07 novembre 2016

PARIS S'EN FOUT? NORMANDISONS L'AXE SEINE avec une coopérative régionale de tous les territoires normands!

Dans la dernière livraison de la Chronique de Normandie éditée par Bertrand Tierce en date du 7 novembre 2016, on trouvera enfin un véritable coup de gueule que nous partageons TOTALEMENT: L'Axe Seine, les Parisiens s'en foutent? Eh bien NORMANDISONS l'Axe Seine! Car attendre que des incompétents en matière d'économie maritime, fussent-ils parisiens, décident de s'intéresser à un sujet qu'ils ne connaissent pas, qu'ils ne comprennent pas, pour ne pas dire qu'ils méprisent... On pourra toujours attendre! Comme nous l'avons déjà dit... [Lire la suite]

13 juin 2017

VANDALISME ARCHITECTURAL: 70 ans après 1944 la ville de CAEN est abandonnée aux promoteurs!

Nous ne voulions pas écrire le billet qui va suivre. Nous y sommes contraints par ce que nous infligent certains décideurs qui ne décident pas et par certains acteurs qui ne devraient pas agir: la situation du patrimoine architectural et urbanistique de la ville de Caen ou de son agglomération est affligeante, préoccupante... 73 ans après les bombes de l'été 1944, les destructions massives d'immeubles (rénovation sur table rase) se poursuivent de plus bel: les promoteurs font main basse sur la ville! La politique d'urbanisme est, à... [Lire la suite]
10 juin 2017

Le train de la HONTE: PARIS / GRANVILLE EN HUIT HEURES!!!

Paris- Granville en 8 heures ou Paris- Rennes en 1h 26: vous préférez quoi ? La Société Normande du Cocufiage Ferroviaire (SNCF) a encore sévèrement frappé ces derniers jours. Ce n'est pas la première fois tant la Normandie est devenue une terre ferroviaire maudite. L'autre jour, alors que le lobby breton s'apprête à fanfaronner dans tous les grands médias parisiens d'ici le mois de juillet avec l'ouverture de la nouvelle ligne grande vitesse Paris / Rennes en 1h26, on apprenait la survenue d'un véritable cauchemar ferroviaire en... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juin 2017

Les BOBOS PARIGOTS de France INTER déboulent au Havre et découvrent le "parlé" (sic) CAUCHOIS !

Inutile d'aller en Amazonie ou faire son Tintin au Congo pour découvrir du  "Y'a bon banania" à deux heures à l'Ouest de Paris: un séjour au Havre à l'ocassion du 500ème anniversaire de la ville suffit... C'était sur France Inter vendredi 3 juin 2017 dans une émission passablement drôle qui nous encombre quotidiennement les oreilles (si on le souhaite) aux alentours de 17h00... Bien entendu, pas un mot sur la Normandie! Les Havrais sont, en quelque sorte, comme des "Cht'is" du Sud sachant que chaque région de France a encore... [Lire la suite]
03 juin 2017

CAEN capitale régionale: la province OUI. Le provincialisme NON !

Deux informations sorties récemment dans les éditions caennaises de Ouest-France montrent que la reconstruction d'une ambition normande n'est pas encore à l'oeuvre. Nous n'avons qu'un an d'unité régionale normande derrière nous et le bilan est déjà plus honorable sinon encourageant. Ce bilan correspond à un premier temps indispensable de remise à niveau, de réorganisation, de remise en route, voire, de reconstruction pour que les institutions et les initiatives de la société civile régionale normande redécouvrent la Normandie, son... [Lire la suite]
03 juin 2017

CRISE de jacobinisme au RECTORAT de ROUEN: Nicole Ménager ne ménage pas les Normands !

Ras-le-bol du mépris jacobin, arbitraire et discrétionnaire de l'Education Nationale à l'égard de la Normandie et de ses deux académies, celle de Caen et de Rouen !!! Après l'affaire de la suppression des fameuses classes européennes "bi-langues" qui avait affecté tout particulièrement les académies normandes où les recteurs avaient tout particulièrement, non sans un certain zèle, appliqué la dernière réforme contestée et contestable du collège voulue par la Ministre Najat Valaud-Belkacem, voici que nous apprenons, non sans une... [Lire la suite]

30 mai 2017

Les festivités du 500ème anniversaire du HAVRE vues du ciel (parce que depuis la terre normande...)

Et vu du ciel, on verra moins les détails plus gênants: par exemple, l'éradication des chats normands des grandes artères voulues par Auguste Perret tout comme la présence des goélands sur les toits terrasses. http://culturebox.francetvinfo.fr/patrimoine/histoire/500-ans-du-havre-la-fete-a-commence-en-musique-et-dans-les-paillettes-256949 Voir aussi un premier bilan proposé par le site Normandie actu: ... [Lire la suite]
23 mai 2017

Marathon du Mt St MICHEL: Ouest France s'inquiète d'un nouveau rapport de force...

... en faveur de la Normandie. Il est indéniable que la réunification de la Normandie a un effet positif en terme d'organisation, de financements sinon en terme de vision du territoire sur les élus ci-devant Bas-Normands qui osent des positions plus fermes avec nos chers voisins Bretons à commencer par un Philippe Bas de plus en plus Normand. Car il faut négocier avec les Bretons les intérêts qui se trouvent de part et d'autre de la frontière dans le cadre d'une unité géographique et humaine constituée par la baie du Mont Saint... [Lire la suite]
21 mai 2017

Dans la rubrique: ça n'arriverait pas en... BRETAGNE ! Les héros Normands de 1944 renonçent au ZENITH de CAEN

Faute du soutien financier d'une grande collectivité territoriale normande, faute aussi de l'avoir demandé, la comédie musicale mettant à l'honneur les héros anonymes normands de l'été 1944 ne sera pas visible comme prévue au Zénith de Caen les 6 et 7 juin 2017 à l'occasion du 73ème anniversaire du Débarquement de Normandie pour la Libération de l'Europe. Nous pensions que nous n'aurions plus à ouvrir sur l'Etoile de Normandie la rubrique pénible "ça n'arriverait pas en Bretagne" depuis le retour à l'unité normande le 1er janvier... [Lire la suite]
19 mai 2017

FRANCE BLEUE: grève contre la recentralisation rampante du service public de la radio régionale

L'Etoile de Normandie et le collectif citoyen républicain "Bienvenue en Normandie" apportent leur total soutien aux journalistes en grève ce jeudi 18 mai dans les stations locales du service public de la radio régionale France Bleue: Nous ne pouvons que nous opposer à la recentralisation jacobine en cours notamment dans la grille des programmes sous prétexte de rationalisation de l'outil radiophonique. Il a fallu déjà beaucoup se battre pour avoir une radio publique respectant les territoires et les vraies régions contre le... [Lire la suite]