22 mai 2017

ATTRACTIVITE: La future marque régionale normande sera dévoilée le 23 juin 2017

En tant qu'ambassadeur de la Normandie, nous avons été averti, il y a quelques jours, de l'imminence de la date: le 23 juin 2017 à l'abbaye aux Dames de Caen, siège du conseil régional de Normandie, le visuel (logo) et le nom de la future marque régionale normande vont être dévoilés. On nous assure que ce qui sera dévoilé le 23 juin prochain résulte de la synthèse des expériences et analyses présentées et partagées par les acteurs de la société civile normande à l'occasion de plusieurs séances de "Normandie lab" au cours de l'hiver... [Lire la suite]

22 mai 2017

Pour VALORISER le patrimoine normand en péril: et si on essayait le modèle des POUSADAS portugaises ?

Un ami du patrimoine normand nous a fait parvenir via notre compte Facebook la présentation et les photographies qui suivent au sujet de ce qui fut l'un des plus fastueux châteaux de Normandie: le château de Vassy à Brécey (Manche, Avranchin). Ce qui reste est encore impressionnant, à savoir le grand corps de logis qui était, autrefois, cantonné à chaque bout de grands pavillons carrés à haut comble qui furent démolis après la Révolution... Ce monument n'est classé MH que depuis 2000 et il pourrait bénéficier de gros travaux de... [Lire la suite]
13 mai 2017

NORD COTENTIN: Il faut sauver le chateau de CARNEVILLE de la mérule !

Le patrimoine architectural et artistique normand est d'une richesse immense. Mais il est menacé. Après les destructions massives des bombes de 1944, il faut dorénavant compter avec des attaques mutiples liées aux changements profonds des cadres culturels, institutionnels et économiques de notre société: l'effondrement de la pratique religieuse fragilise le patrimoine architectural de l'église catholique et la déprise rurale, la mutation des pratiques agricoles vers le modèle agro-industriel productiviste ainsi que le mitage... [Lire la suite]
13 mai 2017

1944 /2016: LA SECONDE RECONSTRUCTION NORMANDE pour sortir de la crise française

A Paris et, pire encore, à Bruxelles nous n'avons que des gestionnaires et des comptables qui respirent l'air de leur évidence, celle de la finance mondialisée et dérégulée, tout en l'imposant au reste du réel. Ces messieurs dames dirigeants tant dans la haute fonction publique que dans les grands conseils d'administration des banques ou des multinationales, se plaignent régulièrement de la France, pays bloqué qui refuse les "réformes"... Leurs réformes. Il nous semble judicieux, sinon urgent, de renverser un tant soit peu la... [Lire la suite]
09 mai 2017

NORMANDIE MARITIME: Après Jean- Luc Mélenchon, Emmanuel Macron s'intéresse à l'économie de la Mer

Quand on n'a pas d'idées, l'intelligence notamment politique, consiste à prendre les bonnes idées de ses adversaires. Pendant la campagne des présidentielles, c'était Jean-Luc Mélenchon qui avait le programme le plus ambitieux et le plus structuré sur un thème souvent oublié dans la très jacobine capitale parisienne: l'économie maritime. Aux dernières nouvelles, le nouveau président en marche a un programme pour relancer l'économie de la mer, qui a largement puisé dans les constats et les propositions du candidat de la France... [Lire la suite]
04 mai 2017

ELBEUF 3 MAI 2017: La REGION se dote d'une politique culturelle mais oublie la culture régionale normande...

Mercredi 3 mai 2017 dans le cadre prestigieux du cirque théâtre d'Elbeuf, une nouvelle étape importante dans le processus de reconstruction d'une unité normande a été franchie: devant un peu plus de 200 personnes venues des cinq départements normands, acteurs de la vie culturelle régionale, se sont rendus à l'appel du président de région Hervé Morin pour prendre connaissance de la nouvelle politique régionale normande en matière culturelle qui doit être considérée (et il semble que cela sera effectivement le cas) comme l'une des... [Lire la suite]

04 mai 2017

PRESIDENCE MACRON: Le lobby breton se verrait bien à MATIGNON

Sans illusion et avec lucidité, à la vue du spectacle lamentable du débat de la veille au soir, il va falloir se faire à l'idée qu'Emmanuel Macron sera, pendant cinq ans, le président de la République française dans la logique de poursuivre la gestion actuelle du réel consistant à adapter notre pays à la mondialisation libérale et financière sous standard culturel américain: une majorité de Français semblent disposés à consentir à l'abdication de notre prétention à la civilisation universelle pour n'habiter qu'une région du monde... [Lire la suite]
03 mai 2017

Le coup d'éclat des éditeurs normands au SALON du LIVRE de PARIS

Depuis la parution en  2008 de l'essai de Pascale Casanova, "La république mondiale des lettres", nous pouvons savoir que Paris n'est plus la capitale littéraire qu'elle fut car Paris s'est... comment dire? ... Provincialisée ! C'est là le comble du jacobinisme d'avoir concentré sur deux arrondissements parisiens de la rive gauche de la Seine toute l'intelligence et donc toute la bêtise du Monde sur une tête d'épingle. A lire Casanova, c'est que le parisianisme empêche de faire de Paris, la capitale globale de la francophonie... [Lire la suite]
02 mai 2017

Le Courrier cauchois échapperait au GROUPE LECLERC La Manche Libre-Tendance Ouest

On a vu récemment que la reconstruction d'une véritable souveraineté régionale normande dans le cadre de l'unité retrouvée passera par la renaissance d'un pôle médiatique normand indépendant. Jusqu'à présent, dans un paysage de la presse régionale en Normandie encore foisonnant, notamment en raison des quelques 30 titres hebdomadaires locaux normands (un record pour une région française), seuls trois titres ou groupes de presse multi-médias demeurent indépendants face au monopole du groupe ligérobreton Ouest-France/ Publihebdos: 1°... [Lire la suite]
26 avril 2017

500ème anniversaire du HAVRE: to be or not to be?

En tout cas, s'il s'agissait de communiquer avec la belle langue du Roi de France François 1er, il faudrait craindre que cela soit mort sur la place où il faudrait être. En bon franglish officiel, cela donne, paraît-il,  "the beach to be". Non, il ne s'agit pas d'Omaha ou d'Utah beach, plages habituées aux anniversaires, mais d'une plus sainte adresse, celle du Havre de Grâce: doit-on citer en entier le nom officiel de la ville fondée au milieu de nulle part dans les vasières et les roseaux pour suppléer aux carences de la... [Lire la suite]