28 novembre 2018

AXE SEINE: La Normandie, poste avancé de Paris... A condition d'avoir des Normands dans le poste!

 Au moment historique de la restauration d'une unité politique et institutionnelle normande après une éclipse de près de deux siècles (1790) suivie de quelques soixante années d'une calamiteuse division (1956), décision historique prise par Monsieur François Hollande président de la République française né à Rouen, quelques jours avant de commémorer le 70ème anniversaire du Débarquement de 1944 le 6 juin 2014, nous avions écrit que le retour à l'unité normande était le "grand pari normand" face à celui d'un Grand-Paris englobant... [Lire la suite]

23 novembre 2018

AVENIR de l'INDUSTRIE: deux léopards normands sont plus agiles qu'un DIPLODOCUS jacobin centralisé!

BILLET DE FLORESTAN Alors que la colère des gilets jaunes est aussi celle d'une France "périphérique" qui "se lève tôt" pour "travailler" dans l'industrie, le Premier ministre Edouard Philippe présidait à Paris, le 22 novembre 2018, un conseil national de l'Industrie auquel Hervé Morin et la préfète de région Fabienne Buccio ont participé pour représenter la Normandie. Il semble que la prise de conscience soit bien là:  L'idée d'un "capitalisme sans usines", propagée par Claude Bébéar dans les élites patronales, financières,... [Lire la suite]
22 novembre 2018

Port de Rouen, l’arrogance outrecuidante du président de l’UPR

Actualité maritime et portuaire spectaculaire aujourd’hui : UPR : "Il faut davantage de privé dans les stratégies portuaires" L’Antenne Jeudi 22 Novembre 2018 https://www.lantenne.com/UPR-Il-faut-davantage-de-prive-dans-les-strategies-portuaires_a44274.html Directeur général du groupe Normandie Logistique (450 salariés), Christian Boulocher (62 ans) a pris, le 5 juillet dernier, la présidence de la puissante Union portuaire rouennaise (UPR). Dans un esprit de continuité après dix années assurées avec combativité par Philippe... [Lire la suite]
20 novembre 2018

FUSION PORTUAIRE: Où sera la passerelle de commandement et QUI en seront les capitaines?

Billet de Florestan: Edouard Le Barbu, ci-devant capitaine au long cours de la ville du Havre, a donc tranché! En 2021, il n'y aura plus qu'une seule autorité portuaire de la porte océane havraise au... Pont- neuf parisien. Bigre! On craint alors d'avoir à penser que l'on confonde encore et toujours le contenant avec le contenu, la qualité avec la quantité ou la taille avec l'importance: que l'on confonde, une fois encore, la carte avec le territoire selon une vision techno-jacobino-parisienne qui a son fondement dans l'imagination... [Lire la suite]
11 octobre 2018

L'hebdomadaire LA TRIBUNE salue l'efficacité économique de l'EVIDENT RETOUR à l'UNITE NORMANDE

Trois ans après sa réunification officielle, la Normandie impose, désormais à tous son évidence: ainsi cet article proposé par la Tribune qui insiste sur la réunification qui répare la Normandie et qui remet en route vers son avenir une ancienne province de France qui bénéficie du privilège rare et précieux d'une coïncidence quasi parfaite entre la région fonctionnelle et la région géo-historique culturelle et patrimoniale: cela donne une force incontestable au projet normand au point que l'on peut dire en toute modestie mais avec... [Lire la suite]
04 octobre 2018

COOPERATION NORMANNO-NORVEGIENNE: UNE PEPITE NORMANDE SOUS VALORISEE ET SOUS EXPLOITEE

Voici un sujet urgent car il s'agit de l'avenir de l'un des atouts maîtres pour faire rayonner la Normandie en Europe et à l'international comme cela peut être aussi une pièce maîtresse pour l'affirmation d'une intelligence territoriale normande au moment où on ne peut plus compter sur la présence et l'accompagnement de l'Etat central jacobino-parisien et où se préfigure une recomposition complète des politiques publiques de l'Union européenne en conséquence d'un Brexit qui menace, par ailleurs, directement les intérêts normands. ... [Lire la suite]

02 octobre 2018

Création d'un Pôle GRAND OUEST de l'innovation numérique: le communiqué officiel ne dit rien de l'essentiel...

Sur l'Etoile de Normandie nous avions repris l'information révélée dans une récente édition de la Lettre Eco Normandie au sujet de l'obligation faite par l'Etat de regrouper certains pôles de compétitivité jugés trop petits afin d'atteindre la fameuse taille critique: c'est ainsi que le pôle normand et caennais "TES" (Transactions électroniques sécurisées) a décidé de se rapprocher du pôle ligéro-breton "Images et Réseaux". Cette nouvelle nous a alerté et nous avons fait un billet plutôt critique sinon piquant que nous regrettons... [Lire la suite]
18 septembre 2018

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE NORMAND: LA METHODE SCANDINAVE

La Normandie caracole en ce moment en tête de nombreux palmarès du dynamisme économique. Après des années de défaitisme et de déclin régional dans un "trou normand" coupé en deux, ça fait bien plaisir! La réunification démontre, définitivement son utilité et selon un récent sondage plus de 60% des Normands interrogés sont satisfaits de l'unité retrouvée et se disent fiers d'être Normands, un cas unique dans le paysage régional français. Le coeur du réacteur nucléaire de cette belle réussite normande n'est pas à Flamanville mais dans... [Lire la suite]
18 septembre 2018

L'ETAT menace TES la Normande de mariage forcé: soit avec un PARISIEN soit avec un BRETON!

C'est pour nous, une fois encore, une ALERTE. Donc, une menace sur l'avenir normand. La Normandie réunifiée fait un grand effort pour récupérer sa souveraineté perdue dans les domaines les plus stratégiques pour l'avenir par des années de déclin dans la division et la médiocrité localiste ou le paternalisme étatique. Et la division normande fut même justifiée par le fait que les Normands avaient pris l'habitude, faute de savoir s'entendre entre eux, de s'asseoir le "cul entre deux chaises", à savoir, une fesse "bas-normande" sur la... [Lire la suite]
17 septembre 2018

Promotion territoriale sur le Parvis de la Défense: La NORMANDIE est, semble-t-il, plus connue en Californie qu'à... CAEN LA MER

Dans l'édition caennaise du 12 septembre 2018 de Ouest-France, nous avons relevé l'article suivant qui démontre que le retour à l'unité normande n'a pas pour autant éradiqué quelques vieilles maladies qui ont prospéré pendant les tristes temps du déclin régional normand dans la division... Parmi ces maladies, l'une des plus redoutables, c'est le localisme. Un localisme d'autant plus redoutable qu'il n'hésite pas à prendre le risque du ridicule d'une promotion de lui-même au coeur fébrile de la mégalopole mondialisée qui n'aura même... [Lire la suite]