23 mai 2018

LNPN: ça ne fait pas l'affaire de la SAFER

Un article de Paris-Normandie paru le 22 mai 2018 nous apprenait que la SAFER qui gère le foncier agricole refuse de créer les réserves foncières nécessaires au passage de la future LGV/ LNPN: Voilà un blocage de taille dans ce projet qui devient, peu à peu, un sujet de conversation pour ivrognes. La remise à plat totale du projet est inévitable non pas pour doter la Normandie d'un TGV au rabais mais pour innover en proposant l'alternative ferroviaire qui fait cruellement défaut à la France d'un train express régional intercités... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 mai 2018

SNCF: Les Normands sont des abonnés à la BOUZE puisqu'ils ne peuvent pas prendre leur TGV de M...

Ailleurs ils ont le TGV... Notamment les Bretons. Ici nous avons encore le "Tue-vaques" quand il ne tue pas une jeune Normande sur la passerelle d'un quai de gare. Guillaume Pépy qui nous pépie sa chansonnette facturée 400000 euros annuels sur la dette que la SNCF aurait à l'égard de la Normandie, après avoir fourni le gîte et le couvert à un ancien président de demi-région qui vomissait notre région, a visiblement encore les moyens de prendre les usagers Normands pour des imbéciles alors que les cheminots en sont à leur 16ème jour de... [Lire la suite]
18 avril 2018

Et si la LNPN devenait le STPN…

Du grain à moudre pour l’Association pour la promotion de la Ligne Nouvelle Paris-Normandie qui doit se réunir en assemblée générale ce 19 avril 2018 dans l'hémicycle régional à Rouen, et une éventuelle perspective de reconversion ou de diversification…      Le 13 avril dernier, est paru l’article ci-dessous transposé : Le SpaceTrain entre en gare L’Express Par Sébastien Julian, publié le 13/04/2018 à 16:30 https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/le-spacetrain-entre-en-gare_1999275.html Le SpaceTrain,... [Lire la suite]
10 avril 2018

Réforme ferroviaire, de l’ironie facile à la clarification utile…

     Il y a d’abord eu les intellos nostalgiques de l’agit-prop. un brin démagos, non dénués d'arrière-pensées, générateurs de souscription de fonds de roulement pour cheminots grévistes…      Nous avons aussi eu droit à l’intello de pacotille donneur de leçons adepte de l’ironie facile, probablement faute d’être capable de traiter le fonds du dossier : Avec la SNCF, la France est victime de gréviculture intensive Télérama - Samuel Gontier Publié le 03/04/2018. ... [Lire la suite]
03 avril 2018

Réforme de la SNCF: il en cause, il en cause mais pas un mot sur une solution normande au scandale ferroviaire normand!

Damien Adam se trouve être le député "marchiste" de la 1ère circonscription de la Seine-Maritime, "et en même temps" le rapporteur zélé du projet gouvernemental de réforme de la SNCF qui est à l'origine du mouvement de grève massif des cheminots... Il nous proposait dans l'édition de ce 3 avril 2018 du quotidien normand "Paris Normandie" un vibrant plaidoyer de la réforme qui ne convaincra que les imbéciles: le vrai sujet ce n'est pas le statut des cheminots c'est la prise en charge d'une dette de près de 50 milliards par un Etat qui... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:58 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 mars 2018

DURON, SPINETTA, l'Etat français, au rapport ! Et à la barre !

                                  Il peut être utile de prêter attention à des opinions exotiques à propos de pratiques politiques françaises. L'opinion qui suit, publiée par le Journal de la Marine Marchande dans son n° de mars 2018, en est une bonne illustration : Il faut souligner que l'opinion exprimée dans cette réaction, consécutive à des articles relatifs aux rapports Duron et Spinetta concernant l'ensemble des... [Lire la suite]
11 mars 2018

Le "CANARD" a bien raison de canarder la LNPN et la "clique des ministres normands" qui la soutiennent...

C'était à lire dans la dernière édition du Canard Enchaîné datée du 7 mars 2018. Un article titré " Le Paris-Le Havre sifflera trois fois" qui dit tout, définitivement et duquel on ne retirera rien sauf une erreur quant à la vitesse maximale projetée pour le projet: 250km/h au lieu de 230 km/h comme l'annonce "Jérôme Canard" ce qui ne change rien quant à l'analyse générale du problème que nous partageons totalement... Avant de vous laisser savourer l'article à lire ci-après, on vous résumera le problème en trois points: 1) Une... [Lire la suite]
27 octobre 2017

COPIL LNPN Paris 26 octobre 2017: L'option BETOIRE dans le plateau de CAUX est confirmée

La dernière réunion du comité de pilotage de la future Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN) s'est donc tenue à la préfecture de l'Ile de France à Paris et, comme prévu, les options techniques proposées par les grands ingénieurs fonctionnaires de SNCF Réseau ont été validées par les grands élus des territoires concernés: la contrainte majeure pesant sur cette réunion étant d'éviter à tout prix de prendre du retard sur un calendrier d'études et de réalisation qui a déjà été détendu jusqu'au delà des années 2030 pour ce projet considéré... [Lire la suite]