07 janvier 2019

Marc LIGOT, le logisticien normand qui veut sauver le PORT du HAVRE

L'Etoile de Normandie se fait avec plaisir l'écho de l'article qui suit, paru dans l'édition de ce 7 janvier 2019 de Paris-Normandie puisque cela concerne un ami de notre cause commune normande, Marc Ligot, en l'occurrence, ancien grand patron de la logistique du groupe Carrefour et qui anime "Seine Solutions", un groupe d'experts qui entend proposer des projets et des solutions concrètes pour passer enfin des discours à la réalité lorsqu'on nous rebat les oreilles avec le potentiel d'intérêt national de l'Axe Seine. L'Axe Seine,... [Lire la suite]

13 décembre 2018

CONTRACTUALISATION TERRITORIALE: La solidarité normande plus efficace que celle de l'Etat!

Dans sa dernière livraison, la Chronique de Normandie éditée par Bertrand TIERCE (n°562 daté du 10 décembre 2018) nous propose un excellent dossier au sujet du déploiement aussi peu médiatique qu'efficace d'une nouvelle carte (pour ne pas dire "réseau") des politiques publiques au niveau régional... On s'en réjouira par principe: "l'universelle araigne" n'est plus redoutablement tapie au fond d'un palais parisien pour tisser, depuis des bureaux lointains, une toile égale sur l'ensemble d'un territoire national qui, par nature, ne... [Lire la suite]
13 décembre 2018

15 JOURS AVANT NOEL: 480000 PAUVRES en Normandie. Que fait-on?

L'Etoile de Normandie s'en était fait ironiquement l'écho... http://normandie.canalblog.com/archives/2018/11/30/36906574.html En pleine crise des Gilets Jaunes, dans les salons de la préfecture de région à Rouen était organisée, le 5 décembre dernier, une conférence de présentation de la "stratégie" nationale de lutte contre la pauvreté présentée par Olivier Noblecourt, le délégué interministériel ad hoc. Nous ironisions sur le fait que les Gribouilles du jacobinisme gouvernemental parisien se retrouvent à remettre au coeur du jeu... [Lire la suite]
06 décembre 2018

Le pôle équin de l'école nationale vétérinaire déménage totalement à Goustranville en Normandie

Les décentralisations d'intérêt national sont rares, notamment en Normandie contrairement à d'autres régions dont le lobbying est très actif sur la place parisienne. En raison d'une Normandie trop longtemps coupée en deux et jetée comme deux trognons de pomme aux pieds des haut-fonctionnaires parisiens, les décentralisations nationales vers la Normandie ne sont guère nombreuses. A notre connaissance, nous avons en Normandie: 1) Le Grand Accélérateur National d'Ions Lourds installé à Caen 2) L'Ecole Nationale Maritime Supérieure... [Lire la suite]
15 novembre 2018

DUNKERQUE, 15 novembre 2018: Le havrais Edouard PHILIPPE annonce la fusion des GPM normands de l'AXE SEINE

L'information a été dévoilé à la mi-journée de ce 15 novembre 2018 à l'occasion de la réunion du Comité interministériel Mer (CIMER) qui s'est finalement déroulé à Dunkerque (et non pas à Brest à la fin du mois comme initialement prévu): Edouard Philippe, le Premier ministre autrefois député-maire du Havre a annoncé, sans surprise, la fusion des deux grands ports maritimes normands du Havre et de Rouen ainsi que le port fluvial de Gennevilliers dans un établissement unique (correspondant à l'actuel GIE HAROPA), ce projet devant... [Lire la suite]
30 octobre 2018

Vers une unité du système portuaire Normand?

Dans la dernière édition de la Chronique de Normandie (n°556 29 octobre 2018) Bertrand Tierce a eu la bonne idée de demander à MM. Bouchery, Serry et Loubet, spécialistes de la géographie logistique et portuaire en Normandie leur vision de l'avenir portuaire normand au moment où de grands changements sont à venir de même que de grands défis: Unité portuaire normande, gouvernance portuaire normande, avenir portuaire normand face aux défis du Brexit et de la concurrence des grands ports de l'Europe du Nord, il est clair qu'une part... [Lire la suite]

27 octobre 2018

CAEN LA MER au péril de l'eau en raison de la pression d'Archimède des PROMOTEURS- BETONNEURS!

La République, au sens romain du mot c'est la "chose" publique dont l'intérêt général doit s'imposer aux intérêts privés fussent-ils plus puissants que la force publique. La question est clairement posée à Caen... place de la République à l'occasion d'un projet immobilier commmercial très controversé imposé par le premier promoteur-bétonneur de la ville et le premier commerçant du centre-ville, à savoir le groupe Sedelka-Europrom (Malek Rezgui) et JEL Diffusion Le Printemps (Laurent Chemla). Le maire de Caen, Monsieur Joël Bruneau a... [Lire la suite]
17 octobre 2018

Après le remaniement ministériel: la MACRONISATION de l'AXE SEINE est... EN MARCHE

BILLET de FLORESTAN Canayer, Le Bodo, Lemonnier, Philippe, Lemaire, Lecornu... Fourneyron, Mayer-Rossignol? Voilà quelques noms d'hommes et de femmes politiques plus ou moins connus qui semblent s'aligner comme s'alignent les planètes des astrologues sur un axe bien déterminé et qui nous permet de deviner la météo politique des prochains mois... Cette affaire se passe dans le ciel étoilé entre Paris et la mer: certains appellent ça l'Axe Seine avec un fil d'or que d'aucuns voudraient tendre de clocher à clocher comme le dit le poète... [Lire la suite]
09 octobre 2018

Quand le CESER se mobilise pour la LNPN cela ne CESER... à rien!

Du moins à pas grand chose... On se souvient, par exemple, de l'occupation d'une brasserie proche du Palais Bourbon à Paris pour tenter de capter l'attention des députés "normands" qui, hélas, n'ont pas de vision commune sur le sujet  (ex: Christophe Bouillon, le député socialiste qui s'oppose à la partie cauchoise du projet) voire même qui ne partagent pas l'idée qu'il faille défendre l'intérêt général normand en tant que tel à l'Assemblée Nationale dans le cadre d'un mandat national jacobin qui est l'exact contraire d'un mandat... [Lire la suite]
18 septembre 2018

Relation ETAT/REGION: Celui qui négociait des coquilles vides avec VALLS critique MORIN trop normand pour Edouard PHILIPPE

L'opposition de gauche au conseil régional de Normandie faisait sa rentrée médiatique ce lundi 17 septembre 2017 à l'occasion d'une conférence de presse donnée à l'abbaye aux Dames à Caen. Nous avons déjà ici relevé que Nicolas Mayer-Rossignol n'était pas Laurent Beauvais et inversement puisque nous avons apprécié la mesure et la sagesse toute normande du second qui pourrait, espérons-le, modérer la fébrilité politicienne du premier encore jeune homme et qui s'est converti sur le tard, c'est le moins que l'on puisse dire, à l'idée... [Lire la suite]