02 avril 2019

PREFECTURE DE REGION: à lire certains, quitter la Normandie, c'est une... promotion!

BILLET de FLORESTAN Le départ inopiné de Madame Fabienne Buccio de la préfecture de Normandie en étant restée à peine deux ans dans son poste a été beaucoup commenté, notamment sur notre webzine pour déplorer l'essentiel: le tempo de la valse des haut-fonctionnaires en poste dans tel ou tel territoire en dit toujours long sur l'intérêt de l'Etat central jacobin pour tel ou tel territoire et plus le tempo est rapide plus l'on peut raisonnablement penser que le mépris de l'Etat est grand. La Normandie illustre parfaitement cette... [Lire la suite]

27 mars 2019

PREFECTURE de REGION: Elle s'en va ! Bon débarras!

Elle s'en va! Bon débarras! Mais on craint déjà de connaître celui ou celle qui lui succèdera à l'Hôtel-Dieu de Rouen... Visiblement, le jeu des chaises musicales vient de reprendre au pays des fusibles et les chaises subitement déplacées grincent en frottant sur les parquets de la République: Madame Buccio s'en va donc à Bordeaux remplacer la casquette partie remplacer celle qui a fait défaut du côté de la préfecture de police de Paris. On ne connait pas le nom de celui ou de celle qui aura la délicate mission d'ouvrir ou non en... [Lire la suite]
10 mars 2019

INDUSTRIE: Les élites technocratiques parisiennes ne savent plus ce que c'est!

Alors que la Normandie est souvent présentée, à juste titre, comme la 3ème région française pour l'industrie aéronautique avec une filière qui a su s'organiser efficacement en conséquence, on apprend que le directeur général de Safran prend à témoin la presse pour souligner, non sans agacement,  comment il est "en butte à la complexité administrative... et au manque d'alignement  entre des intervenants pléthoriques...". L'actuelle révolte des départements contre la loi NOTRe qui leur a retirés les compétences économiques... [Lire la suite]
02 mars 2019

CCI Normandie: Comme MM. Lemaire et Darmanin n'arrêtent pas de lui faire les poches, il démissionne!

Vianney de Chalus n'a finalement pas un blaze à suivre un chemin de croix jusqu'au bout et il a bien raison... On apprend qu'il démissionne de la présidence de la CCI de Normandie soumise comme toutes les autres CCI de France au passage de plus en plus insistant du rabot de ces messieurs de Bercy, ces jacobins qui tout en nous jouant le pipeau de la décentralisation (voir ici même un billet précédent) font tous les fonds de poches de ces "corps intermédiaires" qu'ils estiment "inefficaces" faute de pouvoir les contrôler directement... [Lire la suite]
18 février 2019

Normandinamik s'arrête, les CCI s' interrogent sur leur avenir et le GRAND PARIS s'offre une tribune en Normandie!

On vient de l'apprendre: le magazine consulaire régional d'informations économiques "Normandinamik" qui offrait tous les deux mois depuis 2014 un panorama assez complet de l'activité des entreprises normandes, va cesser sa parution avec le 30ème et dernier numéro en cours (janvier / février 2019). https://en.calameo.com/books/0003387459d2f862ce1cc Par principe, nous considérons que c'est une nouvelle funeste pour la Normandie et son rayonnement lorsqu'un titre de presse ou un média d'information régionale a des difficultés ou... [Lire la suite]
12 février 2019

COMME D'HABITUDE: Le pouvoir parisien promet à la Bretagne ce qu'il refuse à la Normandie

Dans son entretien accordé à Paris-Normandie diffusé le 8 février 2018, Edouard Philippe répondait à une question pertinente du journaliste sur l'opposition girondine et normande d'Hervé Morin en déclarant qu'il préférait travailler avec les présidents de la Bretagne et des Pays-de-la-Loire pour contractualiser et accorder des expérimentations de transferts de compétences comme l'appelle de ses voeux Hervé Morin quand il invoque un "pacte girondin" autrefois annoncé par un Macron en campagne. Il se confirme que le pouvoir n'aime pas... [Lire la suite]

04 février 2019

GRAND DEBAT: le point de vue d'un régionaliste normand

Ce lundi 4 février 2019 à Caen, devrait débuter la première grande réunion plénière du "grand débat" souhaité par le gouvernement de Monsieur Macron pour sortir de la crise des Gilets Jaunes: les braves citoyens sont attendus à partir de 19h00 dans le hall du Mémorial. Il a été précisé que, pour des raisons de sécurité, il n'y aura que 200 places disponibles... Le thème de la soirée portera sur l'un des quatre sujets imposés par le gouvernement dans le but de "cadrer le grand débat". Avant trois prochaines réunions qui auront lieu... [Lire la suite]
29 janvier 2019

De MORIN ou de DUPONT c'est à qui sera le plus GIRONDIN NORMAND...

On nous annonce un match inutile. Franchement nul car ce n'est vraiment pas le moment de se tirer une balle dans le pied contre son camp. Car ce camp c'est aussi le nôtre... C'est celui des Girondins de Normandie en faveur d'une démocratie locale plus directe plus soucieuse des besoins des citoyens et de leurs territoires face à l'arrogance d'un état central jacobino-parisien en phase terminale. Jean-Léonce DUPONT, président du conseil départemental du Calvados et Hervé MORIN président de la Normandie peuvent être totalement d'accord... [Lire la suite]
08 décembre 2017

POLITIQUE REGIONALE de la JEUNESSE: Y a-t-il un pilote dans l'avion normand?

En fouinant sur Internet dans le cadre de notre revue de presse normande hebdomadaire nous avons déniché la perle suivante qui démontre l'artificialité aussi inutile qu'inefficace d'une approche jacobine et institutionnelle des réalités économiques, sociales et culturelles qui font la richesse et la complexité concrète des territoires normands. Parmi ces réalités les plus furieusement éloignées et rétives à toute saisie institutionnelle, à toute approche officielle avec uniformes, képis, casquettes, bicornes et autres pompes... [Lire la suite]
10 avril 2017

L'IMPUISSANCE et le MEPRIS du JACOBINISME PARISIEN met en péril l'unité nationale de la République Française.

La preuve irréfutable que l'Etat central jacobin parisien a perdu toute puissance c'est qu'il faut enfreindre la loi de la République pour se faire entendre de lui. C'est grave car c'est une invitation au pire qui pourrait, à terme, mettre en cause l'unité nationale de la République Française faute de prendre au sérieux, à Paris, l'idée régionale pour une démocratie plus authentique et plus respectueuse de l'intelligence, de la maturité et de la compétence ou de la responsabilité des sociétés civiles locales et régionales... En... [Lire la suite]