16 janvier 2021

Péris en mé...

La rédaction de l'Etoile de Normandie adresse ses plus sincères condoléances aux familles endeuillées de ces trois marins-pêcheurs normands naufragés et décédés au large de notre côte... Péris en mé: no l'dit. Pis no dit qu'vâot  muus l'taire. Les femmes sé sènent sus l'couop. Les houmes né savent qui faire. Péris en mé: les p'tiots vouos guettent dreit dauns l'blaume d'l'u: "Al-ouos en, mes éfaunts..." et non n'les dispute pus... Touot l'monde est lo trembllaunt sus les marches dé l'égllise, Et no guette oû pus louen sus... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 janvier 2021

Les noms de lieux en France doivent-ils être écrits dans leur langue régionale d'origine?

Le dernier billet de Michel Feltin-Palas, de la rédaction de l'hebdomadaire l'Express et défenseur ardent de notre magnifique patrimoine linguistique régional français menacé de disparition, évoque, à nouveau, nos affaires normandes... En lisant ce qui suit, on s'aperçoit que le jacobinisme des hauts-fonctionnaires parisiens du ministère de l'Intérieur n'est vraiment pas une réalité très sympathique! Les noms de lieux doivent-ils être francisés? Dans un pays historiquement multilingue, il paraîtrait logique d'écrire les noms de... [Lire la suite]
01 janvier 2021

Culture normande: l'exposition des "Goules de haies" se visite en plein air en faisant du vélo à Bricbé!

L'Eteile de Normaundie fait volontier la réclame pour nos amis des "amis du Donjon" de Bricbé/Bricquebec qui nous annoncent une bien belle initiative à voir en images ci-après! Message de Rémi Pézeril...   Boujou !    Les Amis du Donjon ont affiché en extérieur sur la Voie verte à Bricquebec une expo de 26 panneaux 120 cm x 150 cm :  photos de personnages que l'on peut observer dans les haies : humour, défense des haies, dialogues en normand. Une balade à faire sans risque de virus ! (près du carrefour... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 décembre 2020

REVUE de presse normande au 15 décembre 2020: plénière du conseil régional; Brexit empêché, double parjure, etc...

Revue de presse normande au 15 décembre 2020: Lundi 14 décembre 2020, le conseil régional de Normandie s'est réuni en séance plénière restreinte (Covid oblige) dans la salle Guillaume de l'abbaye-aux-Dames de Caen, siège de la région pour examiner le budget 2021 qui sera le dernier du mandat inaugural de l'unité normande... Macmillan, un Premier ministre anglais avait coutume de dire: "les événements sont les premiers ennemis d'un gouvernement". La crise sanitaire et économique exceptionnelle dans laquelle nous sommes plongés depuis... [Lire la suite]
08 décembre 2020

Jersey, 1857... Quand le grand Victor Hugo parlait de notre langue normande!

La Normandie Inconnue  Dernièrement, je me promenais dans la paroisse de Saint-Ouen, la plus sauvage et la plus normande parmi les douze paroisses de Jersey, celle où le patois s'est conservé le plus pur et où les revenants daignent encore parler aux vivants. Sur la route, assise sur un petit banc de pierre, à l'entrée d'une chaumière qui avait de la paille à son toit et de la dentelle à sa fenêtre, une vieille femme chantait. Je m'approchai. Ce n'était ni de l'anglais, ni du français qu'elle chantait; c'était une langue... [Lire la suite]
05 décembre 2020

Les dernières nouvelles de notre langue normande...

Nous venons de l'apprendre: Le 3ème colloque régional sur l'état des "parlers normands" aura lieu à l'abbaye-aux-Dames à Caen le 20 mars 2021 avec l'espoir de la confirmation de l'arnouvé, le renouveau, le printemps pour la langue normande après un long, très long hiver. Cela fait, en effet, trois ans que la région Normandie a mis en oeuvre une politique publique régionale spécifique de soutien à la langue régionale suite à une convention signée et établie avec la FALE, la fédération régionale des associations culturelles normandes... [Lire la suite]

02 décembre 2020

Une francophonie parisienne avachie se vautre dans le globiche et demeure fâchée avec les langues et les accents de ses régions.

Confier la diffusion de nos précieuses identités culturelles régionales aux journalistes du réseau de radio public "France Bleu" revient à jeter des perles à des cochons sachant que les autres cochons d'une bande FM française de plus en plus malentendante avec la langue française (langue parlée médiatique de plus en plus pauvre et avachie, invasion des anglicismes), les ignorent plus encore! Dans son dernier billet, Michel Feltin-Palas, infatigable défenseur de notre patrimoine linguistique de nos régions de France, un patrimoine... [Lire la suite]
27 novembre 2020

ENFIN! On pourra se promener en liberté surveillée avec une attestation en langue normande!

Merci à notre ami Jean-Philippe d'y avoir pensé! https://actu.fr/insolite/un-passionne-cree-une-attestation-derogatouere-et-autorisee-en-langue-normande_37718787.html Il crée une attestation "dérogatouère" (et valable) en langue normande Durant le confinement, vous pouvez dorénavant circuler avec une attestation dérogatoire en langue normande, grâce à un passionné, qui a traduit le document. Explications. Par Jean-Baptiste Morel Publié le 27 Nov 20 à 6:09  Acertaine qué je cache pouor les affais qui sount sous (merqui eul... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 21:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
23 novembre 2020

Pour la Nouée et les fêtes de fin d'année, déconfinons la langue normande!

Sur l'Etoile de Normandie, nous faisons la réclame de la Normandie pour tous celles et ceux qui s'en réclament! Et pour déconfiner la Normandie, sa culture, son histoire, sa langue, on vous donne rendez-vous non pas dans la jungle numérique d'Amazon mais sur le site de nos amis de Magène qui depuis leur Nord-Cotentin, font beaucoup et depuis des années pour la sauvegarde et la transmission du patrimoine immatériel de notre région... Le normand : une super idée pour les fêtes ! Notre boutique 100% normande pur jus... [Lire la suite]
13 novembre 2020

Enseignement de la langue normande, état des lieux (revue de presse)

Nous avons évoqué ici, suite à un billet d'humeur de Michel Feltin-Palas, la situation de blocage sinon de crispation idéologique de l'Education Nationale qui, à la suite des déclarations de son ministre, se montre, plus que jamais, frileuse sur la question d'enseigner les langues régionales de France dans le cadre des horaires scolaires officiels et des moyens pédagogiques et éducatifs mis à disposition: On sait que Monsieur Blanquer se montre très réticent sur ce sujet au point de s'en prendre aux acquis déjà en place et reconnus... [Lire la suite]