05 juillet 2019

Défense de la langue normande: le combat culturel commence!

A juste titre, nous avions critiqué La Manche Libre, premier hebdomadaire indépendant normand dans sa plutôt médiocre couverture de la fête des Rouaisons, la fête annuelle célébrant la langue normande qui s'est tenue à Montebourg les 21/22 et 23 juin dernier. Dans sa dernière édition pour le Nord-Cotentin datée du 4 juillet 2019, l'hebdomadaire Manchot a retrouvé son angle pro-normand avec cet article qui constate les progrès actuellement réalisés dans la présentation du patrimoine linguistique normand à la population: la défense et... [Lire la suite]

27 juin 2019

DISCOURS en normand au sujet de la reconnaissance officielle normande de la langue normande...

L'Etoile de Normandie (L'Eteile de Normaundie) a le plaisir de vous donner à lire la version normande du discours prononcé par Nicolas Abraham, le président de la fédération régionale des associations de la langue normande (FALE) à l'occasion de la signature le 18 juin 2019 en l'abbaye-aux-Dames de Caen et en présence d'Hervé Morin, président de la Normandie, d'une convention qui permet la reconnaissance officielle par la région Normandie de la langue normande... Moussieu le Président Morin, Mesdèmes, messieus l’s éleus, Et touos... [Lire la suite]
18 juin 2019

NOUVEL APPEL du 18 JUIN: Le CENTRALISME PARISIEN politico-médiatique est le VRAI TOMBEAU de la Francophonie

Osons la comparaison... La Francophonie est une galaxie qui perd de son éclat et de son attraction puisqu'elle tourne autour d'un... trou noir! La France qui, actuellement, par des révolutions sociétales et générationnelles redoutables est en train de renvoyer dans les poubelles de l'Histoire tous les cadres et fondements collectifs qui ordonnaient sa civilisation depuis plusieurs siècles (lire l'essai de Jérôme Fourquet "l'archipel français"), laisse aussi partir sa langue: Le coeur du trou noir c'est Paris où des armées de... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juin 2019

LANGUES REGIONALES: Monsieur BLANQUER perd son latin...

La bêtise des gens cultivés, intelligents et puissants est bien souvent plus redoutable que celle des humbles illettrés: l'impensé d'un penseur, le point aveugle d'un ministre plutôt lucide, le mépris de classe et de caste de la part de ceux qui ont, en principe, lu tous les livres est, plus qu'une erreur d'appréciation intellectuelle, une faute de goût sinon une faute morale comme le rappelait si justement Germaine de Staël dénonçant l'arrogance de la "République française des lettres" de son époque... Quand on ne connait pas un... [Lire la suite]
07 mai 2019

LANGUES REGIONALES: un oiseau de mauvais augure...

Dans son dernier billet publié sur son blog du site de l'Express, Michel Feltin-Palas, le vaillant défenseur du patrimoine des langues régionales de France, nous met en alerte... Il s'agit encore d'une certaine Nathalie Loiseau. Décidément! Langues Régionales : Une Loiseau de mauvais augure La cheffe de file de la liste de la République en Marche est une opposante résolue de la charte européenne des langues régionales et minoritaires. Précisons-le d'emblée : autant je suis attaché aux langues minoritaires, autant je ne crois... [Lire la suite]
24 avril 2019

Les langues régionales sont aussi des cathédrales ignorées, méprisées et menacées par la ruine...

Paris, capitale du jacobinisme français est devenu un chef-lieu provincial, du point de vue linguistique, dans une mondialisation sous standard anglo-américain: alors que Notre-Dame de Paris vient de brûler, la langue de Corneille et de Molière est massacrée dans les rues, commerces et bureaux de la "capitale", passée quotidiennement au glyphosate du globish (ne parlons même plus de "franglish"). Aujourd'hui, la langue française est mieux défendue, parlée à Montréal, Dakar ou Bamako et suscite plus de fierté qu'à... Paris! ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 mars 2019

Sauver la diversité linguistique régionale pour sauver le français du GLOBISH PARISIEN pour touristes Chinois!

La rédaction de l'Etoile de Normandie, par ailleurs de plus en plus excédée par les excès du globish médiatico-politique parisien, vous signale le dernier billet proposé par l'excellent Michel Feltin-Palas sur le site de l'Express. Ce qui est dit ci-après au sujet des langues bretonnes (breton et gallo) vaudra encore plus pour les parlers normands puisque l'intérêt intellectuel pour les langues d'oïl racines d'une langue française actuellement massacrée par nos soi-disant élites relève encore du surréalisme chez certains esprits bien... [Lire la suite]
25 mars 2019

Nouvelle chronique normande proposée par Gilles MAUGER

Comme d'habitude, la rédaction de l'Etoile de Normandie publie la dernière chronique normande proposée par Gilles Mauger dans les pages de l'Eveil de Pont-Audemer (21 mars 2019): J’AIME A REVOIR MA NORMANDIE chronqiue de Gilles Mauger pour l'Eveil de Pont Audemer COMME DISAIT MA GRAND MERE Si y en a qu’eun, i deit ête bé. S’il y en a qu’un, il doit être beau. Se dit d’une femme obèse qui semble être enceinte de jumeaux. VOCABULAIRE NORMAND S’argréer, se remettre d’une maladie. Origine scandinave greida, arranger, préparer. DO... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mars 2019

JUILETS GANNES: Une nouvelle chronique normande proposée par Gilles MAUGER

Comme d'habitude, la rédaction de l'Eteile de Normaundie partage avec vous un peu de prêchi ou de loceis de Normandie  grâce à la chronique hebdomadaire proposée par Gilles Mauger dans l'Eveil de Pont-Audemer (14 mars 2019) J’AIME A REVOIR MA NORMANDIE COMME DISAIT MA GRAND MERE All en a essué pusse d’eune. Elle en a essuyé plus d’une. Allusion au penchant gourmand d’une dame. VOCABULAIRE NORMAND Argréer : réparer, raccommoder. Origine scandinave greida : gréer. DO YOU SPEAK NORMAN ? Yes you do but you don’t know it ? A... [Lire la suite]
17 mars 2019

Elections européennes: Mélenchon et Asselineau, JACOBINS en campagne normande...

BILLET de FLORESTAN Jeudi 14 mars et Samedi 16 mars 2019 étaient de passage à Caen, l'un au centre des congrès (trop petit pour accueillir tout le monde, notamment le bus de militants venus de... Rouen!) et l'autre dans le cadre plus anonyme d'un hôtel périphérique, Jean-Luc Mélenchon le député de Marseille leader de la France Insoumise et François Asselineau, ancien haut-fonctionnaire inspecteur des finances président du Parti "Union Populaire Républicaine" qui milite pour le rétablissement de la souveraineté démocratique française... [Lire la suite]