27 juin 2019

Catherine MORIN- DESAILLY ministre de la culture de la région Normandie au service d'un jacobinisme rouenno-rouennais?

Billet de Florestan: Nous apprécions et soutenons sans réserves ici la volonté girondine normande affichée par Hervé Morin de construire en Normandie et depuis la Normandie tout un ensemble cohérent de politiques publiques régionales, notamment en ce qui concerne le développement économique, qui puissent proposer des alternatives positives, efficaces et complémentaires à ce qu'entreprend, ou non, l'Etat central au niveau national... Nous apprécions qu'une alternative girondine normande puisse être mise en avant depuis le modèle... [Lire la suite]

04 juin 2019

La bataille des FONDS EUROPEENS prépare la région Normandie à l'autonomie financière

Demeurer au milieu du gué n'est guère confortable: il faut avancer ou reculer... Après plus de quarante années de décentralisation, la France demeure au milieu du gué entre la rive jacobine de la centralisation parisienne et la rive girondine de la régionalisation et au milieu du gué bouillonne la complexité administrative et institutionnelle soulevée par les cailloux et les rochers des doublons et des concurrences politiques, institutionnelles, administratives, financières... Par exemple, la gestion des fonds européens (Feader,... [Lire la suite]
02 juin 2019

Hervé MORIN: Sauver la droite française... en proposant une alternative GIRONDINE

Pour sortir du match Macron vs Le Pen qui dure finalement depuis la présence systématique de l'épouvantail de la boutique Lepen au second tour d'une élection présidentielle dans le but de faire élire par défaut le candidat du "système".  Cette martingale consistant à mettre la droite républicaine sous pression idéologique a été inventée par François Mitterrand en 1986 à l'occasion des premières élections régionales avec un scrutin largement ouvert à la proportionnelle. Après 2002, 2007 et 2012 (avec un Nicolas Sarkozy contraint... [Lire la suite]
29 mai 2019

La Normandie est-elle cornérisée? COUP de GUEULE d'un fidèle lecteur de l'Etoile de Normandie

La rédaction de l'Etoile de Normandie reçoit du courrier. Nous publions, ci-après, un message de l'un de nos lecteurs qui s'inquiète, non sans raison, sur le risque d'une Normandie politiquement cornérisée après les catastrophiques résultats obtenue aux dernières élections européennes par la formation politique soutenue par Hervé Morin, président de la Normandie. Nous partageons cette inquiétude mais nous affirmons néanmoins que le président Morin a raison d'entretenir un rapport de force ferme avec l'actuelle majorité présidentielle... [Lire la suite]
28 mai 2019

Pour refonder la DROITE: construire un contre-pouvoir démocratique girondin

"La carte m'obsède, la carte m'obsède..." La phrase fut répétée deux fois par Gérard Larcher, le président du Sénat, second personnage de l'Etat dans l'ordre protocolaire, mais aussi élu des Yvelines (Rambouillet), sénateur, vétérinaire, chasseur normand natif du bocage de l'Orne, bien portant notable d'Aubergenville (cela ne s'invente pas) qui était l'invité politique de la matinale de France Info ce mardi 28 mai 2019, à charge pour lui de jeter quelques mots significatifs face aux questions agaçantes des journalistes après la plus... [Lire la suite]
21 mai 2019

La NORMANDIE un contre-pouvoir... A condition qu'il soit démocratiquement décidé par les Normands!

Dans sa conférence de presse élyséenne devant éteindre le feu de l'incendie des Gilets Jaunes, Emmanuel Macron a annoncé un nouvel acte de décentralisation: c'était d'ailleurs au début de son allocution et, comme d'habitude, cela n'a pas été très remarqué par les grands médias parisiens dits "nationaux". Jupiter s'est donc enfin souvenu du candidat Macron qui défendait un "pacte girondin" dans son programme de campagne du printemps 2017. Or on sait ce que valent les promesses qui n'engagent que ceux qui les écoutent... Emmanuel... [Lire la suite]

25 avril 2019

CONFERENCE DE PRESSE du 25 avril 2019 ou le tête-à-queue GIRONDIN d'Emmanuel MACRON

Emmanuel Macron a le dos au mur et, en terme de symbole, après l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, notre cathédrale nationale, mais aussi après 5 mois de révolte d'une partie des classes populaires, le mur est brûlant! En dépit d'une certaine arrogance affichée d'emblée en balayant la question du doute exposée en préambule - "A-t-on fait fausse route? Je crois tout le contraire!"- Emmanuel Macron se montre lyrique en évoquant pendant près de trois heures, un objectif très ambitieux: reconstruire "l'art d'être... [Lire la suite]
16 mars 2019

L'ACTE III DE LA DECENTRALISATION: C'est pour Caen ? Contribution des territoires au grand débat blabla national...

Un sondage récent (14 mars 2019) commandé par France Info et réalisé par l'institut Odoxa, confirme cet étrange paradoxe: une large majorité de sondés est d'accord pour dire sa satisfaction d'avoir pu prendre la parole ou contribuer lors du grand débat national clos ce 16 mars 2019. Mais une toute aussi large majorité de sondés estime que ce grand débat national ne servira pas à grand chose et qu'il profite surtout à la communication officielle d'un président de la République en large défaut de popularité... A l'instar de ces... [Lire la suite]
11 mars 2019

PORT du HAVRE: la journaliste des Echos découvre que le JACOBINISME PORTUAIRE, ça ne marche pas!

Il ne faudrait pas confondre le "laissez-faire" libéral avec le "laissez-nous faire" de la coopération locale. Pis! Cessons de considérer que le seul "laissez-faire" possible soit celui de l'Etat central sous prétexte que ses crânes d'oeuf technocrates super-intelligents soient les seuls capables de faire quelque chose: le "laissez-nous faire" des haut-fonctionnaires est, hélas, pire que le "laissez-faire" anonyme du grand marché libéral de la mondialisation. La mise sous tutelle étroite de nos grands ports maritimes sous l'autorité... [Lire la suite]
07 mars 2019

RETOUR A L'ACADEMIE de Caen-Normandie en 2020: COUP-DE-GUEULE contre la médiocrité de certains syndicalistes...

Et voilà! C'est reparti pour un tour... Le manège enchanté du clochemerle Caen vs Rouen, ou l'inverse, revient pour la plus grande jouissance de certains professionnels des passions tristes et médiocres: Le ressentiment, comme disait l'autre, ment. Mais cela fait toujours plaisir d'avoir toujours raison avec celles et ceux avec qui on aime avoir toujours raison. Puisque l'on parle encore, trois ans après le retour officiel à l'unité normande, de remettre en cause l'idée d'unité normande, en l'occurrence, l'idée pourtant évidente... [Lire la suite]