14 juillet 2019

Projet Poéisidon: quand l'Etat profond s'apprête à détruire l'indépendance navale française

BILLET de Florestan: La haute banque parisienne d'affaires a une réputation, parait-il, mondiale dans le monde de la finance: les banques de la place de Paris abriteraient des "Mozart de la finance" formés aux meilleurs écoles et concours du monde et seraient des virtuoses du... dépeçage des entreprises industrielles et commerciales sous prétexte de grandes opérations de fusions acquisitions dans l'espoir de parvenir à créer des champions mondiaux. Mais des champions le plus souvent aux pieds d'argiles parce qu'apatrides. Le pays... [Lire la suite]

07 juillet 2019

APPRENTISSAGE: le bras de fer entre les régions et l'Etat central se poursuit...

Apprentissage: le bras de fer financier se poursuit entre l'Etat central jacobino-parisien et les conseils régionaux: la réforme de l'apprentissage tant sur l'organisation que sur le financement allant dans le sens d'une recentralisation d'une part (avec une nouvelle agence dédiée: France compétences) et d'une reconcentration sur le pouvoir patronal d'autre part, ne passe toujours pas notamment pour ce qui est des conséquences territoriales à craindre à partir du 1er janvier 2020 lorsque les conseils régionaux ne pourront plus... [Lire la suite]
18 juin 2019

L'avenir de l'industrie automobile normande est-il compromis?

L'Etoile de Normandie a reçu le dernier communiqué du Réseau citoyen du cercle normand de l'opinion: dans ce communiqué, on s'inquiète, à juste titre de l'avenir de la toute première filière industrielle normande, l'automobile... Il ne faudrait pas que la filière automobile subisse le même sort que la filière textile qui avait fait la fortune des villes normandes entre la fin du XVIIIe siècle et le début des années 1980. Cette crainte explique aussi pourquoi le conseil régional de Normandie a décidé d'une politique publique régionale... [Lire la suite]
16 juin 2019

Sucrerie de Cagny: la nationalisation normande est le seul moyen de contraindre... l'occupant allemand!

Quelques échos dans la presse normande du dossier de la sucrerie de Cagny qui doit fermer en laissant 91 salariés au chômage... On rappelera que pour l'instant, seule la région Normandie a fait des propositions concrètes financées pour donner un avenir industriel à ce site. Sauf que cet avenir ayant encore un goût trop sucré pour l'actuel industriel allemand qui veut fermer le site sans qu'il puisse profiter à un autre sucrier: résultat, tout le monde attend l'arme au pied le bon vouloir des Allemands. Alors il ne reste qu'une... [Lire la suite]
11 juin 2019

A Bessé-sur-Braye (Sarthe): la papeterie qui fabrique le vote LEPEN

Claude Bébéar... (A ne pas confondre avec Babar l'éléphant, invisible au milieu du salon) vous vous souvenez? Non? https://www.zonebourse.com/barons-bourse/Claude-Bebear-124/biographie/ Celui qui fut présenté par la cour médiatique comme l'éminence grise, sinon le pape du patronat français à l'orée des années 1990 avec une grande influence chez les dirigeants comme chez les élus politiques, celui qui fut, d'ailleurs tenté, un temps, de prendre sa mairie de Rouen à Jean Lecanuet avant de transformer une officine normande... [Lire la suite]
22 mai 2019

Pour assurer l'avenir économique et industriel de la Normandie il faudra AUSSI éduquer les Normands à la Normandie!

Avec la réunification de la Normandie réapparaissent des évidences qui sont comme autant de bonnes nouvelles qui peuvent rassurer quant à savoir quoi faire d'un avenir collectif commun. Par les temps qui courent, les bonnes nouvelles sont rares et la Normandie confirme qu'elle est un objet politique fondamentalement positif sur un point essentiel et qui préoccupe la plupart de nos concitoyens: Malgré de nombreuses adversités, malgré un passif de la division régionale qui continue de peser mais surtout grâce à une action publique... [Lire la suite]

22 mai 2019

CAGNY: Hervé MORIN travaille à une solution normande pour la reprise de la sucrerie.

Pendant que certains font d'inutiles polémiques et des insinuations malveillantes pour expliquer la mystérieuse raison pour laquelle la sucrerie de Nassandres (dans l'Eure, département d'un certain Morin) serait épargnée contrairement à celle de Cagny (dans le Calvados) tout en oubliant que ces deux sucreries normandes dépendent de deux groupes industriels différents (la première appartenant au groupe français Saint-Louis), d'autres travaillent à l'élaboration d'une vraie solution pour l'avenir du site industriel de Cagny possédé par... [Lire la suite]
30 avril 2019

Trophées de l'économie: la Normandie demeure une grande région industrielle

Le jeudi 16 mai 2019 aura lieu la grande cérémonie des Trophées de l'économie normande dans les locaux de l'INSA de Rouen: c'est l'occasion de célébrer les talents des entreprises normandes qui développent des savoir-faire traditionnels ou innovants de haute qualité et, bien souvent, à l'international. C'est aussi l'occasion de changer l'image de la Normandie et de ringardiser définitivement certains professionnels des médias et de la communication qui en sont encore à la contemplation nostalgique ou acrimonieuse d'une boîte de... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 16:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 avril 2019

CHOMAGE: pourquoi la baisse est-elle plus forte dans l'Ouest normand?

Contrairement à ce que croyait le piteux Alain Le Vern, les ci-devant Bas-Normands ne sont pas ces boulets roulant dans la bouze, plus pauvres que les ci-devant Haut-Normands et votant indécrottablement à droite depuis... Guillaume le Conquérant! On se souvient du plus minable argument de ce sinistre personnage qui consistait à dire que le retard économique et social des ci-devant Bas-Normands obligerait à une forte augmentation des impôts des ci-devant Haut-Normands en cas de réunification: cet argument foireux alla même se nicher... [Lire la suite]
08 avril 2019

ROUEN: capitale française des motorisations, capitale française des mobilités?

Rouen, on le sait peu, est un nom connu dans le monde entier... Plus particulièrement sur la planète des motoristes car le technopôle du Madrillet, associé aux laboratoires de recherche du groupe Renault particulièrement bien implanté dans la vallée de la Seine normande dans le cadre du pôle de compétitivité national "Movéo" est devenu l'un des lieux mondiaux où se conçoivent les motorisations et les mobilités du futur: c'est un enjeu essentiel car la résolution de l'équation de la motorisation et de la mobilité est au coeur des... [Lire la suite]