16 juin 2018

GOURNAY en BRAY: exercice de discrimination positive en conséquence du SERQUEUX-GISORS

On le sait pour avoir ici suivi le dossier régulièrement: la future ligne de fret ferroviaire Serqueux-Gisors destinée au désenclavement logistique du grand port maritime du Havre vers la région parisienne, projet essentiel pour la compétitivité internationale du grand port normand, aura un impact négatif sur les territoires qu'elle va traverser puisqu'elle risque de les couper en deux suite à la suppression de nombreux passages à niveaux pour d'évidentes raisons de sécurité, par l'établissement de déviations routières qui vont... [Lire la suite]

15 mars 2018

EOLIENNES MARINES: démonstration est faite que la FRANCE N'EST PAS UN ETAT DE DROIT!

Le jacobinisme à la française, arbitraire, discrétionnaire et centralisé à Paris vient encore de frapper et illustre, une nouvelle fois, cette évidence que l'on peine à voir en France mais qui est éclatante à l'Etranger: La France a beau être, officiellement, une "République" voire une "démocratie", elle n'est TOUJOURS PAS UN VRAI ETAT DE DROIT car persiste en France, un archaïsme qui remonte à l'Empire romain (ou, dumoins, à Philippe Auguste "empereur en son royaume"): En France, comme à Rome, au nom de l'Intérêt général, le... [Lire la suite]
07 mars 2018

JACOBINISME TECHNOCRATIQUE à la française: vous n'en vouliez plus! Eh bien vous en aurez encore!

La lecture de l'article qui suit (Normandie Actu pour le Pays d'Auge) est édifiante: cet article documente l'un des archaïsmes les plus criants de la République française qui, sur le point évoqué ci-dessous, est moins apparenté à un état de droit évolué ou à une démocratie occidentale libérale (au sens des droits politiques) qu'à un despotisme plus ou moins éclairé situé quelque part entre entre la Prusse de Frédéric II, l'empire russe de la Grande Catherine ou la Sublime Porte... A moins qu'il ne s'agisse plutôt de singer la défunte... [Lire la suite]
17 janvier 2018

Notre Dame des Landes ou le CRASH AERIEN du GRAND OUEST LIGERO-BRETON

Assumons la chose car ça va se dire dans tout l'Ouest, comme on dit dans Ouest-France: le Normand Edouard Philippe et le petit gars du Touquet mais surtout "grand parisien" Emmanuel Macron ont décidé de dire NON au fantômatique aéroport du Grand Ouest qui plane sur le bocage de Notre Dame des Landes depuis 50 ans. C'était une décision difficile à prendre. Elle est prise. Et c'est finalement la bonne: Nicolas Hulot va pouvoir rester au gouvernement et Macron fait du "et en même temps"pour surfer sur l'écume médiatique: un grand coup... [Lire la suite]
09 novembre 2017

Le jacobinisme hautain ET le parisianisme méprisant ne doivent pas faire dérailler le SERQUEUX-GISORS!

Dans l'affaire d'intérêt national de la future ligne de fret ferroviaire Serqueux-Gisors indispensable au désenclavement du Grand Port Maritime du Havre, la question de la maîtrise d'usage du projet et de son acceptabilité sociale et environnementale est essentielle: Des efforts importants ont déjà été faits par la région Normandie présidée par Hervé Morin à l'égard du pays de Bray qui bénéficie d'un traitement de faveur comme jamais il n'avait pu en connaître sous la satrapie du très méprisant Le Vern ci-devant président... [Lire la suite]
27 octobre 2017

COPIL LNPN Paris 26 octobre 2017: L'option BETOIRE dans le plateau de CAUX est confirmée

La dernière réunion du comité de pilotage de la future Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN) s'est donc tenue à la préfecture de l'Ile de France à Paris et, comme prévu, les options techniques proposées par les grands ingénieurs fonctionnaires de SNCF Réseau ont été validées par les grands élus des territoires concernés: la contrainte majeure pesant sur cette réunion étant d'éviter à tout prix de prendre du retard sur un calendrier d'études et de réalisation qui a déjà été détendu jusqu'au delà des années 2030 pour ce projet considéré... [Lire la suite]

22 juin 2017

26 juin 2017: assemblée plénière du CR Normandie au Havre. La météo annonce un coup de chaud... brayon!

A en croire Filfax, toujours bien informé, les élus et citoyens brayons opposés au projet en l'état de la ligne fret ferroviaire du Serqueux-Gisors auraient l'intention de venir en force à la prochaine réunion plénière du Conseil Régional de Normandie qui aura lieu lundi 26 juin 2017 à partir de 10h00 dans le tout nouveau auditorium du centre des congrès du Havre... Lire l'article proposé par Filfax: https://www.filfax.com/2017/06/22/ligne-ferroviaire-serqueux-gisors-brayons-mecontents-sinvitent-a-lassemblee-pleniere-de-region/ ... [Lire la suite]
31 mai 2017

LE TREPORT 10 juin 2017: marche de protestation contre les éoliennes marines

La rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu le communiqué suivant de la part de la Fédération Environnement Durable qui milite contre le mitage des paysages par les éoliennes avec la pollution visuelle et sanitaire que ces machines géantes souvent peu adaptées à leur environnement immédiat ne manquent pas de provoquer... Difficile, en effet, de concilier les inconciliables lorsque les champs d'éoliennes marines qui, a priori, devraient avoir un impact limité, perturbent les autres activités économiques et sociales du littoral sans... [Lire la suite]
21 mai 2017

GRANDS TRAVAUX D'INFRASTRUCTURES: La Normandie victime du jacobinisme parisien et du localisme... normand !

Jeudi 18 mai 2017, la Fédération Nationale des Travaux Publics organisait dans le cadre d'une grande consultation nationale, une réunion publique à Mondeville près de Caen pour attirer l'attention, en ce début de nouveau quinquennat Macron, sur les grands enjeux et les grandes urgences de réinvestir dans l'aménagement du territoire français. Une réunion était organisée dans chaque région: pour la Normandie, c'était donc à Mondeville... Voir sous les liens suivants, la présentation de l'événement: ... [Lire la suite]
01 mai 2017

La LNPN mise au court Bouillon avant de partir...

On entend encore parler de la Ligne Nouvelle Paris Normandie. Dumoins, on en entend si peu parler qu'on a l'impression que le projet est  devenu totalement souterrain... Sauf pour la traversée future du plateau de Caux entre Rouen et Yvetot vers Le Havre: la question d'usage démocratique qui est posée est celle d'imposer à l'environnement et aux riverains déjà impactés par les voies autoroutières et ferroviaires déjà existantes, une nouvelle tranchée menaçant de couper le territoire: on retrouve donc la même problématique qui... [Lire la suite]