28 février 2021

IL FAUT UNE AOC/AOP LAIT DE NORMANDIE!

L'actualité relatée ci-dessous dans cet article de Ouest-France rappelle l'intérêt de protéger la source même de l'excellence agro-alimentaire normande: le lait. Un lait de Normandie AOC/AOP devait être celui produit par une vache de race normande broutant son herbe et son foin dans un pré ou une étable située dans l'un des cinq départements normands: le cahier des charges est simple et clair. Si cela n'est pas mis en oeuvre c'est que des intérêts moins clairs et moins simples s'y opposent avec force. Ce qui oblige les éleveurs... [Lire la suite]

01 février 2021

Revue de presse normande au 1er février 2021

 Justice immanente? Le remorqueur de haute-mer en station au port du Havre, l'Abeille Philippe a percuté une mine flottante de type COVID 19: le remorqueur et son équipage a été mis en quarantaine... https://www.lefigaro.fr/politique/l-ancien-premier-ministre-edouard-philippe-positif-au-covid-19-20210201 Mais sur sa page FB (31/01/21)  le petit oiseau de Rouen pépie à tue-tête, insiste et rappelle... Edouard, n'oublie-pas, le 11 février prochain on a un rencar à Rouen!  Commentaire de Florestan: Nous aussi, on... [Lire la suite]
20 janvier 2021

"Le Président, je le laisse à l'Elysée. Moi je n'achète que de l'AOP c'est un gage de qualité et je sais d'où vient le lait."

Depuis le 1er janvier 2021, par décision judiciaire, la mention commerciale "Camembert fabriqué en Normandie" est désormais illégale car elle n'était pas associée à un cahier des charges rigoureux obligeant les laiteries industrielles qui l'utilisaient à manipuler en Normandie du lait issue de vaches de préférence de race normande ayant brouté leur herbe et leur foin depuis une pâture ou une étable normande, cette appelation pouvait induire en erreur les consommateurs sachant que le camembert soumis aux exigences du cahier des charges... [Lire la suite]
16 novembre 2020

Cliquer et collecter! La meilleure viande de France on la trouve à la boutique du boeuf normand, chez Grosdoit à Rouen!

Dans le dernier numéro de l'hebdomadaire "Marianne", le critique gastronomique basque Périco Légasse vient de donner une nouvelle preuve de son amour pour les merveilles de la gastronomie du terroir normand, à commencer par la race normande qui offre, "en même temps" comme on dirait à l'Elysée, l'un des meilleurs laits de France mais aussi, l'une des meilleures viandes pour la boucherie. Justement, s'il y a un Français qui le sait, c'est, justement le président de la République Emmanuel Macron sur la table duquel est présenté... [Lire la suite]
29 octobre 2020

Environnement: création de l'agence régionale normande pour l'environnement. Elle siègera à Rouen.

ANBDD... Un sigle de plus mais il revêt une grande importance puisqu'il s'agit de la toute nouvelle agence normande de la biodiversité et du développement durable qui arbore, jusqu'à présent, les couleurs officielles de "l'île Verte", à savoir... l'Irlande et on se demandera, d'ailleurs, bien pourquoi: à gauche voire à l'extrême gauche, on a peut-être un peu trop usé ou abusé du code couleur "rouge et or" qui est pourtant celui de notre Normandie. Car il faut, une fois encore, cette évidence: L'urgence écologique est une urgence... [Lire la suite]
31 mars 2020

SOLIDARITE NORMANDE AVEC NOS ELEVEURS PENDANT LE CONFINEMENT!

L'Etoile de Normandie relaye bien volontiers l'appel de Pascal GROSDOIT, le gérant de la célèbre boucherie rouennaise qui a remis récemment à l'honneur et pour le bonheur de tous les gastronomes normands et d'ailleurs, la filière d'excellence du boeuf normand herbager... Les rigueurs du confinement mettent rudement à l'épreuve les circuits courts par lesquels passent le meilleur de notre production agro-alimentaire. On le constate hélas sur mer avec la fermeture quasi générale de la pêche artisanale normande puisque les mareyeurs ne... [Lire la suite]

07 mars 2020

ARGENTAN: 7ème fête de la Normandie les 7 et 8 mars 2020

L'ancienne foire aux bestiaux d'Argentan, foire séculaire programmée au début du Carême, a fait sa mue pour se relancer en une fête de la Normandie avec un succès populaire qui n'a jamais failli et qui confirme l'attachement des gens à leur région autour de ces bons produits de la campagne normande: c'est, certes,  une Normandie de carte postale qui est promue à cette occasion, une Normandie rurale avec son foin et son fumier, une Normandie populaire qui aime ses bêtes loin des délires urbains des véganes et autres animalistes... [Lire la suite]
04 mars 2020

Echec de la nouvelle AOC du Camembert de Normandie: une belle occasion ratée pour valoriser le lait normand

Voilà! c'est confirmé, et ce, au lendemain d'un salon international de l'Agriculture de Paris où les productions normandes ont brillé dans un salon grignoté par le Coronavirus chinois. Mais il n'y a pas que le Covide19... http://www.agriculteur-normand.com/actualites/aop-camembert-le-projet-de-grande-aire-aop-liquide&ca=J7RC0XFM9026TNVGVJ1V&cn=2UQ00T90:5BZ8DFSO.html AOP Camembert : le projet de grande aire AOP liquidé A Caen, mardi 3 mars, après des négociations qui auront duré plus de deux ans, l’ODG Camembert vote... [Lire la suite]
22 février 2020

Salon de l'agriculture de Paris 2020 avec 490 mètres carrés de Normandie!

Avant d'y revenir ultérieurement car il y a tant de choses à dire et à analyser sur la situation pour le moins paradoxale dans laquelle se trouve l'agriculture normande, voici en quelques lignes et quelques mots une présentation de la délégation normande au Salon International de l'Agriculture (SIA) édition 2020... https://actu.fr/societe/infographie-vous-reserve-normandie-salon-international-lagriculture_31534455.html Télécharger le dossier de presse officiel de la région Normandie à l'occasion du salon international de... [Lire la suite]
18 février 2020

BOCAGE NORMAND (Pont-D'Ouilly): ARRÊTONS LE MASSACRE!!!!

Tous les lecteurs de l'Etoile de Normandie seront scandalisés par ce qu'ils vont apprendre ci-dessous: En 2020, plus de 50 années après les premiers grands excès d'une parenthèse agro-productiviste industrielle qui se referme progressivement sous nos yeux avec un bilan déplorable (ruine de la biodiversité, agonie des sols, massacre du paysage, pollutions chimiques, maladies professionnelles, baisse de la qualité des productions, effondrement des prix, suicide des exploitants agricoles, ruine de l'image sociale du métier... [Lire la suite]