01 décembre 2019

BLANQUER le jacobin fait peser une grave menace sur l'avenir de l'enseignement des langues régionales...

Nouvelle démonstration est faite que nous avons à subir, en ce moment, le gouvernement le plus techno-jacobino-centralo-parisien depuis des lustres car les langues régionales sont à la décentralisation ce qu'un rosier planté au bout du rayon de vigne est à la viticulture: un sujet très sensible dont l'état particulier témoigne de l'état général. Jean-Michel Blanquer... Le ministre jacobin venu de la planète Zorg! Bref! les langues régionales de France, un patrimoine immatériel menacé mais précieux pour l'avenir d'une langue... [Lire la suite]

30 octobre 2019

La dernière chronique en langue normande proposée par Gilles MAUGER

On l'attend chaque jeudi, voici donc la dernière chronique normande de Gilles Mauger pour l'Eveil de Pont Audemer (30/10/19): COMME DISAIT MA GRAND MERE Avei eun vente eud cuhé d’canton. Avoir de l’embonpoint. VOCABULAIRE NORMAND L’acre, mesure de surface a pour origine scandinave, akr qui désigne un champ. DO YOU SPEAK NORMAN ? Yes you do but you don’t know it. To abound est issu du normand abounder. EUNE TITE HISTOUERE Super beauté marché _ Boujou Maite Jean, cha va ti byin anhuit ? _Cha va couomme ch’est m’né. Pas ?... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 octobre 2019

Les cafés de la langue normande: prochains cafés à Pont-Audemer et Cherbourg les 8 et 14 novembre 2019

Depuis quelques semaines, à l'initiative de la FALE, la fédération régionale des associations culturelles valorisant le patrimoine de la langue normande avec le soutien de la région Normandie, des cafés de conversation en langue normande sont organisés: une première expérience se mène à Cherbourg et elle rencontre un grand succès ce qui augure positivement pour la suite du dispositif. Le café normand se tient donc à Cherbourg au comptoir des halles, chaque premier jeudi du mois: prochaine date, le 14 novembre 2019.   Pour en... [Lire la suite]
29 septembre 2019

Une nouvelle chronique normande proposée par Gilles MAUGER

Chronique de Gilles Mauger pour L' Eveil de Pont Audemer (26 septembre2019): COMME DISAIT MA GRAND MERE Cha vos tumbe eudssus couomme la véhole su’l’bas clergé. En français on dirait : comme la misère sur le peuple. VOCABULAIRE NORMAND Muler, bouder. Origine scandinave, muli qui veut dire gueule. DO YOU SPEAK NORMAN ? Yes you do but you don’t know it. Absence a bien sûr pour origine normande absence. EUNE TITE HISTOUERE Le plus riche du cimetière _ Boujou Maîte Jean, cha va ti couomme vos volez ? _ Cha va... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 01:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 septembre 2019

Langue normande: la chronique de Gilles Mauger

Comme chaque semaine, sur l'Etoile de Normandie, on retrouve avec plaisir la chronique normande de Gilles Mauger pour l'Eveil de Pont Audemer (édition du 5 septembre 2019) COMME DISAIT MA GRAND MERE Est eune mé va d’ssous. C’est une mère va dessous, une femme facile. VOCABULAIRE NORMAND Evalinguer, lancer loin de soi a pour origine scandinave valslöngva, catapulte. DO YOU SPEAK NORMAN ? Yes you do but you don’t know it To embrace vient bien sûr du vieux normand embracer, abracer. EUNE TITE HISTOUERE eune histouère... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 août 2019

Cafés en langue normande, musiques actuelles normandes... Attention! ça va locher!

La FALE, la fédération régionale culturelle qui promeut la langue normande, désormais avec le soutien du conseil régional de Normandie, organise à Cherbourg le 12 septembre 2019 le premier café normand en langue normande...  En réponse à un certain grincheux quelque peu pissefroid ou à d'autres découragés Vikings au coeur triste devant une énième opération Overlord celtomane sur nos côtes normandes, à quelques jours d'une nouvelle édition du festival britannophile des "Traversées de Tatihou", l'Etoile de Normandie vous... [Lire la suite]

05 juillet 2019

Défense de la langue normande: le combat culturel commence!

A juste titre, nous avions critiqué La Manche Libre, premier hebdomadaire indépendant normand dans sa plutôt médiocre couverture de la fête des Rouaisons, la fête annuelle célébrant la langue normande qui s'est tenue à Montebourg les 21/22 et 23 juin dernier. Dans sa dernière édition pour le Nord-Cotentin datée du 4 juillet 2019, l'hebdomadaire Manchot a retrouvé son angle pro-normand avec cet article qui constate les progrès actuellement réalisés dans la présentation du patrimoine linguistique normand à la population: la défense et... [Lire la suite]
27 juin 2019

DISCOURS en normand au sujet de la reconnaissance officielle normande de la langue normande...

L'Etoile de Normandie (L'Eteile de Normaundie) a le plaisir de vous donner à lire la version normande du discours prononcé par Nicolas Abraham, le président de la fédération régionale des associations de la langue normande (FALE) à l'occasion de la signature le 18 juin 2019 en l'abbaye-aux-Dames de Caen et en présence d'Hervé Morin, président de la Normandie, d'une convention qui permet la reconnaissance officielle par la région Normandie de la langue normande... Moussieu le Président Morin, Mesdèmes, messieus l’s éleus, Et touos... [Lire la suite]
18 juin 2019

NOUVEL APPEL du 18 JUIN: Le CENTRALISME PARISIEN politico-médiatique est le VRAI TOMBEAU de la Francophonie

Osons la comparaison... La Francophonie est une galaxie qui perd de son éclat et de son attraction puisqu'elle tourne autour d'un... trou noir! La France qui, actuellement, par des révolutions sociétales et générationnelles redoutables est en train de renvoyer dans les poubelles de l'Histoire tous les cadres et fondements collectifs qui ordonnaient sa civilisation depuis plusieurs siècles (lire l'essai de Jérôme Fourquet "l'archipel français"), laisse aussi partir sa langue: Le coeur du trou noir c'est Paris où des armées de... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juin 2019

LANGUES REGIONALES: Monsieur BLANQUER perd son latin...

La bêtise des gens cultivés, intelligents et puissants est bien souvent plus redoutable que celle des humbles illettrés: l'impensé d'un penseur, le point aveugle d'un ministre plutôt lucide, le mépris de classe et de caste de la part de ceux qui ont, en principe, lu tous les livres est, plus qu'une erreur d'appréciation intellectuelle, une faute de goût sinon une faute morale comme le rappelait si justement Germaine de Staël dénonçant l'arrogance de la "République française des lettres" de son époque... Quand on ne connait pas un... [Lire la suite]