jacobin, parisien, hypercentralisé, autoritaire, arbitraire et discrétionnaire jusqu'à la caricature à la caricature apocalyptique des éléments naturels déchaînés lors du plus puissant ouragan jamais observé dans les... [Lire la suite]
06 septembre 2017

Avec MACRONAPARTE 1er, la décentralisation devient une expérience sordide...

La crise du jacobinisme à la française est en phase terminale: pour des raisons qui se trouvent dans les bureaux du ministère de Bercy dans le XIIème arrondissement de Paris, le jacobinisme version Macron-Darmanin-Philippe gifle de son mépris les collectivités territoriales qui assurent, bien plus que l'Etat central lui-même, la survie quotidienne et concrète du modèle social français républicain celui des services publics sur financement public et de la mutualisation des risques par la Sécurité sociale. Autrefois, les... [Lire la suite]
02 septembre 2017

Hervé MORIN: un président de région heureux de proposer l'alternative NORMANDE et GIRONDINE à la FRANCE

Nous étions à la fête de la Pomme organisée en ce 2 septembre 2017 au manoir de la Fortière à Epreville en Lieuvin, dans une douce et agréable verdure, au coeur de la Normandie. Sous une vaste tente, une assemblée nombreuse est venue écouter ce qui s'est dit sur le podium ouvert sur un pré et ses pommiers chargés de fruits: au fond, derrière les frondaisons de la haie de bocage, une dizaine de chevaux s'étaient aussi rassemblés pour écouter en voisins curieux... Les lieux étaient pavoisés comme il se doit avec nos léopards normands... [Lire la suite]