26 juin 2021

L'idée régionale est devenue obscure... Et c'est "Le Monde" qui le dit!

L'Etoile de Normandie vous signale la parution dans les pages du Monde (25 juin 2021)  de cette analyse tout à fait pertinente de Patrick Roger  qui s'en prend, non sans raison, à la complexité du mille feuille territorial d'une décentralisation qui reste inachevée hésitant entre régionalisation, déconcentration et recentralisation: Depuis la Révolution française, la centralisation parisienne qui s'est employée à dominer des localismes sans véritables moyens propres, se montre incapable d'organiser autre chose de plus... [Lire la suite]

09 juin 2021

5 ans après la réunification, l'OGRE OUEST-FRANCE n'a toujours pas avalé la Normandie...

Faute d'avoir pu digérer la réunification normande justement! Ouest-France en dépit de quelques efforts vite interrompus d'une couverture totale des cinq départements normands avec les rédactions ad hoc, demeure, avant toute chose un quotidien et un groupe de médias breton qui a, sur la Normandie, le point de vue de Rennes. Alors quand il s'agit de parler de "l'ogre rouennais" comme le fait ci-après non sans paresse intellectuelle pour se trouver un angle qui n'existe pas, Madame Séjourné de Ouest-France, dont on se demande si elle... [Lire la suite]
08 juin 2021

Le géographe Gérard-François Dumont rappelle l'évidence qu'il ne faut pas mépriser les évidences géo-historiques.

 On a trouvé un éminent professeur de géographie de la Sorbonne qui pense comme nous...  Gérard-François Dumont démontre dans l'entretien suivant accordé au site RT que les régions issues de la réforme territoriale de 2015 n'en sont pas vraiment. On a, effectivement, affaire à des régions en trompe l'oeil fondées sur une mauvaise géographie (mépris pour la géo-histoire française pour des raisons idéologiques) et qui n'ont toujours pas une véritable maîtrise de leurs finances. Une fois encore, la Normandie brille par son... [Lire la suite]
24 février 2021

La LOI "4D" est absconse et on y comprend rien... Qu'on se rassure, c'est normal!

Le bilan du quinquennat Macron sur nos affaires régionales s'annonce catastrophique, de notre point de vue de régionaliste normand. Après nous avoir fait espéré pendant la campagne présidentielle un "pacte girondin" nous eûmes droit, dès juillet 2017, à un renversant tête-à-queue néo-jacobin! En niant les réalités, notamment celles qui sont présentes depuis plus de quarante années de décentralisation et en tentant une recentralisation maladroite tout en essayant de contourner un bloc régional hérité de la réforme de 2015 qui est... [Lire la suite]
16 janvier 2021

La boîte à idées progressistes "Terra Nova" jette un pavé dans le mille-feuilles territorial avant les élections régionales...

Bllet de Florestan:   Montaigne disait qu'il fallait "frotter et limer sa cervelle contre celle d'autrui" pour être plus intelligent... C'est la raison pour laquelle, on trouvera ce qui suit sur l'Etoile de Normandie, le webzine de l'unité normande qui assume et défend son régionalisme normand, incarné, enraciné en son territoire normand:  Terra Nova, c'est la boutique d'en face: ils sont "progressistes", "libéraux" favorables à la "mondialisation" et lorsque ces experts s'aventurent sur nos terres, ils démontrent... [Lire la suite]
24 septembre 2020

G5 normand réuni ce 24 septembre à Caen: le localisme s'avance... masqué!

Comme ici même annoncé, le "G5" normand, à savoir la réunion des présidents des cinq départements normands (Calvados, Manche, Orne, Eure et Seine-maritime) s'est tenu ce jeudi 24 septembre à Caen au siège du conseil départemental du Calvados à l'invitation de Jean-Léonce Dupont. Pourquoi cette réunion? Pour améliorer l'efficacité de la coordination des politiques publiques normandes et la coordination évidente, normale et nécessaire avec le conseil régional de Normandie, d'une part, et la préfecture de région d'autre part? On se... [Lire la suite]

23 septembre 2020

Au Sénat, le localisme départementaliste ne dit jamais son dernier mot!

Le Sénat toujours présidé par l'inamovible Gérard Larcher (né à Flers dans l'Orne) et, en titre, second personnage de l'Etat après le président de la République, se présente comme la seconde chambre du parlement, soi-disant plus calme et plus sage que l'Assemblée Nationale mais aussi comme l'assemblée nationale des "territoires" un mot qui est quelque peu à la mode ces temps-ci, voire un peu trop... Car quand on évoque "les territoires" on aimerait bien savoir lesquels et, en grattant un peu le sujet, on s'aperçoit très vite que du... [Lire la suite]
21 juillet 2020

Elections régionales 2021: Nathalie GOULET première candidate officiellement désignée pour prendre la tête de la Normandie...

Nous venons de l'apprendre... Les états majors partisans parisiens sont passés à l'action dans la perspective des prochaines élections régionales: https://www.ouest-france.fr/normandie/elections-regionales-nathalie-goulet-investie-candidate-pour-l-udi-en-normandie-6912931 Élections régionales. Nathalie Goulet investie candidate pour l’UDI en Normandie Lundi 20 juillet 2020, l’Union des démocrates et indépendants (UDI) a investi ses premiers candidats pour les élections régionales de mars 2021. La sénatrice de l’Orne, Nathalie... [Lire la suite]
16 juillet 2020

Jean CASTEX: Le mot territoire prononcé toutes les deux minutes...

Billet de Florestan: "Territoires", "territoires", "territoires"... On a envie de paraphraser le mot célèbre  du Général de Gaulle sur les thuriféraires de l'Europe qui sautaient sur leurs chaises comme des cabris: Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant territoires, territoires, territoires! mais cela n'aboutit à rien et cela ne signifie rien. Après trois années passées à creuser inutilement le fond d'une impasse, celle d'une recentralisation inédite depuis le début du mouvement historique de... [Lire la suite]
15 juillet 2020

Enfin! Un peu de sagesse... Le gouvernement renonce à bouger la date des prochaines élections régionales.

Changement de ton avec l'arrivée de Jean Castex à Matignon: il va falloir demander de l'aide et de l'énergie aux "territoires" comme on dit maintenant pour affronter l'une des plus graves crises économiques et sociales depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Il y a donc urgence à cesser de maltraiter les élus locaux comme ils le furent depuis le début du quinquennat sur fond de rigueur budgétaire et de recentralisation rampante... Avec ce Premier ministre haut-fonctionnaire gascon et maire d'une petite ville du Roussillon, le... [Lire la suite]