15 août 2017

Décès de François DIGARD: la division normande est morte. Définitivement !

Nous l'avons appris que dans la journée du 14 août 2017: François DIGARD ci-devant maire de Saint Lô et ancien vice-président du conseil régional de Basse Normandie est décédé le 30 juillet dernier à 65 ans, des suites d'une longue maladie comme on dit pudiquement... http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/manche/saint-lo/saint-lo-manche-ancien-maire-francois-digard-est-mort-1304803.html Pour une question élémentaire de décence nous ne proposerons pas sur l'Etoile de Normandie la nécrologie de Monsieur Digard... [Lire la suite]

03 juin 2017

CAEN capitale régionale: la province OUI. Le provincialisme NON !

Deux informations sorties récemment dans les éditions caennaises de Ouest-France montrent que la reconstruction d'une ambition normande n'est pas encore à l'oeuvre. Nous n'avons qu'un an d'unité régionale normande derrière nous et le bilan est déjà plus honorable sinon encourageant. Ce bilan correspond à un premier temps indispensable de remise à niveau, de réorganisation, de remise en route, voire, de reconstruction pour que les institutions et les initiatives de la société civile régionale normande redécouvrent la Normandie, son... [Lire la suite]
07 avril 2017

ENFIN ! Naissance officielle du Pôle métropolitain de l'ESTUAIRE

Longtemps retardé par le pouvoir de nuisance de Laurent Fabius qui ne voulait aucun obstacle institutionnel ou territorial pour tenter de faire de l'agglomération de Rouen le "petit Paris de province" qu'elle ne sera jamais, le Pôle métropolitain de l'estuaire s'étendant de part et d'autre des rives de l'estuaire de la Seine de Fécamp au Nord dans la pointe de Caux à Lisieux au Sud dans le Pays d'Auge est, enfin, une réalité qui va avoir pour tâche de faire vivre le coeur métropolitain de la Normandie, doublant dans l'ordre du... [Lire la suite]
05 octobre 2016

Le GRAND HAVRE peine à arriver à bon port...

Difficile de penser une métropole à la pointe de Caux... Après les atermoiements du pôle métropolitain de l'estuaire longtemps empêché par l'abbé commendataire rouennais Fabius mais aussi par des rivalités et des méfiances d'un autre âge d'une rive à l'autre (on pensera à Michel Lamarre, le maire d'Honfleur qui refuse toujours de les larguer). Malgré la réalisation de ponts qui font que l'estuaire de la Seine n'est plus seulement un obstacle mais un trait d'union quand bien même, il serait possible et souhaitable d'améliorer ces... [Lire la suite]