13 juin 2018

L'ESTUAIRE QUI DORT : une porte (plus ou moins étroite) sur le monde, du moins sur celui de la Seine...

     Les forums se succèdent et se ressemblent... trop ! D'aucuns, dont l'auteur de ces lignes, ont tendance à le penser. L'un des derniers prévus sera le troisième Global Estuaries Forum :      Zoom sur les propos du président du pôle métropolitain de l'estuaire de la Seine, pôle à peine moins figé que le pôle Nord :      " Les estuaires sont des portes stratégiques sur lesquelles se construisent les métropoles, ils constituent un atout incontournable pour la croissance... [Lire la suite]

13 juin 2018

Etre MAIRE LOCALISTE à HONFLEUR ou comment profiter de la NORMANDIE faite par les autres...

Confirmation: Le maire de Honfleur reste amarré à sa boutique localiste honfleuraise tout en profitant d'être au coeur d'une Normandie qui s'est réunifiée sans lui puisque ledit maire de Honfleur amarré à la rive soi-disant "bas-normande" d'un pont de Normandie que ledit maire de Honfleur s'obtine à nommer... de Honfleur, refuse obtinément de faire politique commune avec les Normands d'outre l'eau alors que le port de Honfleur est déjà l'avant-port de celui de Rouen. Le localisme suffisant du maire de Honfleur est une marque de... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 10:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 mars 2018

La brasse coulée de Luc LEMONNIER dans l'air estuarien

Encore un article d'anthologie dans Paris-Normandie du 15 mars 2018 en page 17 : " Je pense que les lignes vont bouger " En préambule : Politique. Maire du Havre, président de la Communauté de l'agglomération havraise et du pôle métropolitain de l'estuaire de la Seine, Luc Lemonnier évoque les enjeux du territoire, l'ouverture récente des magasins d'usine d'Honfleur. Et laisse la porte ouverte à Honfleur, Pont-Audemer et Pont-l'Evêque pour le rejoindre. En détails : Il s'agit d'une interview qui, pour un lecteur parano comme... [Lire la suite]
05 mars 2018

LA NORMANDIE EST MEPRISEE ! NOUS DEMANDONS AUX GRANDS ELUS REGIONAUX DE JOUER LE COLLECTIF NORMAND

Une fois de plus l'excellente parution hebdomadaire de la Chronique de Normandie (n°528 en date du 5 mars 2018) éditée par Bertrand TIERCE nous alerte: Une fois de plus, la Normandie, en tant que telle, se retrouve maltraitée, marginalisée, méprisée par les arbitrages politiques et financiers à l'étude au gouvernement. Une fois de plus, on déplore l'absence d'un LOBBY POLITIQUE NORMAND quand bien même il y ait et il y eut toujours au moins un ministre normand à Paris qui n'est pas si loin... Si nous devions adopter la grille de... [Lire la suite]
27 février 2018

LE RETOUR DU TRAIN à HONFLEUR: C'EST POSSIBLE!

Courant février, au hasard de mes requêtes sur internet, j'ai découvert l'article qui suit. Depuis, j'ai rencontré son auteur, un normand résidant au nord de l'estuaire de la Seine, qui, à la différence de beaucoup d'autres normands, ne se contente pas d'exprimer son mécontentement sur la situation, certes désastreuse, du ferroviaire en Normandie, mais tente d'apporter une contribution constructive en faveur de la région normande ou, en tout cas, d'une partie de celle-ci : Une gare nouvelle à Honfleur Le Littorail Normand 28 août... [Lire la suite]
14 février 2018

CLOCHEMERLE: Le collectif "Nous sommes Guillaume" revient et se mobilise pour une métropole normande CAEN ROUEN LE HAVRE

Le clochemerle attisé entre Caen et Rouen nous agace. Il agace aussi le président de région. Mais nous venons d'apprendre qu'il agaçait tout autant le collectif caennais et normand "Nous sommes Guillaume" qui fut actif dans le courant de l'année 2015 pour veiller à ce que nous ayons un retour à l'unité normande dans l'équilibre et la justice a décidé de se réveiller pour repartir à l'action. Ce clochemerle CAEN vs ROUEN est un poison! Et son retour résulte d'un calcul bassement politicien consistant à mettre en difficulté Hervé... [Lire la suite]

31 janvier 2018

La Codah voit toujours plus grand ou... le rêve étriqué de grandeur de Luc Lemonnier

En digne successeur d'Edouard Philippe et d'Antoine Rufenacht, le maire du Havre et président de la Communauté de l'Agglomération du Havre, Luc Lemonnier, brasse de l'air marin et estuarien depuis la pointe de Caux. Il vient de nous offrir de nouvelles considérations politico-géographiques qui ne porteront pas au-delà de quelques lieues... Voyons comment Paris-Normandie nous rapporte l'événement :  Maintenant, reprenons quelques passages significatifs pour les confronter à certains aspects économico-géographiques : La... [Lire la suite]
30 janvier 2018

CHATEAU DE TANCARVILLE: Les FOOTEUX PARISIENS s'en foutent du patrimoine normand...

UNE HONTE ! Alors que dans le cadre du pôle métropolitain de l'estuaire, les élus concernés réfléchissent enfin à une mise en réseau des principaux sites touristiques qui pourraient faire rayonner davantage la Seine normande dans son estuaire, l'état du château de Tancarville, l'un des hauts lieux de l'histoire normande et du tourisme culturel normand est préoccupant pour ne pas dire davantage... Ce qui est à lire ci-dessous est proprement scandaleux: la Normandie comme terrain de jeu des Parisiens, ça suffit! Surtout lorsqu'il... [Lire la suite]
17 décembre 2017

CAEN/ROUEN/LE HAVRE: Trois vieux célibataires endurcis cherchent collocation avec MISS NORMANDIE!

On en sera tous d'accord... C'était bien elle qui était la plus belle! Alexane DUBOURG, miss Normandie 2018 aurait pu devenir la veille au soir, Miss FRANCE... Elle n'a pas été élue... Au delà de l'anecdote, pour en revenir à notre préoccupation essentielle sur ce site qui est celle de faire renaître et revivre notre Normandie en tant qu'alternative régionale et politique à un modèle français dominant qui donne de sérieux signes de fatigue, les dernières nouvelles de la question régionale normande, nous obligent à poser la... [Lire la suite]
13 décembre 2017

Laurent CHALARD: AMENAGER LE TERRITOIRE PAR LA PERIPHERIE (NON ! La Normande n'est pas encore cannibalisée par PARIS!)

Un fidèle lecteur de l'Etoile de Normandie a repéré cette très intéressante réflexion de Laurent CHALARD, géographe spécialiste des questions d'aménagement du territoire. C'était à lire récemment dans le quotidien Les Echos. Nous faisons nôtre la prémisse du raisonnement tenu ci-après: le modèle de l'hyperconcentration mégalopolitaine de la région parisienne est de plus en plus coûteux pour le territoire national car la fonction de redistribution financière de la région capitale vers les provinces qui pouvait justifier la... [Lire la suite]