22 juin 2017

26 juin 2017: assemblée plénière du CR Normandie au Havre. La météo annonce un coup de chaud... brayon!

A en croire Filfax, toujours bien informé, les élus et citoyens brayons opposés au projet en l'état de la ligne fret ferroviaire du Serqueux-Gisors auraient l'intention de venir en force à la prochaine réunion plénière du Conseil Régional de Normandie qui aura lieu lundi 26 juin 2017 à partir de 10h00 dans le tout nouveau auditorium du centre des congrès du Havre... Lire l'article proposé par Filfax: https://www.filfax.com/2017/06/22/ligne-ferroviaire-serqueux-gisors-brayons-mecontents-sinvitent-a-lassemblee-pleniere-de-region/ ... [Lire la suite]

31 mai 2017

LE TREPORT 10 juin 2017: marche de protestation contre les éoliennes marines

La rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu le communiqué suivant de la part de la Fédération Environnement Durable qui milite contre le mitage des paysages par les éoliennes avec la pollution visuelle et sanitaire que ces machines géantes souvent peu adaptées à leur environnement immédiat ne manquent pas de provoquer... Difficile, en effet, de concilier les inconciliables lorsque les champs d'éoliennes marines qui, a priori, devraient avoir un impact limité, perturbent les autres activités économiques et sociales du littoral sans... [Lire la suite]
21 mai 2017

GRANDS TRAVAUX D'INFRASTRUCTURES: La Normandie victime du jacobinisme parisien et du localisme... normand !

Jeudi 18 mai 2017, la Fédération Nationale des Travaux Publics organisait dans le cadre d'une grande consultation nationale, une réunion publique à Mondeville près de Caen pour attirer l'attention, en ce début de nouveau quinquennat Macron, sur les grands enjeux et les grandes urgences de réinvestir dans l'aménagement du territoire français. Une réunion était organisée dans chaque région: pour la Normandie, c'était donc à Mondeville... Voir sous les liens suivants, la présentation de l'événement: ... [Lire la suite]
01 mai 2017

La LNPN mise au court Bouillon avant de partir...

On entend encore parler de la Ligne Nouvelle Paris Normandie. Dumoins, on en entend si peu parler qu'on a l'impression que le projet est  devenu totalement souterrain... Sauf pour la traversée future du plateau de Caux entre Rouen et Yvetot vers Le Havre: la question d'usage démocratique qui est posée est celle d'imposer à l'environnement et aux riverains déjà impactés par les voies autoroutières et ferroviaires déjà existantes, une nouvelle tranchée menaçant de couper le territoire: on retrouve donc la même problématique qui... [Lire la suite]
08 avril 2017

Les associations normandes veulent démocratiser la République... jacobine.

Le jacobinisme central, parisien, autoritaire, arbitraire et discrétionnaire craque de partout. L'aspiration d'une société civile française déja active et responsable sur ses territoires et désireuse d'être moins infantilisée par la caste de haut-fonctionnaires ou d'élus locaux ou nationaux qui nous dirigent est forte pour ne pas dire davantage: en Guyane, c'est en train de tourner à la révolte populaire car le Jacobinisme républicain a repris le même sillon que celui tracé par Louis XIV: c'est ce que nous raconte avec lucidité le... [Lire la suite]
05 février 2017

SERQUEUX/GISORS. Nos élus et nos ingénieurs sont NULS en démocratie: vers un Notre Dame des Landes normand?

Sur l'Etoile de Normandie nous suivons depuis plusieurs mois la colère brayonne contre le manque de démocratie d'usage dans le dossier sensible et essentiel de la ligne de fret ferroviaire du Serqueux-Gisors indispensable pour le désenclavement du port du Havre vers la région parisienne et l'Est: ce dossier résume, à lui tout seul, les impérities normandes: 1) Manque de vision globale et de long terme: le projet a été saucissonné pour des raisons financières et politiques. La liaison Gisors- Cergy-Pontoise posant encore plus de... [Lire la suite]

25 janvier 2017

En 2017 toujours le PASSIF LE VERN: le Serqueux-Gisors va-t-il devenir le NOTRE DAME des LANDES des Normands?

Preuve supplémentaire que la démocratie française ne fonctionne pas bien ou preuve que l'autoritarisme technocratique de la haute-fonction publique fait tout pour ne pas la faire fonctionner correctement. Alors que Mme la Préfète de Normandie a déclaré la nouvelle ligne ferroviaire fret Serqueux-Gisors d'utilité publique, plusieurs communes du Pays de Bray déposent des recours contre la DUP. Faute de pouvoir mettre en oeuvre la maîtrise d'usage à côté de la maîtrise d'ouvrage, domaine réservé des ingénieurs et des technos, pour que... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 13:57 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 décembre 2016

Sédiments du GPM de ROUEN en baie de Seine: la fronde des élus de la Côte Fleurie

Nous l'avons déjà dit: il n'y a pas de pilote normand de la baie de la Seine normande. La question du "clapage" des sédiments de dragage du chenal d'accès au port de Rouen au large de la Côte Fleurie ravive des vieilles rancunes que l'on croyait dépassées depuis le retour à l'unité normande... Faute d'une culture suffisante de la maîtrise d'usage démocratique à pratiquer très en amont des projets d'aménagement, l'intérêt général normand risque de subir de nouvelles avanies de la part de ceux qui sont élus pour en prendre... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 juillet 2016

DEBAT PUBLIC à ROUEN: Notre Dame du Contournement?

Dans la dernière livraison de la Chronique de Normandie, Bertrand Tierce nous glisse cette jolie formule pour baptiser le plus vieux des serpents de mer de l'agglomération rouennaise, la seule de cette taille en France qui n'a toujours pas de véritable périphérique de contournement: "Notre Dame du Contournement" pour faire le parallèle avec un autre serpent de mer, aéroportuaire et ligéro-breton celui-là et qui a eu droit aux honneurs des urnes. Dans le cas normand, au vu de la tradition normande de légitimité constitutionnelle et... [Lire la suite]
24 mai 2016

La LNPN le tracé en pointillé à poser avec délicatesse sur les territoires normands...

Comme d'habitude, il y a la carte où les crayons, les marqueurs, les stylos du technocrate qui se croit puissant en son bureau parisien glissent sans heurt sur le papier. Et il y a les territoires avec des élus locaux, des habitants, des artisans, des agriculteurs, des associations, des collectifs de citoyens, des réunions publiques, des opinions publiques, parce qu'il y a des vallées et des plateaux, des rivières et des forêts, de la campagne ou du bocage, des usines classées SEVESO et des monuments historiques ou des domaines... [Lire la suite]