29 juillet 2019

Politique normande: pour exister au coeur de l'été, il faut secouer le marronnier ferroviaire...

Dans le jargon des journalistes, un "marronnier" c'est un sujet d'actualité convenu qui revient chaque année aux mêmes dates, bref! un produit de saison quelque peu formaté, une figure imposée de l'actualité. C'est ainsi que nous avons, pour commencer l'été, les larmes et les cris des lycéens heureux bacheliers ou non, la qualité des eaux de baignade, le chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, la victoire d'étape d'un cycliste français au tour de France... Marronniers d'été bien connus auxquels il faudra, hélas, ajouter l'arbre... [Lire la suite]

04 avril 2019

PARIS/GRANVILLE/PARIS/DIEPPE/PARIS/LE TREPORT: La Normandie doit réinventer ses trains de plaisir pour irriguer son territoire!

Les décisions comptables ne sont jamais de bonnes décisions: un projet de fermeture n'est pas un projet. Tout au plus est-ce un projet d'enfumage pour tenter de justifier l'injustifiable. Dans le cas qui nous préoccupe, à savoir la fermeture, pour l'instant à l'étude, des gares du Merlerault et de Sainte-Gauburge sur la grande ligne Paris-Granville, c'est s'en prendre à une véritable ligne de vie qui permet aux territoires ruraux du Pays d'Ouche, du Perche, du Haut-Pays d'Auge, du Hiesmois, des Marches, du Houlme ou du Domfrontais... [Lire la suite]