07 avril 2018

Taxer 1000 euros celles et ceux qui vomissent ROUEN: ici on est d'accord... avec Guy PESSIOT

Il y a pire que le chauvinisme, il y a l'anti-chauvinisme, à savoir: un dénigrement permanent, un goût sado-masochiste pour l'autoflagellation, pour la discrétion inhibée ou pour d'autres passions tristes comme médire ou maudire son voisin immédiat selon une antique rancune sans imagination à force d'être pratiquée au point d'en avoir perdu la raison. Rouen, pourquoi tant de haine? Si l'on est détesté ou détestable à force de détester peut-être est-ce le fait que les Rouennais, les Havrais ou les Caennais ne s'aiment pas assez et... [Lire la suite]

02 avril 2018

GREVES des cheminots, le 3 avril 2018: AUCUN TER NE CIRCULERA EN NORMANDIE

Nous voilà prévenus! La SNCF est à l'agonie... Et si la solution n'était pas de passer de la SNCF à la SNCF? La société normande des chemins de fer... https://www.tendanceouest.com/actualite-269733-greve-sncf-1-intercite-sur-5-et-aucun-ter-en-normandie.html Grève SNCF : 1 Intercité sur 5 et aucun TER en Normandie Le 01 avril 2018 à 16:50 Par : Pierre Durand-Gratian La grève à la SNCF, à l'appel de quatre organisations syndicales, sera particulièrement suivie, mardi 3 avril 2018. En Normandie, seuls 1 train... [Lire la suite]
30 mars 2018

OUEST-FRANCE déverse sa propagande bretonne puérile ET minable dans ses éditions normandes

Dans l'édition du 27 mars 2018 du quotidien Ouest-France, édition fabriquée à Rennes mais diffusée à Caen en Normandie, il était difficile d'échapper à ce que nous évitons ordinairement de lire, en l'occurrence, la dernière page tout en couleurs dudit canard puisqu'il s'agit de la page des Bretons heureux et intelligents parce que Bretons. Visiblement, il y avait de la part du folliculaire de service une envie juvénile d'en découdre avec les Normands à propos d'un sujet aussi mou que collant qu'on vous proposera, finalement, en noir... [Lire la suite]
23 mars 2018

Françoise NYSSEN ne connaît pas la TELLE du CONQUEST: La Normandie n'a pas à faire tapisserie... ni pâtisserie!

IL EST URGENT DE REPRENDRE ES MAINS NORMANDES UN AGENDA ANGLO-NORMAND AMBITIEUX qui ne doit être confié ni à une bande de pubeux incompétents (cf. la retape de la Normandie post-Brexit retoquée par le métro de Londres) ni à une ministre parisiano-centrée qui bredouille son brouet au lait tiède sur la nécessité des coopérations culturelles internationales quitte à se prendre les pieds dans la "tapisserie" de Bayeux... La région Normandie doit reprendre le dossier et vite tout comme les autres dossiers anglo-normands: axe Manche,... [Lire la suite]
22 mars 2018

LA NORMANDIE? Paillasse de laboratoire où l'Etat central parisien expérimente toutes ses futures cochonneries...

RAS-LE-BOL!   Depuis de trop nombreuses années, du fait de sa proximité avec le pouvoir central parisien, la veulerie ou l'opportuniste d'élus médiocres égoïstes et localistes (on pensera à la fameuse tactique du "cul de plomb" devant le bureau d'un ministre parisien d'un certain Lecanuet se réjouissant du fait que Rouen soit plus près de Paris que Le Havre pour lécher plus facilement les croquettes qui tombent sous la table du Maître parisien), du fait d'une disparition des années durant de toute sensibilité ou conscience... [Lire la suite]
19 mars 2018

CAEN/TOURS, une voie ferrée normande menacée pourtant essentielle: il est peut-être trop tard pour s'inquiéter de son sort !

Le rapport Spinetta a déclenché certaines réactions à cause de son contenu, notamment à propos du sort réservé aux voies ferrées classées dans la catégorie « Petites lignes ». L’une de ces réactions est évoquée dans l’article ci-dessous : Un collectif citoyen pour sauver la ligne SNCF Caen-Alençon-Le Mans-Tours Tendance Ouest Le 16 mars 2018 à 16:50 Par : Eric Mas https://www.tendanceouest.com/actualite-267383-un-collectif-citoyen-pour-sauver-la-ligne-sncf-caen-alencon-le-mans-tours.html Le collectif citoyen pour le... [Lire la suite]

19 mars 2018

SCANDALE COLONIAL? "ICI L'Etat investit pour votre avenir " dans L'EPR mais pas dans la LNPN...

Désormais, c'est tellement clair qu'un aveugle pourrait voir: l'Etat central "jacobino-parisien" MEPRISE la Normandie, en tant que telle. A la pointe extrême occidentale de la Normandie, au pied du cap de Flamanville, au Sud de la Hague déjà affligée de sa "Coge" (pour Cogéma), l'Etat, par l'entremise d'EDF, a décidé d'investir près de 11 MILLIARDS d'euros dans un chantier aussi incertain que titanesque de construction d'un prototype de réacteur nucléaire dont plus personne ou presque ne veut et dont l'allumage vient encore d'être... [Lire la suite]
17 mars 2018

CONTRATS DE DUPES ENTRE L'ETAT ET LES REGIONS...

La justification du centralisme républicain à la française est d'assurer la solidarité nationale et une certaine forme de peréquation entre les territoires les plus favorisés et les plus compétitifs et ceux qui le sont moins: la collectivité régionale ayant été définie par les lois de décentralisation de 1982 comme le cadre territorial pertinent pour assurer, concrètement et financièrement, cette peréquation en portant les projets d'intérêt général au plus près des territoires concernés... Sauf que, sauf que, les régions françaises... [Lire la suite]
16 mars 2018

Pseudo camembert râpé... Qui voudra ici manger de la MERDE bretonne "relayée par Ouest-France"? PERSONNE!

Une nouvelle fois, le célèbre adage d'Audiard s'applique: "les cons ça ose tout et c'est à cela qu'on les reconnaît"... Une fois de plus, le mot d'Albert Camus se vérifie: "la bêtise insiste toujours !" Et comme d'habitude, les Bretons font preuve d'un opportunisme commercial que les Normands n'auront jamais puisqu'ils ont bien autre chose à faire et à proposer, à savoir: la qualité et l'authenticité alimentaires pour éviter de faire ce que les Bretons tout comme les Chinois sont, hélas, capables de faire, à savoir: de la merde qui... [Lire la suite]
11 mars 2018

Le "CANARD" a bien raison de canarder la LNPN et la "clique des ministres normands" qui la soutiennent...

C'était à lire dans la dernière édition du Canard Enchaîné datée du 7 mars 2018. Un article titré " Le Paris-Le Havre sifflera trois fois" qui dit tout, définitivement et duquel on ne retirera rien sauf une erreur quant à la vitesse maximale projetée pour le projet: 250km/h au lieu de 230 km/h comme l'annonce "Jérôme Canard" ce qui ne change rien quant à l'analyse générale du problème que nous partageons totalement... Avant de vous laisser savourer l'article à lire ci-après, on vous résumera le problème en trois points: 1) Une... [Lire la suite]