12 juillet 2018

Mobilisation anti- MACRON: l'UNION des LOCALISTES ne fera JAMAIS la FORCE!

En naviguant sur une page Facebook, nous sommes tombés sur la curiosité à découvrir ci-après... Une vraie caricature! Caricature qui montre qu'ils n'ont rien compris et que l'adversaire politique qu'ils pourchassent de leur vindicte militante aussi inutile que vaine peut dormir tranquille: Emmanuel Macron, puisqu'il s'agit de lui, n'a rien à craindre de ces hurluberlus qui entretiennent un certain folklore gauchiste comme d'autres pourraient danser en rond en coiffes et blaudes... En revanche, ceux qui envisagent le fait régional... [Lire la suite]

10 juillet 2018

Réforme constitutionnelle: MACRON GIRONDIN avec les textes... Mais MACRON JACOBIN avec la... caisse!

Attention, une fois de plus, à l'entourloupe! (Attention à la marche! Monsieur le président...) La réforme constitutionnelle voulue par "Macronaparte 1er" dont les grandes lignes ont été présentées le 9 juillet 2017 à l'occasion d'un nouveau "congrès de Versailles" en partie boudée par l'opposition parlementaire, prévoit une réforme profonde de l'article 72 de la Constitution par l'ouverture inédite d'un droit à la différenciation territoriale pour les collectivités assorti d'une reconnaissance officielle du cas particulier corse... [Lire la suite]
03 juillet 2018

Relations entre la REGION et l'ETAT: l'opposition régionale jacobine propose d'emprunter le chemin de servitude du gouvernement.

A la lecture de la dernière édition disponible de la Chronique de Normandie proposée par l'excellent Bertrand Tierce et paraissant chaque lundi (n°544 2 juillet 2018), Bertrand Tierce, justement, croit pouvoir discerner une inflexion plus qualitative dans l'action politique de Monsieur Nicolas Mayer-Rossignol au sein du conseil régional de Normandie: Nous aurions affaire à une opposition moins anti "morinade" et plus pro-active normande dans le sens d'un plus grand souci de l'intérêt général normand au delà des (im)postures... [Lire la suite]
27 juin 2018

Hervé MORIN, président de la République autonome de NORMANDIE faute de pouvoir faire confiance à l'ETAT CENTRAL

On vous le promet: le titre de ce billet n'est pas de notre cru! Bertrand TIERCE, l'éditorialiste et éditeur de l'excellente Chronique de Normandie ( n°543 datée du 25 juin 2018) a osé une exagération que nous n'aurions jamais osée sous peine de nous faire passer pour des régionalistes normands séparatistes que nous refusons fermement d'être car nous prônons ici un régionalisme responsable consistant à prendre l'idée régionale enfin au sérieux en cessant, par exemple, la confusion pernicieuse entre régionalisme et nationalisme,... [Lire la suite]
25 juin 2018

La mésentente entre l'Etat central et la Région ralentit les PROJETS NORMANDS

Fondamentalement, Hervé Morin qui défend âprement l'acquis de la décentralisation et l'action régionale, a raison tandis qu'Emmanuel Macron, qui nous inflige son mépris mâtiné de jacobinisme comptable, a tort. Mais, concrètement, dans la réalité, on fait quoi? Car il faut bien que le conseil régional de Normandie travaille avec la préfecture de région pour faire avancer quelques projets normands essentiels. Voici deux exemples assez emblématiques: Le premier, concernant l'avenir du Mont Saint Michel démontre que le jacobinisme... [Lire la suite]
19 juin 2018

L'ETAT CENTRAL EN REGION: il nous faut refuser une relation... sado-masochiste!

L'Etat central "en régions" fait actuellement disparaître l'idée de décentralisation sur le mode: "passe moi ta montre et je te dirai l'heure". A moins de faire plus cynique sur le mode:" faites ce que je vous dis mais pas ce que je fais". Voire plus pervers, sur le mode du maître chanteur: "si vous ne vous serrez pas davantage la ceinture, vous serez punis." Doit-on parler de relation sado-masochiste? Certaines collectivités et non des moindres ont, à nouveau, protesté contre cette maltraitance institutionnelle d'un Etat central... [Lire la suite]

18 juin 2018

Le HAVRE 18 JUIN 2018: La plénière du conseil régional interrompue le temps pour MORIN de ramasser les pots cassés de MACRON

Une nouvelle séance plénière du conseil régional de Normandie devait avoir lieu ce lundi 18 juin, au centre des congrès du Havre, après avoir eu lieu une fois à Rouen et à Caen en cette année 2018 selon le principe d'équilibre normand entre nos trois principales villes... Voici l'ordre du jour officiel, avec entre autres l'intégration du port régional de Dieppe dans l'agence régionale Ports Normands Associés, la garantie financière pour le grand projet industriel de Manoir Industries, l'avis (négatif?) du conseil régional sur la... [Lire la suite]
14 juin 2018

TERRITOIRES: Lancement d'une plateforme de réflexions girondines. Les réunions prévues en NORMANDIE

La rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu l'invitation suivante: Le dernier banquet des députés Girondins par Félix Philippoteaux (1850) visible au musée officiel du Robespierrisme du château de Vizille (Dauphiné). Cher ( e ) Ami ( e ),L’année 2017 a été marquée par des échéances électorales majeures. Elle a considérablement bouleversé notre paysage politique et ébranlé les repères auxquels  nous nous référions traditionnellement. Aujourd’hui, nos concitoyens évoquent un nécessaire renouveau du lien au... [Lire la suite]
24 mai 2018

A Pont-Audemer, le 14 mai 2018: Les grandes huiles ne sont pas venues. Hervé MORIN se retrouve seul avec la Normandie rurale...

L'"esprit" de la Pentecôte c'est toujours un peu ça: rien ne se passe comme prévu! La réalité s'insurge et l'on repart surpris, désorienté, avec de nouvelles questions alors que l'on croyait apporter sinon imposer ses solutions ou ses réponses... Puisqu'on évoque les Evangiles, l'affaire qui suit fera penser à la célèbre parabole du repas des noces (Evangile de Matthieu chapitre 22 versets 1 à 14) qu'on vous rappelle pour ceux qui auraient oublié leurs leçons de catéchisme: Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des... [Lire la suite]
22 mai 2018

Un film à voir d'urgence: Stéphane Brizé et Vincent Lindon EN GUERRE contre l'absence de toute ambition industrielle...

Voilà l'un de ces rares films dont on pourra se souvenir longtemps après l'avoir vu dans une salle comble et un public très sensible réagissant aux situations et aux répliques et applaudissant à la fin de la séance (rare en Normandie où les gens, comme nous le savons, sont plutôt réservés et pudiques). EN GUERRE... Ce nouveau film coup de poing de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon dans le rôle principal (Laurent Amédéo, délégué syndical CGT de son entreprise) va beaucoup plus loin dans la réflexion et frappe beaucoup plus fort... [Lire la suite]