29 novembre 2018

BREXIT: les régions du littoral français de la Manche demandent à Bruxelles de ne pas les oublier!

Enfin! On se souvient de l'existence de l'Arc Manche! Les régions du littoral français de la Manche (Bretagne, Normandie et Hauts-de-France) se sont retrouvées ensemble à Bruxelles pour défendre ensemble l'enjeu important des relations transmanche entre la France et l'Angleterre: cette importante réalité ne doit pas être affectée par les conséquences du Brexit. L'Union européenne a semble-t-il sous-estimé cet ensemble au profit des côtes de la Mer du Nord dans la redéfinition des corridors prioritaires vers le Royaume-uni et... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 01:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 novembre 2018

Dans le brouillard du BREXIT: une délégation normande à Londres

Inutile de rester les bras croisés en subissant les conséquences du Brexit de ce côté-ci de la Manche en attendant qu'un haut-fonctionnaire parisien avec un nom à particules qui vient d'être nommé ait pris connaissance du dossier dans toute sa complexité sachant que, par ailleurs, le ministre des affaires étrangères à tout sauf à celles de Bretagne a décidé de ne pas aider les Normands à s'organiser solidairement de Jersey au Tréport sur le dossier très délicat de l'avenir des droits de pêche (voir ici-même un billet précédent). ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 16:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 novembre 2018

BREXIT: quand le ministre breton LE DRIAN décide de saboter la SOLIDARITE NORMANDE...

Il se confirme que le Brexit aura des conséquences plutôt négatives pour les activités économiques, sociales et culturelles des régions maritimes françaises bordées par la Manche, au premier chef desquelles la Normandie. Face à ces enjeux, il eut été intelligent de relancer la coopération interrégionale de feu l'ARC MANCHE au lieu de saboter les initiatives prises par la région Normandie qui, au nom de l'évidence historique normande, a pris en charge la défense des intérêts de TOUS les pêcheurs normands, du Tréport à... Jersey,... [Lire la suite]
18 octobre 2018

CANAL SEINE NORD EUROPE: La com du lobby Nordiste confiée à une Ligéro- Bretonne

Un petit tour sur le réseau social spécialisé Linked In nous permet de savoir qui est...   Commentaire de Florestan: La caractéristique d'un trou normand divisé en deux était d'être pris en tenaille entre Rennes/ Nantes et la Bretagne à l'Ouest et Lille et le Nord... au Nord. On dirait que la tenaille Rennes / Nantes  Lille / Paris est toujours présente malgré le retour à l'unité normande. Le réveil normand se doit d'être vigoureux pour desserrer cette étreinte, cette contrainte. La prise de contrôle de l'Axe... [Lire la suite]
11 octobre 2018

Hervé MORIN et les PORTS NORMANDS S'INQUIETENT D'UN BREXIT DUR... Nous aussi!

Mercredi 10 octobre 2018, une délégation normande importante emmenée par Hervé MORIN était à Paris pour rappeler au Gouvernement, aux ministres "normands" du gouvernement, au Premier ministre "normand" du gouvernement et au Nordiste du gouvernement (celui qui est à Bercy) qu'un Brexit "dur" c'est-à-dire sans accord négocié avec le Royaume-uni serait une catastrophe pour les ports normands qui constituent la figure de proue de l'économie maritime et portuaire de la France. Commentaire de Florestan: si l'on continue à perdre son temps... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 octobre 2018

Quand le CESER se mobilise pour la LNPN cela ne CESER... à rien!

Du moins à pas grand chose... On se souvient, par exemple, de l'occupation d'une brasserie proche du Palais Bourbon à Paris pour tenter de capter l'attention des députés "normands" qui, hélas, n'ont pas de vision commune sur le sujet  (ex: Christophe Bouillon, le député socialiste qui s'oppose à la partie cauchoise du projet) voire même qui ne partagent pas l'idée qu'il faille défendre l'intérêt général normand en tant que tel à l'Assemblée Nationale dans le cadre d'un mandat national jacobin qui est l'exact contraire d'un mandat... [Lire la suite]

03 octobre 2018

LE BREXIT DUR: UNE MENACE POUR LA NORMANDIE

Le très british Boris Johnson à Londres, d'une part, et le Savoyard Michel Barnier à Bruxelles, d'autre part, jettent tous deux à leur manière de l'huile sur le feu du Brexit au moment ou la Première Ministre Theresa May proposait au dernier sommet européen en Autriche un compromis qui aurait pu être acceptable. En l'absence d'un "deal" nous allons donc tout droit vers un "hard Brexit" avec une "dead line" fixée en mars 2019. Il nous faut donc rappeler une évidence sinon une vieille loi géopolitique qui a plusieurs siècles... [Lire la suite]
09 septembre 2018

Brexit, gestion portuaire, innovation, ferroviaire: les solutions sont normandes!

Une lecture de la dernière édition de la Lettre Eco Normandie (n°1589 datée du 7 septembre 2018) nous aura permis de vous proposer les articles suivants qui confirmeront ce que nous savons déjà: bien des problèmes ont leurs solutions, qui plus est, normandes! Brexit: au lieu d'aller dans un bureau des pleurs à Paris ou à Bruxelles, ne faudrait-il pas mieux nouer des relations directes avec nos voisins britanniques pour négocier au mieux ce que nous devons négocier avec eux? Cela semble être le parti choisi par Hervé Morin qui, non... [Lire la suite]
30 août 2018

NORMANDIE MARITIME: Naufrage en vue sur les récifs du BREXIT ou sur le sable du MEPRIS PARISIEN!

Compte tenu de l'actualité que nous traitons sur l'Etoile de Normandie depuis deux jours nous publions sans en changer aucune lettre le communiqué suivant proposé par Didier Patte, porte-parole du Mouvement Normand quant à l'avenir plutôt inquiétant du potentiel maritime normand. Il est à croire que la seule méthode qui soit désormais efficace soit celle de l'abordage pour éviter un naufrage total à l'instar de l'initiative prise par les pêcheurs normands il y a deux jours au large des côtes de la baie de la Seine: à savoir, s'occuper... [Lire la suite]
13 juillet 2018

Sauver la LNPN à l'Assemblée Nationale: la charge des CHEVAU- LEGERS contre le LOBBY AGRICOLE

Il y a un grand projet d'infrastructures d'intérêt national sur le sol normand bien plus mal parti que le désastreux EPR de Flamanville... Il y a le projet de Ligne Nouvelle Paris Normandie dont on parle depuis 2009 et surtout depuis le débat public de 2011, il y a huit ans maintenant! En fait, contrairement au tonneau des Danaïdes nucléaires qui va engloutir de quoi financer la remise à niveau complète de la Normandie ferroviaire, la LNPN est un train qui n'est pas parti et qui, hélas, n'est pas près de partir et ce pour trois... [Lire la suite]