15 juin 2020

L'Etoile de Normandie défend la langue normande, donc la langue française: un nouvel APPEL du 18 juin pour dire NON...

... à l'occupation étrangère (anglo-américaine en l'occurrence) de notre langue. Et pour dire NON aux collabos du "globish" ou du "frangliche"! (L'abus de frangliche est dangereux pour la santé de la langue française, à consommer avec modération.) Un appel du 18 juin pour dire... OUI à la diversité et à la richesse de notre patrimoine linguistique francophone, en France, sur nos territoires, dans nos régions mais aussi dans nos outremers et à l'international. En conséquence, nous relayons avec plaisir le communiqué suivant... [Lire la suite]

09 juin 2020

Michel Feltin-Palas: quand la France ne parlait pas QUE le français...

On vous donne à lire le dernier billet de Michel Feltin-Palas posté sur son blogue: https://www.lexpress.fr/region/sur-les-bout-des-langues-langues-francaise-et-regionales_2032767.html Quand le français était minoritaire en France Pour la première fois dans l'Histoire, tous les Français ou presque parlent français. Un événement souvent négligé alors qu'il marque une étape fondamentale pour un pays qui, jusqu'alors, avait toujours été multilingue. Je suis désolé de commencer cet article par des lignes susceptibles de heurter... [Lire la suite]
26 mai 2020

Souvenirs, souvenirs... ASGARD, l'hirondelle qui a fait le printemps normand.

Asgard... Vous vous souvenez? L'un des tous premiers groupes de folk normand dans les années 1970: une hirondelle qui a fait le printemps normand. Un printemps on le sait bien tardif mais l'hiver normand commencé dans les ruines de la dernière guerre a été si long! A découvrir ou redécouvrir sous le lien suivant: https://www.youtube.com/watch?v=WZeU2fDAKj4&feature=emb_share&fbclid=IwAR3BcIYGDo_MrV9ysoX17iE5QoBbkW0x8AoYXgHazdrEJ-dKVCc0A-vZekA Et à propos des "érondes" normandes (hirondelles) on lira aussi ceci: ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 16:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 avril 2020

Le jacobinisme linguistique français affaiblit la francophonie face au "globiche" mondialisé.

Non! Ce n'est pas la diversité linguistique francophone régionale (ou du moins ce qu'il en reste...) qui met structurellement en péril l'avenir de la langue française. C'est, au contraire, l'effondrement des soi-disant "élites" parisiennes dans un globish mondialisé qui s'impose avec arrogance partout et à tous qui forme, actuellement, l'atteinte la plus grave à la qualité linguistique francophone tant pour la syntaxe que pour le lexique. Bien au contraire, les langues régionales d'oïl et d'oc doivent être considérées comme des... [Lire la suite]
21 avril 2020

Les langues régionales mènent-elles au séparatisme?

Il est des questions qui obligent à tourner au moins sept fois sa langue dans sa bouche avant de répondre... Et à la question impertinente proposée par Michel Feltin-Palas dans sa dernière lettre d'information, on a envie de faire une réponse de... normand! Lire ci-après: https://www.lexpress.fr/culture/les-langues-regionales-menent-elles-au-separatisme_2124102.html Les langues régionales mènent-elles au séparatisme ? Selon certains, les cultures minoritaires constituent une menace pour l'unité nationale. L'exemple suisse montre... [Lire la suite]
30 mars 2020

Pour nous remonter le moral: la chronique normande de Gilles MAUGER revient...

Un peu de langue normande à lire pour nous remonter le moral grâce à la chronique proposée par Gilles Mauger dans l'Eveil de Pont-Audemer... https://actu.fr/normandie/saint-philbert-sur-risle_27587/patois-normand-retrouvez-eune-tite-histouere-gilles-mauger-chouque_32605873.html Patois normand : retrouvez « Eune tite histouere » de Gilles Mauger (La Chouque) Gilles Mauger est comme tous les Normands un peu « moqueu », il se dépêche toujours d’en rire et a bien raison… – (©L’Eveil de Pont-Audemer) Gilles Mauger, membre... [Lire la suite]

14 mars 2020

Avec la langue normande, sauvons notre langue française du FRANGLICHE... parisien!

Il n'y a pas que le Corona virus... Une autre pandémie sévère sévit aussi et elle s'apparente, de plus en plus, à un "linguicide" ou plutôt à un suicide culturel pratiqué sciemment par des pseudo élites politico-médiatiques et culturelles enfemées dans leur bulle parisienne, "élites" qui ont décidé de prendre le large avec la langue française, de fuir un idiome qu'elles croient bouzeux ayant un passé forcément honteux et qui ne serait parlé que par ces Gaulois réfractaires "souchards" qui sont encore enracinés dans leurs... [Lire la suite]
11 mars 2020

CONFERENCE du Séminaire Normandie de l'UP CAEN: Les politiques publiques régionales normandes en question

Au château de Caen, dans la salle d'études de l'auditorium du musée des beaux-arts ce mardi 10 mars 2020 devant un public attentif et nombreux, nous donnions la dernière conférence publique de notre session annuelle 2019/2020 du séminaire "Normandie" de l'Université Populaire de Caen (11ème année). Après avoir défini dans la séance précédente ce que pouvait être une politique publique régionale authentiquement normande, nous avons procédé à un examen critique de ces politiques publiques régionales normandes quant aux résultats et aux... [Lire la suite]
10 mars 2020

Pour une Education Nationale jacobine et mesquine, la langue normande n'est qu'un patois rural qu'il faut laisser crever...

L'Etoile de Normandie vous fait partager, sans réserve, le dernier billet de Michel FELTIN-PALAS de la rédaction de l'Express, écrivain français originaire du Béarn et amoureux d'un patrimoine linguistique régional français qu'il sait en voie de disparition... Un billet en forme de coup de gueule, une fois encore, contre l'arrogance et le mépris ignorant du pouvoir culturel jacobin parisien propre au centralisme linguistique français qui campe toujours sur la ligne suicidaire de l'abbé Grégoire contre la diversité linguistique... [Lire la suite]
07 mars 2020

ARGENTAN: 7ème fête de la Normandie les 7 et 8 mars 2020

L'ancienne foire aux bestiaux d'Argentan, foire séculaire programmée au début du Carême, a fait sa mue pour se relancer en une fête de la Normandie avec un succès populaire qui n'a jamais failli et qui confirme l'attachement des gens à leur région autour de ces bons produits de la campagne normande: c'est, certes,  une Normandie de carte postale qui est promue à cette occasion, une Normandie rurale avec son foin et son fumier, une Normandie populaire qui aime ses bêtes loin des délires urbains des véganes et autres animalistes... [Lire la suite]