27 mars 2020

CRISE DU CORONAVIRUS: un effet paradoxal sur les quais du port du HAVRE...

Après les embouteillages aux heures de pointes à la périphérie de nos grandes villes, autrefois... (dans le monde d'avant-guerre, c'est-à-dire, avant le confinement) il faut, dorénavant, évoquer aussi les encombrements de conteneurs en provenance de Chine sur les quais des grands ports maritimes européens...  A cause d'un effet d'accordéon, sinon de ciseau provoqué par la violente crise économique mondiale liée à l'expansion fulgurante de l'épidémie de Coronavirus: le choc sur l'offre croise le choc sur la demande et ce... [Lire la suite]

02 mars 2020

Rotterdam et Anvers VS GPM du Havre sur le trafic maritime de conteneurs : consternant !

       Le 22 février 2020, l'auteur des lignes qui suivront a publié un article portant sur le trafic maritime global en 2019 : Rotterdam et Anvers VS les huit premiers ports français : édifiant ! http://normandie.canalblog.com/archives/2020/02/21/38045244.html      Jusqu'à il y a quelques jours, je ne disposais pas, pour le port d'Anvers, d'une valeur suffisamment fiable de trafic maritime de conteneurs pour l'année 2019 ; c'est chose faite depuis la consultation d'un article paru... [Lire la suite]
17 février 2020

Cherbourg-Bayonne par le chemin de fer: Hervé Morin croit à la renaissance de l'AXE PLANTAGENÊT

Voilà, enfin, une coopération britanno-normande qui est aussi heureuse qu'utile parce que fondée sur des intérêts croisés bien compris: le Brexit peut être une belle opportunié pour les économies maritimes normandes et bretonnes en valorisant l'avantage géographique d'être la porte désormais privilégiée de l'Irlande vers le continent européen. La compagnie de ferries "Britanny ferries" qui, comme son nom l'indique, est bretonne (Roscoff) a besoin des ports normands qui lui assurent l'essentiel de son chiffre d'affaires: en projet... [Lire la suite]
08 février 2020

Trafic maritime de conteneurs au Havre : pas besoin de la CGT Ports et Docks pour végéter...

     Commenter le trafic du Grand Port Maritime du Havre en 2019 est délicat, compte tenu de l'impact des mouvements sociaux en rapport avec la réforme des retraites en décembre...      Le média spécialisé L'Antenne nous fournit en ce début de mois de février des éléments suffisants pour une première analyse : Port du Havre : transition énergétique et grèves ont pesé sur le trafic 2019 L’Antenne Vendredi 7 Février 2020 ... [Lire la suite]
06 janvier 2020

CAEN 13 janvier 2020: colloque sur l'avenir du foncier dans la vallée de la Seine

Pour les lecteurs de l'Etoile de Normandie qui suivent avec patience la vie intérieure d'un dossier en hibernation alors qu'il s'agit d'une question majeure sinon essentielle pour l'avenir de notre région, on vous signale un énième colloque consacré à l'Axe Seine... 13 janvier 2020 - Caen (Abbaye-aux-Dames - Conseil régional) Dans le cadre de la préparation du nouveau contrat de plan interrégional Etat-Régions (CPIER) Vallée de la Seine, les agences d’urbanisme du territoire organise une série d’événements prospectifs. Le deuxième... [Lire la suite]
28 novembre 2019

Fusion portuaire de l'AXE SEINE: qu'a-t-elle encore à nous dire?

Billet de Florestan: Je ne parle pas de la fusion portuaire ou de la Seine mais de Madame Catherine Rivoallon, la préfiguratrice du futur port fusionné de l'Axe Seine qui doit être opérationnel au 1er janvier 2021, à la demande d'Edouard Philippe le ci-devant député-maire du Havre devenu le Premier ministre. En effet, Mme Rivoallon s'invite dans les pages de Paris-Normandie quitte à confondre les pages d'un papier journal avec les voiles gonflées de vent d'un navire qui mettait, autrefois, la cap sur la Hève après avoir débouqué... [Lire la suite]

27 novembre 2019

Revue de presse: Un camembert géant à Caen, des vaches qui broutent du soja, une fusion au rabais, encore Lubrizol, etc...

On vous propose une revue de presse normande avec des articles glanés ça et là, notamment dans l'édition caennaise de Ouest-France du 19 novembre 2019 mais aussi dans la lettre d'information numérique diffusée par Paris-Normandie: La communauté urbaine de Caen va se doter d'un camembert géant (à moins qu'il ne s'agisse d'un coulommiers) pour promouvoir le... sport! Les vaches normandes du Mollay-Littry préféreraient certainement brouter de l'herbe si elles pouvaient donner leur avis... Assises du Tourisme normand en... [Lire la suite]
04 novembre 2019

FUSION PORTUAIRE: Le port fluvial de Paris/Gennevilliers veut le futur siège en pariant sur une division... normande

Evidemment, on ne pouvait que s'en douter! La dernière édition de la Lettre Eco Normandie (n°1640 datée du 31 octobre 2019) nous donne l'alerte: A t-on déjà vu un seul port maritime dans le Monde qui soit géré et piloté depuis son hinterland? Au delà de cette nouvelle provocation venant d'une grenouile bretonne qui fait son petit chef en coassant depuis une voie d'eau de la région parisienne, on doit se poser la question suivante: La fusion portuaire des ports de l'Axe Seine (les deux grands ports maritimes normands et le port... [Lire la suite]
26 octobre 2019

LA PIEUVRE ROTTERDAMOISE et le vermisseau havrais : message adressé à l'idiot utile Edouard PHILIPPE

En juillet 2018, un billet de l'auteur de ces lignes : Acheminements ferroviaires : la PIEUVRE ANVERSOISE et le petit cordon ombilical havrais http://normandie.canalblog.com/archives/2018/07/08/36545683.html      avait évoqué la comparaison entre deux dessertes ferroviaires : celle du port d'Anvers et celle du Grand Port Maritime du Havre...      La parution dans Le Journal de la Marine Marchande d'octobre de cette année nous donne l'occasion de nous livrer au même exercice avec le port de... [Lire la suite]
21 octobre 2019

PORTS MARITIMES: rien de mieux qu'un ruban de soie pour vous étrangler... en douceur!

L'Etoile de Normandie vous propose la lecture de cet article publié dans les Echos le 17 octobre 2019: Gabriel Grésillon y décrit la stratégie chinoise, quasi tentaculaire, d'investissements dans les ports européens. D'où le titre de ce billet. Dans ce contexte, alors que l'axe Seine normand a un besoin urgent d'investissements pour mettre à niveau ses infrastructures logistiques (lignes ferroviaires, bases multimodales, entrepôts) avant l'ouverture du Canal-Seine-Nord, il ne serait pas étonnant de voir débarquer chez nous les... [Lire la suite]