06 février 2021

ALERTE! Fusion PARIS-NORMANDIE sur l'AXE SEINE: dire à Anne Hidalgo et à Edouard Philippe que la Normandie n'est pas à vendre!

Le 11 février 2021, à l'invitation de Nicolas Mayer-Rossignol, maire socialiste de Rouen et président de notre métropole régionale, Edouard Philippe ancien Premier ministre et maire du Havre et Anne Hidalgo maire socialiste de Paris et possible candidate aux prochaines élections présidentielles doivent se retrouver à Rouen pour proposer leur vision de l'Axe Seine et des projets pour sa relance et son développement à l'occasion du fusion portuaire en cours entre les grands ports maritimes normands et le port fluvial de Gennevilliers. ... [Lire la suite]

16 avril 2021

Décision publique: l'avenir est à la subsidiarité régionale et la Normandie sert de laboratoire territorial de l'après crise...

Dans la très drôle chanson de Bourvil "la tactique du gendarme", un couplet dit tout: "Des gens disent que les gendarmes lorsqu'on a Besoin d'eux, ils n'sont jamais là. Je réponds du tac au tac Car pensez j'ai ma tactique Attendez un peu que j'vous explique La ta ca ta ca tac tac tique, Du gendarme C'est d'être toujours là Quand on ne l'attend pas. La ta ca ta ca tac tac tique, Du gendarme C'est d'être perspicace Sous un p'tit air bonace Contravention Allez, allez, Pas d'discussion Allez, allez, Exécution Allez, allez, J'connais... [Lire la suite]
24 mars 2021

Le mépris jacobin pour les cultures régionales de France fabrique de la haine de soi!

L'Etoile de Normandie partage avec vous la réflexion suivante proposée par Michel Feltin-Palas, qui milite brillamment pour la défense d'un patrimoine culturel immatériel des langues régionales de France en perdition. Les propos de Michel Feltin-Palas sont importants car ils renvoient à une problématique centrale pour tout régionaliste culturel lucide et conséquent avec lui-même: Le jacobinisme centralisateur et niveleur inauguré autour de la sinistre table du comité de Salut public présidé par Robespierre en 1793... [Lire la suite]
16 mars 2021

Gouvernance portuaire trop techno-jacobine: le coup de gueule de Michel SEGAIN président des Unions portuaires de France.

Relevé pour l'Etoile de Normandie par notre correspondant du Havre qui suit nos affaires logistiques et portuaires, ce coup de gueule inédit du havrais Michel Segain, président des Unions maritimes et portuaires de France au sujet de la réforme de la gouvernance des grands ports maritimes en France: une gouvernance qui demeure techno-jacobine avec des hauts fonctionnaires ingénieurs nommés en conseil des ministres à Paris dans un poste pour cinq ans avant d'être nommés ailleurs pour cinq ans avec l'efficacité que l'on sait car en... [Lire la suite]
24 février 2021

La LOI "4D" est absconse et on y comprend rien... Qu'on se rassure, c'est normal!

Le bilan du quinquennat Macron sur nos affaires régionales s'annonce catastrophique, de notre point de vue de régionaliste normand. Après nous avoir fait espéré pendant la campagne présidentielle un "pacte girondin" nous eûmes droit, dès juillet 2017, à un renversant tête-à-queue néo-jacobin! En niant les réalités, notamment celles qui sont présentes depuis plus de quarante années de décentralisation et en tentant une recentralisation maladroite tout en essayant de contourner un bloc régional hérité de la réforme de 2015 qui est... [Lire la suite]
24 février 2021

MISE AU POINT: Eric ZEMMOUR est un jacobin centralisateur... CARICATURAL!

Et nous autres, régionalistes normands, violemment modérés que nous sommes, nous n'aimons vraiment pas ça! https://www.rtl.fr/actu/politique/eric-zemmour-tous-les-presidents-de-region-traitent-les-prefets-comme-des-valets-7790344627 Éric Zemmour : "Les présidents de région traitent les préfets comme des valets" BILLET - La question régionale a marqué le week-end : en Espagne, avec le référendum pour l’indépendance de la Catalogne ; en France, avec les polémiques politiques virulentes entre les présidents de région et le... [Lire la suite]

07 février 2021

Hervé Morin et Jean-Christophe Fromantin à Pont-Audemer: une relance économique efficace ne peut être que girondine!

Alors que certaines belles personnes rêvent d'un Grand Paris étendu jusqu'à la mer quitte à dissoudre les réalités normandes dans leurs désirs, Hervé Morin, président de la Normandie recevait à Pont-Audemer Jean-Christophe Fromantin le maire de Neuilly-sur-Seine qui en tant qu'animateur du collectif des villes moyennes joue un rôle important dans la réflexion sur l'aménagement du territoire en défendant nos positions girondines: plus que jamais, le temps est venu de faire confiance aux territoires pour expérimenter toutes les... [Lire la suite]
10 août 2020

Débat d'idées: GIRONDINS vs JACOBINS... Qu'en est-il vraiment au regard de l'Histoire?

Lorsqu'il s'agit de défendre, parfois bec et ongles, nos provinces et une certaine conception de la démocratie face à un état central parisien toujours tenté par le contrôle aussi général qu'inefficace, le réflexe est de ressortir la vieille querelle des Girondins contre les Jacobins, querelle qui remonte au débat fondateur et fondamental de la Révolution française entre ceux qui ont perdu l'Histoire (les Girondins) et ceux qui ont cru la gagner (les Jacobins): au coeur de cette bataille idéologique qui fit perdre leurs têtes à tous... [Lire la suite]
16 juillet 2020

Jean CASTEX: Le mot territoire prononcé toutes les deux minutes...

Billet de Florestan: "Territoires", "territoires", "territoires"... On a envie de paraphraser le mot célèbre  du Général de Gaulle sur les thuriféraires de l'Europe qui sautaient sur leurs chaises comme des cabris: Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant territoires, territoires, territoires! mais cela n'aboutit à rien et cela ne signifie rien. Après trois années passées à creuser inutilement le fond d'une impasse, celle d'une recentralisation inédite depuis le début du mouvement historique de... [Lire la suite]
15 juillet 2020

Enfin! Un peu de sagesse... Le gouvernement renonce à bouger la date des prochaines élections régionales.

Changement de ton avec l'arrivée de Jean Castex à Matignon: il va falloir demander de l'aide et de l'énergie aux "territoires" comme on dit maintenant pour affronter l'une des plus graves crises économiques et sociales depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Il y a donc urgence à cesser de maltraiter les élus locaux comme ils le furent depuis le début du quinquennat sur fond de rigueur budgétaire et de recentralisation rampante... Avec ce Premier ministre haut-fonctionnaire gascon et maire d'une petite ville du Roussillon, le... [Lire la suite]