04 juillet 2019

AXE SEINE: le clapotis sur l'eau de la préfiguratrice de la future autorité portuaire

Le 13 juin dernier, Mme Catherine Rivoallon, nommée par le Premier ministre Edouard Philippe préfiguratrice du futur établissement portuaire unique de l'Axe Seine destiné à remplacer l'actuel GIE HAROPA (GPMLH + GPMR +port fluvial de Paris) présentait à Rouen, à l'occasion de l'Armada, sa mission. Cette présentation vient de faire l'objet d'un article dans le Journal du Grand Paris, organe de presse officiel (sinon de propagande) du Grand Paris qui ignore régulièrement les réalités normandes qui existent, en profondeur, sur les deux... [Lire la suite]

19 juin 2019

Excellente nouvelle : HAROPA réélu " Best seaport in Europe " 2019

HAROPA réélu « Best seaport in Europe » 2019 Normandinamik Publié le  19/06/2019 — Jacques-Olivier Gasly https://www.normandinamik.cci.fr/haropa-reelu-best-seaport-in-europe-2019/ HAROPA a été élu Best seaport in Europe 2019 lors de la soirée des – AFLAS - Asian Freight, Logistics & Supply Chain Awards Les professionnels maritimes, portuaires et spécialistes de la Supply Chain dans la zone Asie-Pacifique renouvellent pour la 7ème fois leur confiance à HAROPA (5ème ensemble portuaire nord-européen réunissant les ports du... [Lire la suite]
18 juin 2019

PORTS de l'AXE SEINE : Qui veut gagner 3 millions d’EVP maritimes ?

     L’auteur de ces lignes qui a, par le passé et à plusieurs reprises, raillé la gouvernance portuaire du Grand Port Maritime du Havre pour sa communication critiquable, a lu l’article suivant : Ports du Havre, de Rouen et de Paris : vers la création d’un établissement unique Paris-Normandie Publié le 14/06/2019 à 19:23 Mis à jour le 16/06/2019 à 17:01 https://www.paris-normandie.fr/actualites/economie/ports-du-havre-de-rouen-et-de-paris--vers-la-creation-d-un-etablissement-unique-NM15198588 L’Assemblée... [Lire la suite]
13 juin 2019

AXE SEINE: le dossier fait des ronds dans l'eau et l'eau coule sous les ponts de la SEINE

François Philizot, le préfet "délégué interministériel" (sic!) en charge de l'avenir de la vallée de la Seine depuis 2012,  telle une grosse carpe qu'on ne voit pratiquement jamais nager à la surface au point que l'on pourrait croire l'eau privée de toute vie aquatique, fait ces temps-ci quelques bouillons à la surface histoire de rappeler que le dossier n'est pas mort. Activité principale de la carpe interministérielle? Faire un petit saut à la fin d'un colloque avant de disparaître à nouveau au fond du bassin. La seule... [Lire la suite]
30 avril 2019

ROUEN, le 13 juin 2019: on discutera encore et toujours de l'avenir d'HAROPA

Derrière HAROPA acronyme poétique pour dire Le HAvre, ROuen et PAris et pour n'avoir pas l'air de dire HARbours Of PAris, se cachent, en vérité nos grands ports maritimes normands du Havre et de Rouen associés au port fluvial de Paris-Gennevilliers mis au même niveau que les deux GPM normands. La question se pose de savoir comment piloter un tel attelage et dans quel but! La question, en effet, se poser quand on lit la prose prospective suivante dans l'édition de la Lettre Eco Normandie n° 1618 datée du 20 avril 2019:
05 avril 2019

La Normandie, 1ère région logistique de FRANCE est... à la traîne! (Les technos d'Etat s'en foutent!)

Grand raout hier soir (4 avril 2019) à Rouen à l'initiative d'Emmanuelle Saura, présidente de la SNCF en Normandie et Christine Rivoallon la préfiguratrice de la fusion portuaire sur l'Axe Seine pour relancer l'intérêt des entreprises pour les capacités et opportunités du fret ferroviaire devant 200 chargeurs, commissionnaires de transports et chefs d'entreprise. Pour l'heure, la part du fret ferroviaire dans l'hinterland logistique des GPM normands est minimale: à peine 8% au débouché du port de Rouen et autour de 5% au débouché... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:12 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 avril 2019

T'as voulu voir Dunkerque et on a vu Anvers...

... T'as voulu voir Compiègne et on a vu Paris !      Les défenseurs des ports normands de l’axe Seine, et du Grand Port Maritime du Havre en particulier, peuvent ressentir une certaine inquiétude à la lecture de l’article ci-dessous paru dans un média spécialisé auquel nous faisons référence assez régulièrement lorsque nous évoquons les affaires maritimes et portuaires : Jusqu'où les ports doivent aller pour s'adapter aux exigences des chargeurs ? L’Antenne Mercredi 3 Avril 2019 ... [Lire la suite]
03 avril 2019

« Port de Rouen. Pascal Gabet et le chenal du futur »

     Hier, est paru l’article ci-dessous dans un media spécialisé : Rouen : Pascal Gabet dévoile des pistes de développement L’Antenne Mardi 2 Avril 2019 https://www.lantenne.com/Rouen-Pascal-Gabet-devoile-des-pistes-de-developpement_a47094.html Pascal Gabet, nouveau directeur du Grand Port maritime de Rouen (GPMR) depuis un arrêté ministériel du 1er mars, a tiré le bilan de l’année écoulée mais surtout révélé quelques pistes de développement. Rouen a dépassé les 23 millions de tonnes de trafic global ... [Lire la suite]
31 mars 2019

Nouvelle lettre d'information portuaire : enfin, ça dépend de ce qu'on appelle information...

     Certains médias se qualifient de « lettres d’information » alors qu’ils ne seront jamais que des outils de communication ; il en sera ainsi de la Lettre d’information de Haropa Port de Rouen, « ROUEN PORT ESTUAIRE # Développement & Environnement », dont c’est déjà le n° 3 - mars 2019      Deux exemples : Thème « gouvernance » Catherine Rivoallon nommée préfiguratrice du nouvel ensemble portuaire HAROPA ... [Lire la suite]
15 mars 2019

Le port de ROTTERDAM part à la conquête de... l'ALSACE: et pendant ce temps-là le port du Havre...

Celui qui a dit que la bataille des ports se jouait à terre a tout compris! L'enjeu n'est pas d'avoir la meilleure escale technique du Monde mais d'avoir la meilleure organisation logistique terrestre possible pour que des dockers performants (notamment ceux du Havre) puissent faire pleinement leur travail... Avec Le Havre, on le sait, nous sommes bien loin  du compte: la noria permanente de camions entre un terminal portuaire havrais et un terminus parisien fait peine à voir surtout à l'heure d'inquiétudes sociales profondes... [Lire la suite]