12 novembre 2019

Actualités normandes politiques et industrielles...

La Normandie demeure une grande région industrielle en France. Il lui faut donc à sa tête un capitaine car la Normandie n'est pas un pédalo pour bobos à trottinette mais un paquebot où des matelots s'affairent sur tous les ponts... Pour le capitaine, nous l'avons depuis 2016 et il restera à la barre jusqu'en 2021: Hervé Morin a réussi à incarner politiquement l'évidence normande et à faire vivre la réunification. C'est important car les enjeux, notamment industriels, sont urgents: il faut avoir une vision et une ambition pour savoir... [Lire la suite]

11 novembre 2019

LUBRIZOL: reconstruire l'image touristique de Rouen en Normandie

On lira avec intérêt cet article suivant paru sur le site de Paris-Normandie (10/11/19): https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/en-normandie-comment-le-tourisme-encaisse-l-incendie-de-lubrizol-KE15882338 En Normandie, comment le tourisme encaisse l’incendie de Lubrizol À chaud. Après le choc de l’incendie de Lubrizol, les acteurs du tourisme pansent leurs plaies mais s’inquiètent de l’image de ville polluée. «Je n’ai que de mauvaises nouvelles à vous annoncer, malheureusement ». La voix grave, Éric Liberge,... [Lire la suite]
08 novembre 2019

Bayeux mise sur la cathédrale de Guillaume pour créer une saison touristique d'hiver...

Contrairement à Caen, à Bayeux, du côté de la mairie, ils ont tout compris! Le formidable potentiel du patrimoine historique, architectural et artistique normand n'est ni une charge à entretenir ou une vieillerie ringarde embarrassante, c'est une richesse formidable dans laquelle il faut investir pour dynamiser toute une ville et sa région... https://actu.fr/normandie/bayeux_14047/a-bayeux-guillaume-lassaut-cathedrale_29273249.html À Bayeux : Guillaume à l’assaut de la cathédrale Le spectacle , proposé gratuitement par l'office de... [Lire la suite]
05 novembre 2019

Habiter dans une ville qui n'est pas à la mode: Rouen et la Normandie dans la tête du classement national!

Une enquête mêlant astucieusement niveau des prix au m² et emplois disponibles dans les principales villes régionales de la métropole vient, enfin, bousculer la carte de nos représentations urbaines focalisées sur une vision boboïsée et métropolisée du fait urbain. La carte qui suit est un peu celle de la revanche des villes qui ne sont vraiment pas à la mode dans les magazines au papier glacé qui traînent encore sur les tables basses des salles d'attente des cabinets de médecine libérale: ces villes ne sont pas faites pour attirer... [Lire la suite]
23 octobre 2019

NORMANDIE "bashing" (suite): Le marketing territorial normand n'est pas unifié et Ouest-France en fait ses choux gras!

Billet de Florestan Ouest-France, le grand quotidien régional breton, est, par nature, indifférent à la Normandie et quand on nous parle de notre région dans ce média encore grand, pensé, fabriqué et diffusé depuis Rennes, il est bien rare que cela soit bienveillant: raison de plus de lire la Pravda ligéro-bretonne de l'Ouest pour exercer notre lucidité et notre vigilance sur des sujets essentiels pour la Normandie, son avenir, donc son reflet médiatique, son rayonnement, son image, son attractivité. Un mois après la catastrophe... [Lire la suite]
24 septembre 2019

REMADE: la LICORNE de Monsieur MILLET aurait-elle grandi trop vite?

Remade, la "licorne" de Monsieur Millet aurait-elle grandi trop vite? On se souvient, notamment ici, d'une belle aventure industrielle emmenée par un Matthieu Millet enthousiaste et entreprenant faisant état de l'écoute et du soutien qu'il avait légitimement reçu de la part des élus normands, à commencer par Hervé Morin, le président de la Normandie mais aussi David Nicolas, le maire d'Avranches et président de la communauté d'agglomération "Pays du Mont-Saint-Michel". On se souvient d'une idée industrielle plutôt géniale... [Lire la suite]

14 septembre 2019

Nouvelles inquiétudes au GANIL...

C'était à lire dans les pages de Ouest-France, édition caennaise datée du 12 septembre 2019: Les syndicats de personnels font savoir qu'ils craignent un manque d'investissements et de moyens humains pour la mise en oeuvre optimale de SPIRALE 2, l'extension du Grand accélérateur national des ions lourds établi à Caen, en Normandie et qui permet à la France de compter encore parmi les grandes puissances scientifiques et technologiques mondiales. Aux inquiétudes pointées par les syndicats, nous ajoutons la nôtre: à savoir que le site... [Lire la suite]
11 septembre 2019

SAUVER LA CHAPELLE-DARBLAY ou l'occasion de démontrer définitivement l'efficacité de l'intelligence économique normande!

Depuis la veille au soir à Grand-Couronne mais aussi dans toute la Normandie entrepreneuriale et industrielle on doit, en principe, sonner le tocsin: l'un de nos plus beaux fleurons industriels est directement menacé!   "Ceci tuera cela." Victor Hugo, exergue de "Notre-Dame de Paris" Nous venons d'apprendre que l'usine à papier de la Chapelle- Darblay située sur la commune de Grand-Couronne, donc sur le territoire de la Métropole de Rouen présidée par le crépusculaire Yvon Robert, usine performante, ultra-moderne et, qui... [Lire la suite]
07 septembre 2019

Un documentaire à voir sur France 3 Normandie sur l'agence régionale de l'attractivité: être fier de notre région monde!

Billet de Florestan: Récemment, on a pu voir passer sur l'antenne de France 3 Normandie, un documentaire plutôt bienveillant et exhaustif sur le travail, a priori difficile de réveiller sinon de reconstruire une fierté collective normande à partir d'une agence régionale dédié à l'attractivité de la Normandie. Voulue et présidée par Philippe Augier, le maire de Deauville, dirigé par le britannique Michael Dodds et animée par une petite équipe féminine très dynamique basée au Havre, l'agence de l'attractivité s'est fixée comme... [Lire la suite]
18 août 2019

Saint-Lô: banderole de colère paysanne contre le CETA. Il nous faut, d'urgence, une AOC Lait de Normandie!

Il y a des causes. Donc des conséquences... Il faut assumer les conséquences politiques de ce que l'on vote à l'Assemblée Nationale quand on est élu député. Il faut aussi savoir tirer ces conséquences politiques en respectant l'intégrité des biens et des personnes ainsi contestées en usant de moyens de protestation adaptés qui rendront une colère agricole bien justifiée plus légitime encore. A Saint-Lô, les éleveurs laitiers à juste titre inquiets des conséquences pour l'avenir de leur profession suite au vote du traité de Libre... [Lire la suite]